26/03/2014

PETITION: POUR QUE LES ABUS CESSENT DANS LES DEPENSES DES CANTONS SUISSES.

J'apprends ce 26 mars 2014 par la presse (site Internet de la Tribune de Genève) que des détenus en Suisse peuvent coûter jusqu'à 60'000.- francs suisses par mois. Cette information n'a naturellement pas été divulguée et ce sont des journalistes qui ont obtenu ces chiffres scandaleux.

Monsieur J.-C. Péclet vient de publier un article dans le Matin-Dimanche du 30 mars 2014 indiquant que les détenus de la prison Curabilis (Genève) coûteront 30'000.- CHF par mois ...

La pétition que je viens de créer (seule et sans aucun lien avec une organisation X ou Y) demande que ces abus cessent avec effet immédiat et que les responsables qui dilapident l'argent des contribuables, en grand secret, démissionnent. 

Il faut savoir qu'en Suisse certaines personnes qui travaillent à 100% sont payées moins de 4000.- CHF par mois et en plus paient des impôts ... qui sont ensuite dilapidés sans aucun respect. Cette situation est intolérable et inacceptable.

En plus les victimes reçoivent des dommages et intérêts totalement ridicules ... Il faut inverser la situation !

Merci de signer cette pétition et de transmettre le lien à vos amis (ou le lien de ce blog): 

http://www.avaaz.org/fr/petition/Aux_responsables_des_fin...

Si ce lien ne fonctionne pas depuis ce blog, vous pouvez utiliser la méthode du copier-coller. Merci. Meilleures salutations.

 

Commentaires

Je suis vraiment choquée et fâchée comment est-ce-possible ? ça me dégoute complétement !

Écrit par : Perriard | 27/03/2014

A Perriard: Certaines personnes n'ont plus aucune notion de la valeur de l'argent et dépensent l'argent des contribuables de manière honteuse. Merci d'avoir réagi. Bonne journée à Vous.

Écrit par : Michèle Herzog | 27/03/2014

Et pendant ce temps-là on refuse des cales de porte d'immeuble à Fr. 9.50 pour faciliter l'entrée des handicapés, des pinces de préhension à Fr. 35.00 pour que les petits vieux et sclérosés en plaque puissent ramasser tout ce qu'ils font tomber par terre, une aide à domicile pour ceux qui ne sont plus capables physiquement de se faire à manger parce que cela n'entre pas dans la liste des prestations, des véhicules électriques au cancéreux affaiblis pour qu'ils puissent aller faire leur chimio et j'en passe, parce que la liste serait bien trop longue.

Moralité, mieux vaut être un criminel qui n'apporte rien à la société si ce n'est des problèmes qu'un citoyen honnête ayant cotisé toute sa vie.

C'est rien de dire que je suis très fâchée là.

Écrit par : Jmemêledetout | 27/03/2014

pétition signée.
Merci à Michèle Herzog pour son initiative - à soutenir triplement,
tellement sont rares ici les suisses dont la tête tient encore debout.

Écrit par : pierre à feu | 27/03/2014

A Jmemêledetout et à Pierre à feu. Merci pour vos signatures de cette pétition. C'est anormal que les politiciens qui prennent connaissance de ces faits tellement graves ne réagissent pas. Meilleures salutations.

Écrit par : Michèle Herzog | 27/03/2014

Vraiment scandaleux.
J'ai signé et ai envoyé l'adresse http de votre pétition à 11 de mes connaissances.
Espérons que l'effet boule de neige se fera.
Bon week-end et bravo pour votre initiative.
Michel Lambert

Écrit par : Lambert | 27/03/2014

A Michel: Merci très vivement. M. Stéphane Hessel conseillait de s'indigner mais aussi d'agir quand des faits inacceptables se produisent. Ce que j'essaie de faire. J'espère que d'autres citoyens agiront en signant cette pétition. Meilleures salutations.

Écrit par : Michèle Herzog | 27/03/2014

de rien Michèle. & en attendant, je ventile je ventile je ventile
la pétition, aussi.

Écrit par : pierre à feu | 27/03/2014

A quand une pétition contre le rhume des foins ? Et une pétition pour que l'administration se dote de poubelles à grande capacité afin de mieux traiter vos pétitions '

Écrit par : Pétitionnons en coeur | 27/03/2014

Cette information est publique depuis un certain temps, puisque la RTS l'a relayée mardi, sur la base d'un reportage de la DRS. Elle met juste en évidence un fait que la droite occulte soigneusement: Emprisonner quelqu'un, ça coûte très très très cher.
Autrement dit, il est bien plus économique et rationnel de dépenser de l'argent pour l'instruction, pour la qualité de vie en société, pour la prévention, autrement dit de persuader les délinquants de ne pas en être, plutôt que de les emprisonner. Mais évidemment, ça ne rapporte pas autant de voix aux élections...
Alors, on peut se demander si 58'000.- c'est trop, mais ce qui est certain, c'est que de toute façon si l'on veut garantir un minimum de sécurité, la détention coûte un saladier.
Au cas où, on élit un nouveau procureur général le 13 avril... et le challenger remet précisément en cause la logique du tout-prison !

Écrit par : Julien Nicolet | 27/03/2014

A Julien: Merci pour votre message. La logique du tout-prison coûte très cher et en plus crée des conditions inhumaines pour certains détenus (pas ceux qui coûtent 58'000.- CHF par mois ...). Actuellement la justice (de droite) préfère s'attaquer aux pauvres, qu'aux citoyens très riches et aux sociétés qui réalisent de graves infractions financières par exemple (fraudes fiscales, escroqueries, blanchiment, etc). Cela aussi doit changer. Bonne journée à Vous.

Écrit par : Michèle Herzog | 28/03/2014

A Pétitionnons ...: Si vous bénéficiez de la liberté actuelle, c'est parce que des citoyens avant vous on agit avec courage contre les abus. Déjà à l'époque ils n'étaient pas toujours compris et ça continue. En plus vous n'osez pas agir sous votre nom ... ce qui montre que vous n'êtes pas très courageux. La critique est plus facile que l'action. Meilleures salutations.

Écrit par : Michèle Herzog | 28/03/2014

Information pour les citoyens du canton de Genève en vue de l'élection du Procureur le 13 avril prochain: Ce soir 28 mars dès 18h, l'association CJP, Citoyens et Citoyennes pour la Justice Publique vous invite chaleureusement à participer à la soirée qu'elle organise de 18h à 23h salle Carson, Maison des associations, 15 rue des Savoises. Débat public sur la justice genevoise, repas, concert.

Écrit par : Michèle Herzog | 28/03/2014

Le montant de cette détention est effectivement excessif.

En revanche, je ne pense pas que cette info était cachée. Tout le monde s'en foutait seulement jusqu'à l'intérêt du Blick. Qui lit les rapports annuels relatives aux prisons ? :)

Je ne cherche pas à comparer, mais combien coûte le séjour le plus onéreux de Suisse (payé par la collectivité) dans un EMS pour personne âgée ? :o)

Pour les commentaires sur la droite/gauche.
On peut aussi voir que la droite veut mettre les gens en prison et que la gauche s'enrichit en fournissant des prestations (toujours plus élevées) à ces détenus. C'est un peu comme pour les requérants d'asile. La droite les met en grande précarité et la gauche en retire les lauriers (assistance sociale, médecins, etc). C'est du gagnant-gagnant... :)

Écrit par : Anonyme pas courageux | 28/03/2014

qui peut dire pourquoi Carlos adulte ayant purgé sa condamnation,
bénéficie toujours de "mesures spéciales de réinsertion"? car

- soit c'est 1 adulte étranger et si difficultés de "socialisation" ou violences comportementales incontrôlables il y a,

ce n'est pas au contribuable de subventionner son séjour chez son coach cours de boxes & autres séjours en Hollande inclus:
ce Carlos doit quitter la Suisse.

- soit c'est 1 adulte au passeport suissizé qui après peine purgée, à droit à rester sur le territoire et dans ce cas, ce Carlos doit
donc se prendre en charge seul.

au passage, les journalistes pourraient faire moins de sensationnalisme et plus d'information

Écrit par : pierre à feu | 28/03/2014

J'aimerais revenir sur quelques points de cette pétition :
1. Je vous saurais reconnaissant de préciser que votre pétition n'a rien à voir avec les associations type "Stopp Kuscheljustiz". C'est un type de mouvement qui m'apparaît dangereux pour notre démocratie (avis personnel) ;
2. Il est légitime d'appeler à une meilleure rationalisation des deniers publics. Pour cela, je vous en remercie (sans partager toutefois votre propos) ;
3. La détention d'un détenu à un coût. Malheureusement, un jour de prison coûte environ 300 fr (à bien plus). Quand vous mentionnez le montant de 10'000 fr. par mois dans votre pétition, vous vous opposez donc à la totalité des formes de détention (je le précise au cas où cela vous aurait échappé) ;
4. La privation de liberté est une peine. Elle ne doit pas être accompagnée d'un châtiment (traitement inhumain). Notre Constitution appelle dès lors à certaines conditions minimales (si possible pouvoir s'allonger sans toucher son compagnon de cellule, manger deux repas chauds par jour, respirer de l'air frais une heure par jour, faire un peu d'exercice, avoir un contact avec l'extérieur au moyen d'un poste de télévision, etc). Il est vrai que la Suisse a poussé ce minimum relativement loin (en comparaison internationale), mais le minimum du minimum reviendrait quand même à environ 300 fr./jour (prix de certaines cellules spartiates en Suisse allemande). C'est le salaire des gardiens et les frais du bâtiment qui sont relativement élevés (compte tenu de prison relativement modeste (en nombre de places)) ;
5. La condamnation d'un mineur à une mesure porte jusqu'à ses 22 ans. Vous entendrez donc encore parler de ce jeune détenu pendant quelques mois encore ;
6. Merci de vous renseignez sur les raisons de ce montant de 60'000 fr. (coût psychiatrique très élevé pour le soigner et éviter un risque suicidaire). Personnellement, je ne pense pas qu'il faille forcément libérer un suicidaire de prison, mais encore moins le laisser sans surveillance pour qu'il en finisse avec ses jours (pour économiser de l'argent).

Voilà. En résumé, plutôt que lire votre courroux contre cette dépense, j'aimerais bien lire les solutions que vous proposez de mettre en oeuvre pour faire baisser ces coûts ?

Dans le passé, pour économiser, la Suisse plaçait ces mineurs dans des familles d'accueil (souvent des paysans ou des flics) qui leur "apprenait la vie". L'Etat organisait même une vente aux enchères inversée (l'Etat offrait 2 fr par jour et celui qui acceptait de le prendre pour moins obtenait la mise (correction : l'enfant). Aujourd'hui, il y a une forme de retour excessif (bien sûr que 30'000 fr. par jour pour ce Carlos est excessif ; surtout si on met cette somme en perspective avec ce que sa victime a touché). Mais vous proposez quoi ? un séjour en détention pour un mineur doit tourner autour des 700 à 900 fr. par jour (scolarisation, psychosocial, etc).

Écrit par : Jean N. | 29/03/2014

A Jean: Merci pour votre commentaire. Je ne fais partie d'aucune organisation et je l'ai ajouté sur l'article de mon blog lié à cette pétition. Je ne sais pas où vous avez lu le montant de 10'000.- CHF que vous citez. 10'000.- CHF par mois c'est déjà exorbitant. Dans la vie normale, peu de personnes vivent avec 10'000.- CHF par mois et par personne ... Je trouve tout-à-fait scandaleux que ces frais aient été cachés à la population et je demande la démission des responsables, car tant que les personnes qui réalisent ce genre d'excès ne sont pas sanctionnées, ces abus continueront. Meilleures salutations.

Écrit par : Michèle Herzog | 30/03/2014

qui peut nous dire pourquoi Carlos adulte bénéficie toujours de "mesures spéciales de réinsertion"?

Jean N. peut-il nous dire
à quel titre le contribuable doit payer le train de vie, séjour & cours chez 1 coach & autres voyages en Hollande à ce délinquant réqualcitrant?

Écrit par : pierre à feu | 30/03/2014

Encore une fois, ces chiffres n'ont jamais été cachés. Il faut seulement lire les rapports publics (prix total / nombre de prisonniers) ou s'adresser à l'administration. Le fait que vous n'en ayez pris conscience que récemment ne signifie rien quant à leur caractère public ou non. :o)

Explications (par exemple) :
https://www.fr.ch/gc/files/pdf48/QA_3071_12_f.pdf‎

Lien vers le tarif officiel (qui n'est pas le coût réel) :
cldjp.ch/data/actes/dec_B-02-15.pdf

ou pour des articles dans les journaux sur le sujet (5 min google) :
Suisse :
http://www.rts.ch/info/suisse/5042409-les-detenus-coutent-a-la-suisse-entre-234-et-390-francs-par-jour.html

Vaud :o) :
http://www.lematin.ch/suisse/J-ai-adore-mon-sejour-en-prison/story/27197133

Comparaison avec un pays qui possède des prisons plus grandes (d'une plus grande capacité, donc moins coûteux : chiffre au prorata prisonnier) :
France :
http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/12/19/un-detenu-coute-en-moyenne-32-000-euros-par-an_1808253_3224.html

Écrit par : Jean N. | 30/03/2014

au fan des pierre à feu :

Je peux vous donner les bases légales (cf. l'art. 19 al. 2 DPMin "atteint l'âge de 22 ans"). Pour le reste, je vous invite à lire les différents rapports explicatifs des autorités zurichoises :o)

Vous aurez en outre noté que je pense que la somme adéquate se situe à plus ou moins 300 fr. par jour (en détention) et que j'applaudis quiconque arrive à donner la solution miracle pour diminuer ces frais (sans transformer la peine en un traitement inhumain ou virer la moitié des gardiens :) ). Donc, oui, la mise en oeuvre des peines a un prix et celui-ci est élevé. Le prix des mesures de "Carlos" est excessif (très clairement).

Art. 15 DPMin Placement a. Contenu et conditions
1 Si l'éducation ou le traitement exigés par l'état du mineur ne peuvent être assurés autrement, l'autorité de jugement ordonne son placement. Ce placement s'effectue chez des particuliers ou dans un établissement d'éducation ou de traitement en mesure de fournir la prise en charge éducative ou thérapeutique requise.


Art. 19 Fin des mesures

1 L'autorité d'exécution examine chaque année si et quand la mesure peut être levée. Elle la lève si son objectif est atteint ou s'il est établi qu'elle n'a plus d'effet éducatif ou thérapeutique.
2 Toutes les mesures prennent fin lorsque l'intéressé atteint l'âge de 22 ans.
3 Si la fin d'une mesure expose l'intéressé à des inconvénients majeurs ou compromet gravement la sécurité d'autrui et qu'il ne peut être paré d'une autre manière à ces risques, l'autorité d'exécution requiert en temps utile les mesures tutélaires appropriées.


Art. 42 PPMin :
1 L'exécution des peines et des mesures de protection relève de la compétence de l'autorité d'instruction.
2 Elle peut être confiée à des établissements publics ou privés ou à des particuliers.

Écrit par : Jean N | 30/03/2014

Il existe un principe de base dans la vie, et c'est que personne ne peut aider qui que ce soit à faire quoi que ce soit, mais seulement aider quelqu'un à s'aider lui-même. En d'autres termes, si une personne qui a commis une faute n'est pas décidée à se prendre en main et à se corriger elle-même, tout l'argent du monde ne sert à rien, est gaspillé.
Le problème est donc de déterminer qui est susceptible de profiter d'une aide. Et ce problème est dramatiquement augmenté par toute une faune de juristes, de fumistes, de psychiatres et de spécialistes de tous poils, qui n'ont la plupart du temps aucune notion de la vie réelle, puisque leurs vies durant, ils n'ont jamais été en contact avec le monde du travail, n'ont jamais planté un clou. Et qui vivent très confortablement de ces activités de parasites.
Je m'exprime assez couramment en plusieurs langues et ai eu passablement à faire avec la Justice et l'Administration - et ces instances avec moi - mais je n'ai jamais eu l'impression d'être compris ou de réellement comprendre ce monde de juristes et d'administrateurs. Ils sont d'une autre planète, nous n'avons rien à nous dire.
Si l'on prend un groupe de gens - disons un million - d'où qu'ils viennent - on retrouve toujours la même minuscule proportion de saints et de génies, la même minuscule proportion de gens totalement à côté de leurs pompes, inutilisables, et entre deux une grosse majorité de gens qui ne sont ni réellement bons ou mauvais ou stupides ou intelligents, mais ont en eux de ces éléments à des degrés divers. Il existe des gens qui doivent être bouclés à vie, pour notre sécurité, car toutes mesures de réinsertion ne servent strictement à rien. Nous avons eu quelques exemples récemment.

Écrit par : J.C. Simonin | 06/04/2014

Les commentaires sont fermés.