03/11/2016

Une injustice bouleversante vécue par un paysan vaudois.

Bonjour,

M. Gerhard Ulrich, qui étudie bénévolement les injustices subies par de nombreuses personnes en Suisse, vient de publier un livre de 40 pages. Son texte explique très clairement, avec photos pour preuves, comment un paysan vaudois, dont la ferme a brûlé le 31 août 2002, a été condamné par la justice vaudoise pour négligence.


Alors que l'auteur de cet incendie criminel n'a jamais été recherché. Certains témoignages et les véritables causes de cet incendie ont été ignorés. Une autre explication, non plausible, a été inventée dès le début de l'enquête ...


Pour en savoir plus concernant cette affaire bouleversante et les explications très importantes fournies par G. Ulrich, vous pouvez lui commander son nouveau livre (prix 20.- CHF). Voilà son adresse email: catharsisgu@gmail.com


Sachez que pour l'instant, faute de moyens financiers, ce livre n'existe que sous la forme d'un fichier .pdf que vous recevrez par email. Pour votre commande, merci de lui fournir votre nom, votre adresse email et le nom du livre "La pillule amère".


Merci de diffuser cette information à vos contacts. Et surtout aussi aux personnes n'ayant jamais été confrontées à la justice en Suisse, qui pensent encore qu'elle fonctionne normalement. Cet exemple édifiant leur permettra de comprendre les méthodes utilisées et les raisons de ces injustices à répétition, ayant lieu depuis plus de 20 ans.


Voilà pourquoi il est important que les victimes d'injustices aient le courage d'annoncer leur cas. Cela permet d'une part de mieux comprendre les méthodes utilisées par la "justice" et d'autre part de faire comprendre aux citoyens les dérives du système judiciaire actuel. Le but étant naturellement d'arriver à ce que les victimes de ces injustices soient enfin reconnues et dédommagées.

Merci d'avance pour vos commentaires qui seront publiés au bas de cet article. Meilleures salutations.

Commentaires

Bonjours , oui je commande le livre de M. Ultich et dénonce ses injustices , le problème reste que les politiques de notre pays sont assez léger et pour retour de courrier pour cas , je reçois pour trponcec qu il y a séparations des pouvoirs , je vous laisse juger quoi et comment pour parvenir a faire justice dans notre pays ,! merci !....Christian .....

Écrit par : Christian | 04/11/2016

A Christian: Merci pour votre message. Pour commander le dernier livre de M. Ulrich il faut lui envoyer la commande à lui, à son adresse email catharsisgu@gmail.com
En effet, le prétexte de la séparation des pouvoirs est très utile. Il permet aux politiciens de ne jamais traiter les injustices créées par le système judiciaire. Il est urgent que cela change. Meilleures salutations.

Écrit par : Michèle Herzog | 04/11/2016

La justice,le droit humain,le droit suisse le droit des non suisse meme qu'il deviennent suisse,la loi,l'etat de droit,tout ces mots magnifique,bénifique..ect..ect
tous ces mots ne sont que mensonge,dérive,trempe la mort,exclusion totale.
Les juges qui décident celon leurs volanté de décision au détriment de tout que le citoyen ne peux que subir en silence.
c'est moi le juge,c'est moi le roi c'est moi l'etat c'est moi le politique c'est moi le dieu de tout les dieux s'ils en existent,en fin c'est moi qui existe,pour decider ce que je veux,je decide votre vie,votre mort,votre bonheur,votre avenir,vous enrécir vous appauvrir,je decide le ciel et les cieux,et tout l'immaginaire.c'est moi Philippe colélough.

Écrit par : sebei bechir | 04/11/2016

A Sebei Bechir: Merci pour votre description du juge pénal lausannois Philippe Colelough. Effectivement il est tout puissant. Il peut étouffer des faits, ne pas rechercher la vérité et même déclarer qu'une pièce primordiale, dont il a refusé de réclamer le contenu, est sans pertinence !!! J'explique ses actes depuis des années, avec pièces écrites pour preuves, mais tous les autres juges font semblant de ne pas comprendre alors qu'ils possèdent les compétences leur permettant de comprendre la situation ! Pendant combien d'années cette situation scandaleuse dans un Etat de droit va-t-elle encore durer ??? Meilleures salutations.

Écrit par : Michèle Herzog | 05/11/2016

Les commentaires sont fermés.