04/01/2017

Valais: Pétition réclamant la lumière sur le rôle des sociétés secrètes (franc-maçonnerie, clubs de services).

Bonjour,

En vue des élections au Conseil d'Etat qui auront lieu en mars 2017 en Valais, je viens de lancer la pétition destinée au "Grand Conseil de l'Etat du Valais: Toute la lumière sur le rôle des sociétés secrètes dans le canton du Valais (Suisse)."

Il faut savoir qu'en Valais les magistrats doivent annoncer leur appartenance à une loge maçonnique (votation de septembre 2015), mais cela n'est pas réclamé pour les politiciens. Il serait pourtant nécessaire que tous les candidats au Conseil d'Etat indiquent leurs liens secrets avant les votations. D'où cette pétition.

Par solidarité, il est important que tous les citoyens signent cette pétition même s'ils n'habitent pas en Valais.

Merci d’avance pour votre soutien et pour la diffusion de cette pétition.

Pour signer cette pétition, voici le lien :
https://www.change.org/p/grand-conseil-de-l-etat-du-valai...

Merci!

Tous mes Vœux pour une Année 2017 pleine de santé et de succès.

Meilleures salutations. Merci d'avance pour vos commentaires qui seront publiés sur ce blog.

PS: Vous trouverez sur ce blog les pétitions identiques concernant les cantons de Vaud et Genève.

Commentaires

Cela rime à quoi cette chasse aux sircières ?

Écrit par : Galileo | 04/01/2017

Répondre à ce commentaire

A Galileo: ça sert à vivre dans une véritable démocratie où les citoyens sont informés (surtout avant une élection) et de cesser de vivre dans des "cantons-républiques bananières", tels Vaud, Genève, Valais et d'autres.

Écrit par : Michèle Herzog | 04/01/2017

Répondre à ce commentaire

Madame Herzog,

- « indiquer leur appartenance à une loge maçonnique et aux clubs de services (Lions Club, Rotary, Kiwani’s, Club Soroptimist, etc). »

Ne faudrait-il pas ajouter les autres associations, des clubs de services de solidarité, et les églises, des des clubs de services de charité, repaires d'adeptes de messes basses, et les détenteurs de cartes Coop et Migros, des clubs de services avec des très grands avantages et des points de fidélité, et les fondations, des très grands clubs de service repaires d'évadeurs fiscaux puisqu'ils ne paient pas d'impôts ?

Sinon, pourquoi ne le faut-il pas ?

Et que doit faire un politique ou un magistrat, si, pendant son mandat, il veut ouvrir un compte en banque, vu qu'il va recevoir un nouveau secret pour accéder à son compte en banque par Internet et faire partie d'un nouveau club de service qui va gérer ses intérêts ?

Écrit par : Chuck Jones | 04/01/2017

Répondre à ce commentaire

A Chuck Jones: je vous souhaîte une Année 2017 pleine de compréhension et de logique. Comparer les Francs-maçons (sociétés secrètes qui tirent les ficelles et qui empêchent l'application des lois dans une démocratie) avec Migros ou Coop ce n'est pas sérieux.

Écrit par : Michèle Herzog | 04/01/2017

Répondre à ce commentaire

Chuck Jones ne sait donc pas comment fonctionne la franc-maçonnerie et comment ses membres se soutiennent.

Écrit par : Justice | 04/01/2017

Répondre à ce commentaire

Merci Madame Herzog. En vous souhaitant également une Année 2017 déterminante, qui, je l'espère, vous apportera les réponses pour vous permettre de regarder, avec confiance, davantage vers l'avenir, que vers le passé.

Écrit par : Chuck Jones | 04/01/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.