16/12/2014

INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LES LIAISONS DES JUGES VAUDOIS.

Bonsoir,

Voilà le lien que je viens de recevoir:  

http://1dex.ch/2014/12/les-deux-juges-etaient-deja-amants...

 

Merci très vivement aux personnes qui ont réalisé ces investigations et à Me Jean Lob pour ses démarches. Il est primordial de connaître la vérité dans les liens qui unissent les juges et qui influencent les décisions de la justice vaudoise.

Cela m'intéresse vivement, car j'ai été condamnée par le juge pénal M. Philippe Colelough le 23 septembre 2010 et ce jugement contient des faits incompréhensibles, après 3 ans de procédure ... Alors que cette affaire aurait pu être résolue de façon sérieuse en trois mois. 

Lors de la seconde audience pénale, le 21 septembre 2010, une pièce requise qu'il avait jugée primordiale le 4 mai 2009 et dont il avait accepté la réquisition (pièce no 203) tout en suspendant la procédure pénale, a tout-à-coup été jugée sans pertinence alors qu'il s'agissait d'un moyen de preuve fondamental.   

Des déclarations très importantes ont aussi été passées sous silence dans le jugement pénal et l'alinéa 2 de l'article 173 CP n'a pas été appliqué. Ce qui montre que la liberté d'expression n'existe pas. Même quand on détient des preuves.

La société qui a été mal estimée de plusieurs millions (biens immobiliers non estimés, origine de mes soupçons) dans une succession a déclaré n'avoir jamais remis la pièce requise à mon avocat, alors que ce dernier a prétendu le contraire pendant des années .... Puis la société, administrée par l'héritier légal ... qui a fourni les faux chiffres à vérifier, a refusé de produire la pièce requise en prétextant qu'elle était sans pertinence.

De toute manière, si cette pièce requise no 203 n'a pas été remise à mon avocat, j'avais donc bien raison d'avoir des soupçons, car dans ce cas une estimation correcte de ladite société était impossible ! Pourtant elle a été réalisée par un expert-comptable diplômé mandaté à mes frais par mon avocat ... Et cette estimation a ensuite été utilisée dans la succession. Ce qui montre que la pièce n'était pas du tout sans pertinence ....

Le juge pénal a déclaré dans son jugement du 23.9.2010 que mon avocat n'avait pas reçu l'inventaire complet des titres détenus par la société (pièce no 203), a passé sous silence dans son jugement les déclarations écrites de cet avocat indiquant exactement le contraire, puis dit que cet avocat a bien travaillé et que l'estimation réalisée ne saurait être remise en question. Le contenu de ce jugement est inacceptable. J'essaie depuis plusieurs années de faire comprendre cela à la justice vaudoise, en vain. Il s'agit aussi d'infractions pénales qui devraient être poursuivies d'office ... Mais elles ne sont jamais ni dénoncées, ni traitées. Juste ignorées. 

Etant donné que cette pièce no 203 n'a pas été produite par la société (fait admis par le juge pénal et chose jugée), cela signifie aussi que des informations fondamentales ont été cachées dans la succession de 2004 à 2009 (actions de sociétés immobilières jamais citées, ni estimées ...). Malgré cela j'ai été condamnée pour diffamation ... Les personnes qui ont caché des biens immobiliers de plusieurs millions n'ont jamais été interrogées par le procureur suite à mes plaintes pénales.  

Depuis cette expérience, je suis très inquiète, car le même juge pénal traite des affaires pénales beaucoup plus complexes. La situation est très grave, en particulier pour les personnes qui ont été condamnées sans preuve ou suite à une procédure biaisée. J'espère que ces jugements seront corrigés.

Je vous signale que l'article 83 du Code de Procédure Pénale permet de réclamer des explication au Président du Tribunal quand on reçoit un jugement pénal qui ignore des faits ou contient des faits ne correspondant pas aux preuves produites. Mais je ne suis pas certaine que le Tribunal traite ces demandes ... A ce sujet, merci si vous pouvez me faire part de vos expériences. 

Informations ajoutées le 20 décembre 2014: 

M. Stéphane Riand, avocat et notaire valaisan, a créé le site l'1dex dénonçant les dérives de la justice. Dans l'affaire Giroud, en août 2014, M. Riand a déposé une plainte pénale en Valais. Mais personne ne voulait traiter cette plainte. Les procureurs se sont récusés. Raison pour laquelle M. Dick Marty vient d'être choisi comme procureur extraordinaire et va enquêter suite à la dénonciation de M. Riand. C'est une excellente nouvelle pour la justice valaisanne. Certaines personnes doivent trembler. Mes très vifs remerciements à M. Riand et à son équipe pour leur combat et tous les articles publiés permettant de mieux comprendre la situation.   

Il serait très utile que M. Dick Marty vienne également mettre de l'ordre dans la justice vaudoise. 

Très bonnes fêtes de fin d'année à Tous. Meilleures salutations. Merci d'avance pour vos commentaires. 

Lien ajouté le 14 avril 2015 concernant la plainte pénale déposée:

 

http://www.20min.ch/ro/news/romandie/story/Plaintes-depos...

Commentaires

Effrayant !

Les commentaires sont presque superflus !

Vous m'aviez censuré car je tapais un peu fort sur la "justice" vaudoise, cette mafias à la solde des pires pourritures qui tue la planète !

Dommage, il n'y a pas de mot assez descriptif pour des mollusques pareils !

Écrit par : Corto | 19/12/2014

Bonjour,Mons,corto.
merci de votre soutien a Mad.Herzog,je constate que ce soutien est d'abord un courage d'un homme imble et surtout humain que beaucoup d'homme ne possede pas cette qualité de peur d'etre sanctionné,mais pour soutenir un faux politicien,un notable,une crapule qui a une place dominante,le naif citoyen le soutient sans savoir qu'un jour lui sera collé au dos sans pouvoir se debarasser.malheureusement l'etre humain doit subir.Moi je suis arrivé dans ce pays il y'a 35 ans,la suisse pour moietait un pays tout blanc,mais je viens d'etre humilié,jeter a l'inconnu dans une affaire d'accident tout banal,cette affaire est devenu pire que l'histoire de wetergait(une hist. americaine)Si vous me demander pourquoi?je vous repond c'est une histoire d'assurance,au plus juste une histoire d'argent.meme mon avocat qui est d'office a contribué a ce mal.je ne sais pas si c'est une pression faites sur lui ou a eté corrompu.cela l'avenir me le dira.Pout l'instant je doit preparer un recours,mais je demande votre avis
comme le juge colélough a noyer mon dossier,que ce n'est pas lui qui l'a instruit.il a blanchi les prevenus:donc si je fais recour au tribunal cantonal,Mad.la juge Yasmina bendani va tout simplement le signer.Que faire,surtout que je n'ai plus confiance a mon avocat,il y'a des preuves revoltantes contre lui.c'est quelqu'un qui obeilli,et soutenir tres facilement a l'injustice.en fin pouvez-vous me conseiller un avocat, integre,impartialcapable defendre son client au nom de la loi de la justice et de la cityennetete.
Meilleurs salutations.

Écrit par : sebei | 02/02/2015

A Corto: Merci pour votre commentaire. En effet, j'ai parfois censuré vos commentaires ainsi que ceux de Zut pour deux raisons. D'une part, il faut respecter la Charte de la TDG et ne pas publier d'injures. D'autre part, je ne suis pas journaliste et je ne publie pas des faits que je ne peux pas vérifier. Dans ce cas, j'ai suggéré à Zut de s'adresser à la presse. Mais comme il m'a fourni une fausse adresse email, mon message n'est pas arrivé à destination. Je vous remercie d'admettre que j'ai publié la grande majorité de vos commentaires, dont je vous remercie d'ailleurs très vivement. Très bonnes fêtes de fin d'année à Vous. Meilleures salutations.

Écrit par : Michèle Herzog | 19/12/2014

Chère Mme. Herzog,

Sachez que je ne vous porte aucun grief concernant les posts que vous avez écartés, à peine postés, j'espérais que vous le fassiez !!

Mais le sentiment de dégoût face à ce que certains appellent "justice" peut mener au zénith de la répulsion quiconque revendiquant la moindre notion de citoyenneté et la plus élémentaire des humanités.

Une fois cette barrière franchie, ce minimum d'humanité jeté aux chiens, une nation entière est abandonnée à l'arbitraire, est soustraite de sa plus insignifiante existence, détruite dans ses fondements.

Lorsque des "juges" ouvrent le chemin d'une nation entière vers les abîmes de la corruption de l'esprit, plus aucun espoir n'est visible, ce que vous décrivez, c'est le tunnel vaudois, le tunnel helvétique.

Vous le savez, je vis en Israël, pays dans lequel, actuellement, un ex-président et un ex-premier ministre sont derrière les barreaux ainsi que quantité d'autres ont tenté depuis le position d'obtenir des avantages illicites, donc je suis très sensible sur ce sujet, ici, plus une personne est en position, plus son exemple sera traité sévèrement, il semble que ce soit la bonne réponse à ceux qui sont puissant ne puissent jamais corrompre le pays dans son entièreté, dans ses fondements, il semble qu'en Suisse ce soit exactement le contraire, plus les exemples sont corrompus, plus la "justice" suisse porte leur corruption en exemple, et les exemples font légion !

Michèle, il est totalement impossible dans une telle nation d'attendre la moindre forme d'estime de soi, à chaque injustice, le pays entier s'enfonce dans une fange infectée de la pire des pourritures et une telle nation est vouée à sa propre destruction !

Bien à vous

Écrit par : Corto | 20/12/2014

A Corto: Merci très vivement pour votre message. Et merci pour votre explication concernant Israel, je vous cite en corrigeant un peu votre texte: ici, plus une personne est en position élevée, plus son exemple sera traité sévèrement, il semble que ce soit la bonne réponse pour que ceux qui sont puissants ne puissent jamais corrompre le pays dans son entièreté, dans ses fondements. Il semble qu'en Suisse ce soit exactement le contraire, plus les exemples sont corrompus, plus la "justice" suisse porte leur corruption en exemple, et les exemples font légion !
Corto, vous mettez le doigt sur un problème très important: les notables doivent montrer l'exemple, surtout un avocat par exemple, et devraient être jugés sévèrement, mais effectivement dans le canton de Vaud c'est exactement l'inverse qui se produit. Les infractions pénales réalisées par les notables sont passées sous silence et ignorées. Alors qu'elles devraient être poursuivies d'office. Et la personne qui a eu le courage de lancer l'alerte est condamnée ... La liberté d'expression est totalement bafouée.
Très bonne journée à Vous. Meilleures salutations.

Écrit par : Michèle Herzog | 20/12/2014

Les blogs,les journalistes pourris,ect...ne peuvent rien apporter.un cite peut-etre interissant,a voir encore.ce que je propose de crer une association sous un nom astucieux.en suite demander sa validation soit au parlement soit l'echelle fedetal.la les notables vont se reveiller.mais pour l'instant.
les chiens aboient,la caravanne passe.
lorsque les choses seront realisees.nous aurons atteint la moitie du chemin,et par la suite.et avec des manifestations jutifiees Autorises,les politiques agiront de maniere juste,et justice sera rendu.a chaque citoyen.
bonne lecture a tous

Écrit par : sebei | 28/01/2015

Cher(es)M.Herz.Yasmina Corto,zimmermenn,et autres.
Aujourd'hui,le mercredi04.02.2015 un grand scandal a ete eclaté voir le matin......
signé.ministere public
texte ecrit par.B.Pillard

Écrit par : sebei | 04/02/2015

Les commentaires sont fermés.