22/05/2014

PROBLEMES AVEC UN AVOCAT VAUDOIS ?

Bonjour,

Si vous avez constaté de graves problèmes réalisés par un avocat vaudois pendant son mandat ou lors de ses déclarations ultérieures, je vous encourage vivement à déposer une plainte (avec explications et pièces écrites pour preuves) auprès du Bâtonnier de l'ordre des avocats vaudois qui étudiera votre cas et transmettra l'affaire à la Commission de discipline si nécessaire.

Voilà l'adresse: Bâtonnier de l'Ordre des avocats vaudois, Grand-Chêne 8, case postale 7056, 1002 Lausanne.

Je pense que vous pouvez faire la même chose dans les autres cantons romands, car il existe un Ordre des avocats dans chaque canton.

Texte ajouté le 10 janvier 2015: Mes plaintes envoyées au Bâtonnier en 2014 concernant le "travail" de plusieurs avocats n'ont pas été transmises à la Commission de discipline, car le Bâtonnier de l'Ordre des avocats vaudois a jugé que les faits n'en valaient pas la peine. Il s'agit pourtant d'infractions pénales .... qui devraient être poursuivies d'office. Vraiment consternant. 

A votre disposition pour tout renseignement. Adresse: mh@herzoginfo.ch

Meilleures salutations. 

 

Commentaires

Oui, mon client s'est fait baiser la gueule par un avocat vaudois, administrateur d'une S.A. ainsi que d'une succursale d'une entreprise inscrite au registre du commerce de l'état de Delaware. On s'est fait rouler dans la farine par le juge (copain de l'avocat). Tout a été perdu. La collusion et la concussion, voilà comment fonctionne la justice dans ce pays misérable. Une honte!

Écrit par : Keren Dispa | 23/05/2014

Oui, mon paternel a demandé des explications à son avocat Me Coutaz à Sion, pour manque de délai de réponse de 30 jours à une lettre Recommandé. J'ai accompagné mon parternel à l'étude de Me Coutaz. Nous avons demandé de voir le dossier et avons vu la lettre Recommandé dans le dossier. Son agenda, sa diligence, son professionnalisme n'engage que lui. Il n'appartenait pas à mon père de vérifier au jour le jour la continuité et suivi de l'affaire. Conséquence: plus de CHF 36'000.- de perte. Cette avocat ne voulant rien entendre, mon père a engagé la chambre des avocats valaisan. Cette dernière donne non lieu sans explication. Nous avons demandé à quelque avocats et chacun répond d'abord oui, puis ensuite se rétracte car l'affaire ouvre une boite de pandore. Certains ont eu l'amabilité d'être franc "Non, Je ne me retourne pas contre un confrère". Combien y'a-t-il de personne n'ayant pas la possibilité de contrer une faute professionnel de son avocat? C'est tout même incroyable. C'est comme si un policier ne voudrait pas passer les menottes à son collègue lequel était pédophile depuis des années. Le lien au pédophile s'accorde parfaitement avec cette affaire car on nous touche mais nous ne pouvons pas en parler. Mais jusqu'à quand? Nous voulons mettre l'affaire sur le 20minutes, le Matin, le Nouvelliste, la Radio. Pour le moment, nous avons été amené à prendre contact avec Me Duc (Canton de Vaud). Celui-ci facture environ CHF 4'000.- pour enfin dire qu'il n'y a pas de chance de gagner alors que mainte fois nous lui avons demandé de calculer les chances de gagner avant que le chiffre n'arrive à 4'000.- . Je répète que moi-même j'étais présent et avons vu que bel et bien la lettre recommandé était dans le dossier à l'étude de Me Coutaz. Chose encore plus inattendus c'est que la Chambre des Avocats du Valais n'a pas les moyens financiers nécessaire pour faire une copie du dossier présent dans leur bureau. Il se foutte du monde et on apprend bien que la "discipline" c'est un requin ne mange pas son semblable. Nous allons demander jusqu'à ce qu'il y est JUSTICE pour cette affaire. Avec cette expérience faite, c'est pas des clients que nous leurs faisons et ce genre de personne connaissant parfaitement la loi sont les mêmes étant parfaitement capable d'esquiver la loi par le biais de confrères dévoués à la justice à sens Unique mais deux vitesses.

Ce que nous voulons c'est que Me Coutaz admette sa faute et engage sa responsabilité Professionnelle afin de dédommager les pertes encourus par son erreur.

Écrit par : Morina | 10/01/2015

A Morina: Merci pour votre témoignage. Il est en effet très difficile de se plaindre d'une faute commise par un avocat. J'ai déposé plusieurs plaintes en 2014 auprès du Bâtonnier de l'Ordre des avocats vaudois et mes plaintes n'ont donné lieu à aucune enquête ! Ces avocats ont pourtant effectué des infractions pénales ... qui devraient être poursuivies d'office.
Je vous conseille de prendre contact à M. Stéphane Riand, auteur du site www.1dex.ch , également avocat en Valais. Il pourra peut-être vous aider. Meilleures salutations et courage à Vous.

Écrit par : Michèle Herzog | 10/01/2015

Les commentaires sont fermés.