12/05/2017

2e tour des élections au Conseil d'Etat vaudois. 21 mai 2017.

Bonjour,

Voilà mon avis concernant les candidats qui se présentent à ce second tour:

M. Jacques Nicolet (UDC) et Mme Isabelle Chevalley (Vert'libérale) ont décidé de s'allier, alors que leurs idées sont diamétralement opposées sur les questions énergétiques. De plus, Mme Chevalley s'indigne des dépenses sociales et prétend qu'elles empêchent la croissance du canton de Vaud. Naturellement, pas un mot concernant les riches fraudeurs du fisc et les exonérations fiscales des multinationales qui font probablement plus de tort aux finances du canton que les aides sociales distribuées à des citoyens en ayant largement besoin.

M. Jacques Nicolet (UDC) soutient les idées de Marine Le Pen et prône la responsabilité individuelle. Pourtant, pour soigner ses vaches il fait appel à un vétérinaire français ... Faites ce que je dis, pas ce que je fais. 

 

Mme Béatrice Métraux (Verts, candidate sortante responsable du Département de la "justice" vaudoise) n'a strictement rien entrepris ces dernières années pour améliorer la situation catastrophique existante. M. Dick Marty, mandaté par le Grand Conseil vaudois, a remis son rapport en février 2015 ... Ses recommandations sont restées lettre morte. De plus, les dénis de justice sont fréquents et les erreurs judiciaires aussi, mais Mme Métraux ne s'inquiète pas. Elle n'a pas alerté les Députés pour que les choses bougent. Si Mme Métraux est élue le laxisme continuera. Il faut savoir par exemple que François Légeret est en prison depuis plus de 11 ans, sans preuves des actes qu'il aurait commis ... M. Jacques Secretan a publié un livre à ce sujet en mai 2016, mais ni Mme Métraux ni les Députés de la Commission de Haute Surveillance du Tribunal Cantonal n'ont réagi.

Pendant cette "campagne" électorale les dysfonctionnements de l'institution judiciaire vaudoise n'ont pas été évoqués. Comme si la justice était vraiment sans importance dans une démocratie ...

L'espoir de profonds changements au niveau des dysfonctionnements de la "justice" vaudoise portent sur trois personnes: Toto Morand (entrepreneur, sans parti), Cesla Amarelle (PS) et Sylvie Villa (PDC). 

Pour que ce renouveau urgent ait lieu il est impératif que les citoyens votent. Surtout tous ceux qui généralement s'abstiennent en pensant que c'est inutile. Merci de voter avant le 21 mai 2017. Votre vote peut changer les choses et peut-être aider toutes les victimes de l'institution judiciaire vaudoise. Demain, ça pourrait être vous ... Voir les statistiques publiées dans le livre de M. Daniel Fink "La prison en Suisse: Un état des lieux".

Mise à jour du 14 mai 2017: Etant donné que je ne comprends pas pourquoi Mme Cesla Amarelle s'est alliée avec Mme B. Métraux, dont le bilan après plusieurs années au Conseil d'Etat vaudois est négatif (aucunes améliorations de l'institution judiciaire vaudoise, aucunes réactions quand elle prend connaissance des dérives de la "justice" vaudoise), je vote pour Sylvie Villa et Toto Morand. Deux personnes qui n'ont pas fait d'alliances opportunistes. Bon vent à ces deux indépendants qui apporteront de nouvelles idées et qui, je l'espère, agiront pour aider les citoyens vaudois.

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

 

Commentaires

Merci pour cet éclairage très important. Les conseils seront suivis, je circulerai ton courriel.

Écrit par : Yasmine Motarjemi | 13/05/2017

Répondre à ce commentaire

Habitant hors du canton de Vaud, je ne peux pas prendre part à ces votations mais je conseille vivement à ceux qui ont la possibilité de voter de ne pas s'abstenir. La justice pénale est en état de déni total. Le canton de Vaud est sans aucun doute celui qui a le plus besoin d'un grand nettoyage. Avec toute ma sympathie à ceux qui en font les frais.

Écrit par : Danielle Russell | 13/05/2017

Répondre à ce commentaire

Mais ça ne va pas vraiment mieux à Genève, les justice/police méprisent les simples citoyens, et bafouent en permanence, nos droits humains les plus élémentaires! Là je veux aller jusqu'à "La Cour Européenne des Droits de l'Homme à Strasbourg, pour dénoncer cette attitude d'hostilité et de désinvolture qu'ils ont à notre endroit! Histoire de voir si on est mieux traiter là-bas en tant que simples citoyens européens de l'Ouest! Ce qui n'est même pas sûr, tant partout le système est mafieux! Sur le site français de "La Ligue des Droits de l'Homme" je tombe sur un logo "délinquants/solidaires"!!! Aie la honte, je n'ai aucune raison d'être solidaire avec des délinquants mais où va t on??? D'un côté comme de l'autre, c'est le grand n'importe quoi!

Écrit par : dominique degoumois | 13/05/2017

Répondre à ce commentaire

Dans la série "2 justices pour 2 types de populations fort distinctes, quoi que"!, Cet épisode passionnant! Il y a près de 10 ans un article de la Tribune de Genève relatait la faillite d'un honorable plombier qui avait perdu son entreprise pour une contravention non payée de 56.60! j'ai donc fait une lettre au courrier des lecteurs de ce quotidien, où je posait la question de savoir s'il était possible de mettre en faillite "l'Officies des Poursuites et Faillites", puisque cette office me devait près de 30'000.- depuis plusieurs mois! Cette lettre a eu un effet très bénéfique pour moi puisque quelques jours plus tard l'argent était enfin versé sur mon compte! Mais pour ce monsieur que j'ai rencontré, les choses ne ce sont pas arrangées du tout! Nous sommes allé voir un avocat fort connu de la place qui a confirmé qu'il ne pouvait rien faire! Et là, dans un article du "Temps" de ce jeudi 11 mars page 15 sous la rubrique "Economie" on apprend qu'une célèbre manufacture de montres de luxe de la place (Là où chavez s'était offert une petite babiolle à 240'000.-!) a réussit, on ne sait comment, à faire annuler sa faillite, pour une somme fort différente en effet, puisqu'il s'agit de 57.70! On voit donc que dans certains cas les miracles sont encore possible (Fatima nous voilà!) alors que dans d'autres non, ce pauvre plombier a tout perdu, près de 400'000.- et a du mettre au chômage 45 ouvriers! Voilà un bel exemple de notre belle justice genevoise, sereine et droite dans ses bottes!

Écrit par : dominique degoumois | 14/05/2017

Répondre à ce commentaire

A M. Degoumois: Merci pour votre message. Les riches citoyens dominants sont intouchables. Il en va de même des riches entreprises, souvent exonérées d'impôt (mais ce sujet est tabou). Il est primordial de dénoncer toutes les injustices. Les victimes doivent les combattre. Puis publier leur expérience sur un blog ou écrire un livre. Meilleures salutations.

Écrit par : Michèle Herzog | 14/05/2017

Répondre à ce commentaire

Chère Madame Herzog, je veux aller jusqu'à la "Cour européenne des droits de l'homme" nous devons alerter cette instance sur nos conditions de vie face à la justice autiste et aux mafias internationales qui nous pourrissent la vie tous les jours! Je ne vois pas un seul parti politique de gauche dénoncer et agir contre les activités de mafias internationales dans notre pays, pourquoi???? Je suis allé sur la page Facebook d'un des ces groupe d'extrême gauche, il y a de quoi douter d'une justice équitable envers nous! Notre gouvernement a peur de ces groupes "d'anarchistes" qui font du chantage! Nous nous ne sommes pas dangereux et nous n'allons rien saccager! Pour moi l'anarchisme c'est Louise Michel, pas la black box bernoise qui balance des cannettes de bière sur la police!

Écrit par : dominique degoumois | 14/05/2017

A M. Degoumois: Voilà ce que dit M. Gerhard Ulrich, dissident vaudois, de la Cour Européenne des Droits de l'Homme. G. Ulrich a étudié de très nombeurx dossiers judiciaires. Il recherche toutes les victimes de cette Cour EDH. Je vous conseille vivement d'écouter cette vidéo en français.
Voilà le lien: https://youtu.be/4FF6bnZwj1g
Meilleures salutations.

Écrit par : Michèle Herzog | 14/05/2017

Répondre à ce commentaire

Etant donné que je ne comprends pas pourquoi Mme Cesla Amarelle s'est alliée avec Mme B. Métraux, dont le bilan après plusieurs années au Conseil d'Etat vaudois est négatif (aucunes améliorations de l'institution judiciaire vaudoise, aucunes réactions quand elle prend connaissance des dérives de la "justice" vaudoise), je vote pour Mme Villa et Toto Morand. Deux personnes qui n'ont pas fait d'alliances opportunistes. Bon vent à ces deux indépendants qui apporteront de nouvelles idées et qui, je l'espère, agiront pour aider les citoyens vaudois.

Écrit par : Michèle Herzog | 14/05/2017

Répondre à ce commentaire

Un grand merci pour ce lien chère Madame Herzog, je n'ai aucune illusion sur les qualité de cette cour (CEDH), qui acquitte systématiquement tous les mafieux multirécidivistes que notre justice suisse avait condamnés, mais je veux là aussi, leur mettre le nez dans leurs cacas! Nous, nous avons notre dignité eux n'en ont pas! C'est ce que je dis aux gens modestes, ne voler pas, conduisez vous avec dignité, pour bien montrer aux profiteurs "d'en haut" que nous sommes plus digne qu'eux!

Écrit par : dominique degoumois | 15/05/2017

Répondre à ce commentaire

Là où on apprend que le simple citoyen n'est pas seulement l'ennemi à tondre de la police et la justice, mais aussi des douaniers! Au mois de décembre dernier une amie qui revenait de France avec près de 200 euros d'achat, s'est arrêtée à la douane pour faite tamponner ses documents de détaxes! Et là une douanière très mal emmanchée, lui a demandé de tout apporter dans le local de contrôle, alors cette pauvre dame exténuée a pendant près de 10 minutes tout trimbalé, dans un sens et dans l'autre! Et elle s'est vue refuser le tampon, sous prétexte qu'elle avait mangé un bout de pain et un bout de chocolat de ses achats! La douanière très remontée lui a alors dit -Madame vous n'avez pas le droit de manger tout ou partie ce que vous voulez dédouaner! Vous voyez l'genre!!!!

Écrit par : dominique degoumois | 16/05/2017

Répondre à ce commentaire

Les résultats du 2e tour au Conseil d’Etat vaudois sont connus: Mme Béatrice Métraux (Verts) et Mme Cesla Amarelle (PS) sont élues. J’aurais préféré que Mme Sylvie Villa et M. Toto Morand soient élus.

Mais au moins les deux personnes qui s’étaient alliées à la dernière minute n’ont pas été élues.

Écrit par : Michèle Herzog | 21/05/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.