06/11/2016

Vaud: Pétition pour la transparence concernant les sociétés secrètes (francs-maçons, clubs de service).

Bonjour,

De nombreux citoyens n'arrivent pas à obtenir justice dans le canton de Vaud. Après avoir étudié plusieurs cas d'injustices, je constate que ces affaires sont très souvent liées à de très grosses sommes d'argent. 

Les victimes, d'une part sont injustement condamnées et, en plus, sont dépouillées de leurs biens au profit de citoyens dominants bien protégés par les procureurs et les juges. Si les victimes déposent une plainte pénale, leur plainte est classée sans que les citoyens dominants ne soient interrogés. Les preuves écrites produites sont ignorées. Les articles du Code de procédure pénale suisse ne sont pas appliqués. Les infractions pénales commises par les citoyens dominants sont étouffées. Et personne ne réagit pour aider les victimes.

Si la victime se plaint auprès des Autorités (Lettre au Grand Conseil vaudois ou à une Commission de ce Grand Conseil, par exemple à la CHSTC Commission de Haute Surveillance du Tribunal Cantonal), elle n'obtiendra aucune réponse utile sous prétexte de la séparation des pouvoirs. Les politiciens vaudois connaissent les affaires ayant donné lieu à de graves injustices, mais personne ne réagit.  

Grâce aux explications fournies par MM. Gerhard Ulrich et Marc-Etienne Burdet (voir les articles de ce blog), je comprends très bien maintenant pour quelles raisons le système judiciaire vaudois ne fonctionne pas. Le dernier livre réalisé par M. Ulrich concernant l'affaire dramatique subie par un paysan vaudois depuis fin août 2002 (voir l'article précédent de ce blog) montre que ces injustices profitent à des citoyens dominants, membres de la franc-maçonnerie et/ou membres de clubs de service. Il est donc primordial que toute la lumière soit faite sur ces sociétés secrètes et leur influence, secrète elle aussi.

Suite à une votation ayant eu lieu en Valais en septembre 2015, les magistrats (procureurs, juges, ...) doivent déclarer ouvertement leur appartenance à la franc-maçonnerie et aux clubs de service. La votation réclamant la même chose pour les Députés valaisans a été refusée de justesse. Voir ce lien:  

http://www.lematin.ch/suisse/La-grande-peur-des-francsmac...

Dans le canton de Vaud, c'est le silence complet et rien n'est entrepris pour obliger les magistrats et les politiciens à déclarer leur appartenance à ces sociétés secrètes. Les membres de ces loges maçonniques et clubs de service tirent les ficelles, en secret. La séparation des pouvoirs n'existe pas (contrairement aux déclarations officielles). Il est certain que les magistrats francs-maçons ne sont pas impartiaux. Ils protègent certains citoyens dominants (probablement également francs-maçons). D'où les très nombreuses victimes de la justice vaudoise. Raison pour laquelle je viens de créer une pétition.

Conseil d'Etat: Des élections importantes auront lieu dans le canton de Vaud le 30 avril 2017. Renouvellement du Conseil d'Etat. Pour que cette situation opaque cesse, il est nécessaire que les citoyens sachent, avant de voter pour telle ou tel candidat nouveau ou sortant, de quelle loge maçonnique et clubs de service il ou elle fait partie. 

Cette nouvelle pétition réclame que toute la lumière soit faite dans le canton de Vaud concernant ces sociétés secrètes. Voilà le lien permettant d'obtenir le texte de cette pétition et de la signer. Merci à vous. 

https://www.change.org/p/grand-conseil-de-l-etat-de-vaud-...

Merci également de diffuser cet article auprès de vos contacts pour que de nombreuses signatures soient obtenues rapidement. Les signatures des citoyens des autres cantons suisses sont naturellement aussi les bienvenues. Leur soutien est très important. Merci à eux.

J'ignore comment ce problème est résolu dans les autres cantons suisses. Si vous détenez des informations sur la façon dont les autres cantons suisses gèrent cette opacité, merci d'avance pour votre commentaire et vos explications (click sur le mot commentaire au bas de cet article).

Vos commentaires concernant cet article seront publiés sur ce blog. Meilleures salutations.

Commentaires

Le problème avec les "sociétés secrètes" c'est qu'elles sont justement secrètes, alors comment peut-on affirmer que tel ou tel appartient à telle ou telle société et qu'ils se protègent? Je crains que la publication d'une appartenance à un club ou société quel qu'il soit ne suffise jamais à expliquer le manque d'éthique et les comportements déviants qui ont toujours existé, et qui, malheureusement ne disparaitraient pas avec la disparition de l'un ou l'une d'entre eux, citons par exemple les associations d'anciens d'un collège X ou Y ou d'une université, ou encore d'un parti politique ou d'une paroisse, j'en passe et des meilleures.
Il existe incontestablement des gens qui font passer leur intérêt et/ou leur lâcheté avant toute morale et c'est particulièrement fâcheux. Si cette initiative est une solution alors je la soutiens....

Écrit par : Laure | 06/11/2016

A Laure: Merci pour votre message. Sachez qu'heureusement certaines personnes ont le courage de parler ce qui permet de comprendre que telle ou telle personne fait partie de telle loge ou de tel club de service. Mais ce n'est pas la solution. Il est impératif que tous les citoyens puissent connaître la vérité et que ces informations deviennent publiques. Merci à vous de signer cette pétition afin que les victimes puissent comprendre pour quelles raisons des faits ont été étouffés et pourquoi elles ont été condamnées à la place des citoyens dominants. J'espère que vous prendrez connaissance de l'affaire du paysan vaudois qui subit des injustices depuis fin août 2002. Voir l'article précédent de ce blog. Meilleures salutations.

Écrit par : Michèle Herzog | 06/11/2016

A Laure: Si ces sociétés sont secrètes, il faudrait aussi en comprendre les raisons. Si les membres de ces sociétés n'ont rien à se reprocher, alors pourquoi tiennent-ils tant à ces secrets ??? Merci d'avance pour vos explications à ce sujet.

Écrit par : Michèle Herzog | 06/11/2016

Madame Herzog,

Comment escomptez vous prouver l'appartenance d'un individu à une société secrète ?

Quelle différence faites-vous entre une société secrète et le réseau personnel de connaissances d'un individu ?

Écrit par : Chuck Jones | 06/11/2016

A Chuck Jones: Heureusement des personnes ayant fait partie de ces sociétés secrètes les quittent et fournissent des informations. Un jour, tout se sait.

Écrit par : Michèle Herzog | 06/11/2016

Des informations de quelle nature ?

Écrit par : Chuck Jones | 06/11/2016

Comment prouvez vous qu'une société est ... secrète ?

Écrit par : Chuck Jones | 07/11/2016

Tous les Francs Maçons connus étaient de loyaux serviteurs .tous critiqués mais honorés pour leur savoir et surtout respectés par des enfants n'ayant pas de famille et qui devaient apprendre à se débrouiller seuls dés l'âge de deux ans
Quand é la transparence qui peut se targuer d'être vraiment transparent surtout de nos jours avec l'informatique le plus gros bide depuis Expo 02
On peut se prétendre ceci ou cela pour faire croire à n'importe qui ou quoi et une fois les caisses bien pleines tchao ou qu'on a réussi à liquider des tonnes de légumes en initiant au végétarisme ceux qui dégoutés reviendront à la viande 10 ans plus tard ,on prend la tangente avant que cela sente trop le roussi et les descentes de flics pour contrôler les diplôme ou autres falsifications
Combien de petits malins sont devenus hackers et bien payés sans doute pas de la part des Francs Maçons ?
Si vous payez vos impôts vos assurances et votre loyer personne n'a le droit de savoir ce que vous faites en privé ,cela ne regarde personne
Même les gérances d'immeubles à moins de vivre en Co- propriété et encore puisque c'est là que l'individualisme se manifeste dans toute sa grandeur ne s'amusent pas à savoir ce que vous faites de vos heures de loisirs
Mais peut-être existe t'il de faux Francs Maçons comme bien d'autres fausses professions qui grâce à l'informatique peuvent se généraliser
Il faut vraiment se souvenir de l'époque d'Expo 02 pour se souvenir des arnaques montées par de faux informaticiens jouant de leur prestige à inventer n'importe quoi même de fausses annonces pour rencontrer y ou x et qui s'en vantèrent eux .mêmes auprès des internautes de l'époque qui avaient senti les piéges à venir
Même le ciel n'est pas transparent puisque le soleil et la lune sont rarement compatibles sur le long terme
Très bonne journée pour Vous Madame Herzog

Écrit par : lovejoie | 07/11/2016

A Chuck Jones: Si les membres des loges maçonniques acceptaient la transparence, cela se saurait. Les citoyens pourraient alors savoir rapidement si telle ou telle personne (procureur, juge, avocat, ...) est franc-maçon. Mais ce n'est pas le cas. Ces informations sont secrètes. Raison pour laquelle elles doivent pouvoir être obtenues quand ces personnes exercent une activité publique.
Si un juge franc-maçon prononce un jugement et qu'une des parties au procès est un de ses frères francs-maçons, il faut que cela soit déclaré. D'autant plus que les juges ne se récusent jamais spontanément. Meilleures salutations.

Écrit par : Michèle Herzog | 07/11/2016

A Lovejoie: Tout-à-fait en accord avec vous pour les activités privées. Mais il faut une totale transparence pour les personnes qui exercent des activités publiques. C'est ce que demande ma pétition. Merci à vous de la signer. Meilleures salutations.

Écrit par : Michèle Herzog | 07/11/2016

Madame Herzog,

- « Ces informations sont secrètes. »

Madame, si ces information sont secrètes, c'est donc que vous en ignorez leur existence.

Si vous en ignorez leur existence, comment savez vous qu'elles existent ?

Écrit par : Chuck Jones | 07/11/2016

@Madame Herzog désolée mais je n'habite pas votre canton et je ne signe jamais rien via le Net
Cependant je vous souhaite une bonnes récolte en signatures
Très belle fin de journée pour Vous Madame

Écrit par : lovejoie | 07/11/2016

Personnellement, je n’aime pas prendre position sur des sujets dont je ne connais pas bien les dessus et les dessous. Je pense que le problème est bien plus large que les francs-maçons.
J ai vu du favoritisme sous toutes ses formes dans toutes sortes de clan. Donc je soutiens le principe de transparence, déclaration et prévention des conflits d’intérêts, objectivité et des décisions sur la base des faits et des preuves. Par exemple, on voit que M Patrick Aebischer le président de EPFL devient également membre du conseil de l’administration de Nestlé. Comment peut-on assurer l’impartialité de la science (santé) si on travaille pour favoriser l’industrie ? Ici on voit que le problème n’est pas seulement un problème de transparence mais également le problème que dans le système de gouverance en Suisse, les situations de conflits d’intérêts sont permises. Peut importe notre religion, tendance ethnique et social, c est la situation de conflit d intérêt qui doit être mise en cause.

Écrit par : Yasmine Motarjemi | 07/11/2016

A Yasmine Motarjemi: Merci pour votre message. Dans l'exemple de Nestlé que vous citez, les faits ne sont pas secrets et le conflit d'intérêt peut être invoqué. Ce qui est beaucoup plus sournois ce sont les liens secrets. Et les conséquences sont dramatiques quand des procureurs ou des juges font croire qu'ils sont impartiaux alors qu'ils ne le sont pas. Raison pour laquelle la transparence doit être réclamée. Meilleures salutations.

Écrit par : Michèle Herzog | 07/11/2016

Bonjour,
Voilà le texte publié sur le site Internet de l'Ordre des avocats vaudois (www.oav.ch):

Le serment

L’avocat vaudois, comme le médecin, débute sa vie professionnelle en prêtant serment.

La main levée il dit « je promets, comme avocat, d’exercer ma fonction avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité, et de respecter les obligations professionnelles prévues par la Loi » (art. 20 de la Loi sur la profession d’avocat).

Ce serment, proche de celui prêté en France depuis qu’il a été promulgué en 1982 par Robert Badinter, alors Ministre de la Justice, marque l’engagement solennel et personnel de l’avocat d’être fidèle aux quatre valeurs qui forment les piliers de sa profession : conscience, indépendance, probité et humanité.

En prêtant serment l’avocat affirme n’être pas un simple prestataire de services juridiques. Il revendique assumer non seulement son rôle premier de défenseur du justiciable mais aussi d’acteur nécessaire de la vie en société, affranchi de toute influence des pouvoirs quels qu’ils soient.

Le serment de Robert Badinter - article de La Gazette du Palais (3 au 5 sept. 2006)

Ce texte est en totale contradiction avec le fait qu'un(e) avocat(e) appartienne à une loge maçonnique, dont les accords sont secrets. Et de nombreux avocats vaudois sont Francs-maçons.

Je viens d'envoyer un email à la Bâtonnière pour lui demander comment elle gère ces contradictions. Et pour savoir quelles démarches un client doit entreprendre pour savoir si son avocat(e) fait partie d'une loge maçonnique.

J'attends la réponse. Meilleures salutations.

Écrit par : Michèle Herzog | 29/12/2016

Les commentaires sont fermés.