22/11/2013

AIDE FINANCIERE POUR POUVOIR POURSUIVRE MON COMBAT. MERCI D'AVANCE POUR VOTRE SOUTIEN.

Bonjour,

Ayant commencé mon combat en 2007 afin d'obtenir la vérité dans une affaire financière, mes ressources financières sont épuisées et je cherche des personnes qui accepteraient de me faire un prêt financier, même pour de petits montants (ou éventuellement un don).

Mon combat est déjà très avancé et je possède des preuves écrites concernant des déclarations contradictoires portant sur des biens de plusieurs millions. En effet, mon ex-avocat a indiqué à différents juges, pendant deux ans, qu'il avait bien réalisé son travail, à savoir l'étude des comptes détaillés d'une société travaillant dans l'immobilier à Lausanne. Et que l'expert-comptable diplômé, qu'il avait mandaté, à mes frais, avait effectué une estimation correcte de la société.  Cet avocat ne m'a jamais montré les documents comptables et ne les produit pas en justice (astuce). Et il m'a facturé des honoraires exorbitants ... Quand j'ai annoncé mes soupçons à la Chambre des avocats vaudois, il a déposé une plainte pénale contre moi pour diffamation. 

A la suite de ma demande de réquisition, acceptée par le juge, j'ai appris que mon ex-avocat n'avait pas reçu la pièce comptable primordiale, soit l'inventaire complet des titres de la société. Face à cette très grave contradiction dans les déclarations, les juges n'ont pas réagi ! Il s'agit d'infractions pénales qui devraient être poursuivies d'office. Mais les déclarations de cet avocat ne figurent pas dans le jugement pénal et en plus j'ai été condamnée pour diffamation ... (septembre 2010). L'alinéa 2 de l'art. 173 du Code pénal n'a pas été appliqué.

La situation est très inquiétante. C'est une affaire simple (une pièce comptable à réclamer pour obtenir la vérité ...), facile à comprendre (déclarations contradictoires) et si la justice n'est pas capable de la traiter de façon correcte, alors comment fait-elle pour juger des affaires beaucoup plus complexes ?

Vous trouverez plus d'informations à ce sujet sur ce blog. Voir les articles: "Justice pénale: exemple incompréhensible", "Les lanceurs d'alertes doivent sortir du bois" et "M. Burkhalter et la liberté d'expression".

Merci très vivement aux personnes qui me proposeront un prêt financier (ou un don) pour que je puisse poursuivre mon combat. Plusieurs procédures sont en cours, que je réalise moi-même, et cela m'occupe à plein temps. J'essaie de vivre le plus simplement possible et j'utilise toute mon énergie pour que la justice traite cette affaire financière de façon sérieuse et applique les lois aussi aux notables ... Egalité des citoyens face aux lois.

Merci à vous de transmettre ce message à vos amis. Merci très vivement pour vos propositions d'aide (prêt financier ou don). Pour information, je vous envoie volontiers la copie de mes dernières lettres, par courrierl, concernant mon combat.

Meilleures salutations. Très bonne journée à Vous. Pour m'envoyer un message, voici mon adresse: mh@herzoginfo.ch

Les commentaires sont fermés.