Le revenu de base inconditionnel et la Suisse.

Imprimer

Bonjour,

Des citoyens apolitiques et utopiques ont créé une initiative proposant que le Revenu de base inconditionnel (RBI) soit instauré en Suisse. Cette initiative a été refusée par 76,9% des citoyens et par tous les cantons le 5 juin 2016.

Il était peu probable que cette initiative soit acceptée. Mais elle a un effet très important: elle suscite la réflexion à propos de ce revenu de base inconditionnel qui serait versé à tous les citoyens de leur naissance à leur mort.

Le RBI aiderait les citoyens à vivre, à faire des études, à s'occuper de leur famille sans être obligés de travailler à 100%.   

Voilà un nouvel article très intéressant concernant les robots et le RBI. Les robots vont de plus en plus souvent remplacer les être humains. Ils ont l'avantage de travailler 24H sur 24, de ne pas être malades, de ne pas se révolter et de ne pas être payés pour leur travail ! Je vous conseille vivement de lire cet article:

http://www.lematin.ch/societe/humains-travailleront/story/30259367

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

Commentaires

  • Etant donné la prudence des Suisses face au changement et le temps qu'ils mettent généralement à adopter des mesures déjà en vigueur dans de nombreux autres pays (exemple le vote des femmes), l'initiative pour un revenu minimal est de toute évidence venue bien trop tôt.
    Il n'est donc pas étonnant qu'elle ait été refusée, même si l'idée semble faire son chemin dans d'autres pays. Ce qui est affligeant cependant, c'est qu'un des arguèrent avancés par les adversaires ait consisté à présenter cette innovation comme un oreiller de paresse. Je parierais même que les fameux robots (ou les algorithmes nécessaires à leur bon fonctionnement) auraient trouvé plus intelligent pour nourrir un vrai débat.
    Dans l'histoire humaine le travail (qu'on se réfère à l'étymologie du terme ou de ses équivalents dans les langues les plus proches) est apparu très tardivement et son apparition est liée à la spécialisation des tâches humaines et aux inégalités qui en ont résulté. On se demande même si ce n'est pas la peine et la souffrance révélée par cette étymologie dont certains craignent la disparition, avec la pouvoir qu'elles confèrent à ceux qui ont le privilège de les infliger.

  • Benoît Hamon, vainqueur ce soir de la primaire de gauche, est un fervent défenseur du Revenu de Base Inconditionnel (RBI). Grâce à lui, cette idée nouvelle va poursuivre son chemin et faire des émules. Excellente nouvelle.

  • Bonjour,

    L'écrivain et journaliste Rutger Bregman a donné une conférence à Davos où il s'est vivement insurgé car au WEF personne ne parle des soustractions fiscales systématiquement réalisées par les riches, fraudeurs du fisc.

    Concernant cet événement non prévu, voilà un premier lien avec un texte en français:

    https://www.courrierinternational.com/article/inegalites-qui-est-rutger-bregman-lauteur-dun-coup-de-gueule-retentissant-davos

    Et voilà un texte et une vidéo en anglais (plus complet):

    https://www.vox.com/future-perfect/2019/1/30/18203911/davos-rutger-bregman-historian-taxes-philanthropy

    Heureusement qu'il existe encore des personnes courageuses et indépendantes osant exprimer leur opinion et dénoncer les injustices et les abus.

    Naturellement, à Davos, certaines personnes ont dû s'étouffer en entendant cet écrivain.

    Sachez que Rutger Bregman est surnommé "Monsieur revenu inconditionnel" aux Pays-Bas où il défend le RBI depuis des années.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel