06/05/2016

Marc-Etienne Burdet: Lanceur d'alerte courageux et tenace, canton de Vaud (Suisse).

Bonjour,

M. Burdet a participé activement à l'association Appel-au-peuple créée en novembre 2000, dont M. Gerhard Ulrich était le Président. 

M. Marc-Etienne Burdet estime que les dysfonctionnements de la justice vaudoise sont dûs à la franc-maçonnerie. Je viens de recevoir sa lettre ouverte expliquant très clairement comment fonctionne ce système franc-maçon. Et, en plus, je fais des découvertes très intéressantes liées à l'affaire Ferrayé.

M. Burdet est très impliqué depuis des années dans les méandres de l'affaire Ferrayé et il est fort bien documenté. En 1991, Joseph Ferrayé a inventé un système permettant d'éteindre les incendies des puits de pétrole. Son système a été très efficace au Koweit en 1991. Les enjeux financiers de ses brevets représentent des milliards de francs suisses. Mais M. Ferrayé n'a pas pu encaisser les royalties de ses brevets. M. Burdet l'explique sur son blog. 

A cause des activités d'Appel-au-peuple et de l'affaire Ferrayé, Marc-Etienne Burdet a été fermement emprisonné pendant deux ans suite aux procès ayant eu lieu dans le canton de Vaud et à Genève. Il est clair que MM. Burdet et Ulrich dérangent gravement le système. En Suisse romande, les lanceurs d'alerte sont condamnés et la justice protège les escrocs de mille manières. Un nouveau procès contre Appel-au-peuple a lieu actuellement et la prochaine audience aura lieu au Tribunal cantonal à Lausanne (route du Signal 8) le 13 mai 2016 à 14h.  MM. Burdet et Ulrich sont convoqués. 

Pour comprendre comment les affaires financières sont manipulées et obtenir des informations sur le combat mené par M. Burdet, je vous conseille vivement de lire la lettre ouverte de M. Burdet. Voilà le lienhttp://www.worldcorruption.info/lettre_ouverte.htm

Merci d'avance pour vos commentaires que je publierai sur ce blog. Meilleures salutations.

Voir aussi sur ce blog l'article consacré à M. Gerhard Ulrich. 

Commentaires

Vous êtes citoyenne ou citoyen suisse et vous n'arrivez pas à obtenir que la justice de votre canton traite votre plainte pénale ? Dans sa dernière lettre ouverte, M. Burdet propose une solution. A lire dans cet article.

Écrit par : Michèle Herzog | 07/05/2016

Répondre à ce commentaire

toutes personne qui n'a pas d'ppuit en politique ou en justice doit asolument perdre son proces,il n'y'a pas de doute a ca,j'en fais l'experience.la justice des demunis est casi absente,les prevenus ont mentis a plusieurs reprises,pris en flagrant deli, et meme etés soutenu par le procureur et le juge continu a leurs offrir des credits et en argent comptant,du jamais vu en justice.Pour moi cette justice a sessé d'etre justice.

Écrit par : sebei bechir | 08/05/2016

Répondre à ce commentaire

A M. Sebei: Vous avez raison. Votre expérience dans le canton de Vaud, avec le juge pénal Philippe Colelough (encore lui ...), vous a fait comprendre que la justice n'existe pas. Malheureusement les citoyens qui ne sont pas confrontés à la justice ne comprennent pas que la justice utilise mille combines pour ne pas appliquer les lois et protéger les citoyens dominants. Courage à Vous. Meilleures salutations.

Écrit par : Michèle Herzog | 08/05/2016

Répondre à ce commentaire

A M. Sebei: Dommage que vous ne soyez pas venu assister à l'audience du Tribunal cantonal qui avait lieu le 13 mai 2016. Vous auriez vu que des personnes très déterminées se battent contre les dérives de la justice vaudoise. Voilà l'article publié sur 24 Heures: http://www.24heures.ch/vaud-regions/La-calomnie-sur-internet-ne-dure-que-quatre-ans/story/19851846

Écrit par : Michèle Herzog | 14/05/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.