16/03/2014

Pétition suisse: Pour que la justice suisse ouvre une enquête suite aux manipulations des taux Libor et Tibor.

Bonjour,

Merci de signer la pétition que je viens de créer afin que les personnes qui ont manipulé les taux Libor et Tibor en Suisse soient soumises à une enquête de la justice suisse.

Le lien ci-dessous vous permettra de lire le texte de ma pétition et de la signer. Pour signer, il n’est pas nécessaire d’utiliser Facebook ou Twitter, il suffit ensuite de clicker sur « signer la pétition » et d’indiquer vos nom et prénom. Vous pouvez ensuite vérifier que votre nom a bien été enregistré.

http://www.activism.com/fr_CH/petition/pour-que-les-respo...

 

Merci de transmettre le lien de cette pétition à vos amis. 

Meilleures salutations.

Commentaires

La FINMA (autorité de surveillance des marchés) enquête déjà :
http://www.bilan.ch/economie/la-finma-enquete-sur-plusieurs-banques-suisses

Et la Finma adressera le résultat de son enquête aux autorités pénales compétentes qui sont tenues de procéder.

Dont acte.

Écrit par : Jean N. | 16/03/2014

Répondre à ce commentaire

A Jean: Vous soulevez un grave problème, car justement la FINMA n'est pas indépendante des banques suisses. Par exemple, M. Mark Branson,qui était responsable de la filliale d'UBS au Japon au moment où les taux ont été manipulés dans ce pays, travaille à la FINMA et va même peut-être en devenir le nouveau directeur ... Aux USA et au Japon, les enquêtes concernant ces manipulations de taux sont pratiquement terminées, alors que personne ne sait en Suisse quand la FINMA terminera la sienne. Quant à l'enquête de la Comco, ouverte dès février 2012, pourquoi ne reçoit-on aucune information ? Dans une affaire aussi grave, la justice suisse doit s'impliquer, d'où cette pétition. Très bonne soirée à Vous. Meilleures salutations.

Écrit par : Michèle Herzog | 16/03/2014

Répondre à ce commentaire

Mr Branson s'est récusé dans le cas du LIBOR. C'est plutôt un bon signe d'indépendance de la FINMA, non ?

Par ailleurs, avoir travaillé un jour dans une banque ne fait pas de vous un esclave servile "des banques". :o)

Au contraire, vous pouvez bien imaginer qu'un haut cadre bancaire qui quitte une banque pour une administration (et les salaires de celle-ci) le fait pour une raison qui le pousse généralement à haïr son ancien employeur ou par idéalisme envers la fonction publique.

Par ailleurs, je n'aimerais pas une autorité de surveillance des marchés financiers qui n'engageraient que des gens qui n'ont aucune expérience du domaine bancaire (vous imagineriez un vétérinaire cantonal qui n'a jamais travaillé comme vétérinaire par exemple ?). Autant leur mettre un bandeau sur les yeux (ils ne verraient rien dans les "magouilles" ; déjà qu'ils ne voient pas grand chose :o) )

Écrit par : Jean N. | 22/03/2014

Répondre à ce commentaire

A Jean: Etant donné son poste chez UBS au Japon, M. Branson était bien obligé de se récuser dans l'enquête de la FINMA. Je ne connais pas les motivations de M. Branson. Il existe certainement d'autres personnes capables de reprendre la direction de la FINMA. Je me réjouis de connaître les conclusions de cette enquête. Meilleures salutations.

Écrit par : Michèle Herzog | 22/03/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.