11/06/2017

Procès actuel du notaire Patrick De Preux, à Lausanne (canton de Vaud).

Bonjour,

Un premier article annonçait le procès et en expliquait les raisons:

http://www.24heures.ch/vaud-regions/Patrick-de-Preux-s-ex...

Puis le procès du notaire Patrick De Preux a été suspendu. Voilà l'article:

http://www.24heures.ch/vaud-regions/proces-patron-lhc-sus...

J'ai envoyé un commentaire, publié au bas de cet article: "Est-ce la seule affaire de testament d'une vieille dame ou en existe-t-il d'autres du même genre ? J'espère que la "justice" répondra aussi à cette question".

Dans cette affaire de testament les deux plaignants sont défendus par mon ex-avocat lausannois Me Philippe Reymond. Avocat qui m'a grugée dans une affaire de succession, de février 2004 à mars 2006, tout en me facturant des honoraires exorbitants.  

Il a ensuite fait par écrit, dès mai 2007, de fausses déclarations au Président de la Chambre des avocats vaudois, M. Blaise Battistolo, également juge cantonal pénal très expérimenté. Sans détenir le contenu des comptes de titres soi-disant étudiés par Me Philippe Reymond, le juge Battistolo a déclaré dans une décision de juin 2007 que Me Ph. Reymond avait bien travaillé ... ses honoraires étaient donc dus. Mes explications ont été ignorées de mai 2007 à mai 2009, puis de septembre 2009 à ce jour (juin 2017). 

Quand j'ai annoncé mes soupçons de corruption de Me Philippe Reymond par mon demi-frère Patrice Galland (agent immobilier), Me Philippe Reymond a déposé une plainte pénale contre moi pour diffamation !  

De l'automne 2007 à l'été 2009, Me Philippe Reymond a continué de déclarer qu'il avait étudié le contenu des comptes de titres de Galland & Cie SA. Et que l'estimation de cette société au 31.12.2001, réalisée par un expert-comptable mandaté par lui, mais à mes frais, était correcte. Me Ph. Reymond n'a jamais produit le contenu des comptes étudiés (grave astuce). 

Grâce à mes démarche, le 18 août 2009, l'avocat de la société, Me Rémy Wyler, a déclaré à un juge civil que Me Philippe Reymond n'a jamais reçu "l'inventaire complet des titres de Galland & Cie SA pour les années 1999 à 2001". Les conséquences de ces biens cachés par Patrice Galland ont été étouffées par le juge pénal Philippe Colelough. J'estime la valeur des biens cachés par Patrice Galland, avec l'aide de mon ex-avocat Me Philippe Reymond, à plus de 30 millions de francs suisses. Ce qui n'a pas empêché l'avocat Me Rémy Wyler de faire croire au juge civil que cet inventaire est sans pertinence. Pour ne pas le produire ! Il s'agit en fait de l'inventaire le plus important de toute la succession raison pour laquelle il est caché.  

Les mensonges déclarés en justice par Me Philippe Reymond de mai 2007 à juillet 2011 n'ont jamais été sanctionnés ... et j'ai été condamnée pour diffamation le 23.9.2010.

Je suis totalement offusquée d'apprendre que Me Philippe Reymond puisse continuer à défendre des personnes dans une grave affaire financière telle que celle qui a lieu actuellement concernant les actes effectués par ce notaire lausannois très connu.

Cela prouve que, dans le canton de Vaud, un avocat peut réaliser des infractions pénales (fausses déclarations en justice, atteinte astucieuse aux intérêts pécuniaires d'autrui (sa cliente ...), abus de confiance, corruption passive, complicité de faux dans les titres (fausse estimation de Galland & Cie SA au 31.12.2001), etc, etc. Mais il ne sera jamais inculpé, ni condamné. Et peut continuer à exercer son métier d'avocat en toute sérénité ... Voilà comment fonctionne l'institution judiciaire vaudoise depuis dix ans.

En juin 2017, l'inventaire des titres que je réclamais en juillet 2009 n'est toujours pas produit, car les magistrats refusent toujours de rechercher la vérité. Mais prennent des décisions dans mon affaire ... qui protègent systématiquement les citoyens locaux dominants.

Et cette même institution va traiter cette affaire financière et les infractions pénales probablement réalisées par ce notaire et un autre financier. Je me demande comment cette affaire va se terminer. 

Si vous désirez des preuves écrites de mes allégations, merci de m'envoyer un email à mh@herzoginfo.ch  et je vous les enverrai.

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

 

Commentaires

Je vois que les crabes au fond du panier bougent toujours chère Madame, courage! Entre "justice" et "in-justice", il n'y a que 2 lettres, c'est donc très facile pour ces professionnels de les faire disparaitre!

Écrit par : dominique degoumois | 11/06/2017

Répondre à ce commentaire

Chère Michèle Herzog,
C'est absolument navrant de constater que la grande majorité des représentants de la justice en Suisse est malhonnête, toutes catégories confondues, avocats, notaires, juges, procureurs, et surtout, que ces individus sans foi ni loi se protègent mutuellement, reliés par des partis politiques et/ou des sociétés secrètes. Face à eux, la poignée de magistrats intègres ne fait pas le poids. Pourtant, ils existent ! Je viens de régler harmonieusement une succession avec un notaire qui était celui de mon père et dont le père était celui de mon grand-père. Ces gens-là valent de l'or et c'est par eux que nous parviendrons à assainir la situation catastrophique de la "justice" en Suisse. Bien amicalement, Danielle Russell

Écrit par : Danielle RUSSELL | 11/06/2017

Répondre à ce commentaire

OUI c'est ce que j'ai vu il y a quelques jours au tribunal, en plus les policiers mentent aussi bien que les juges, on est bien donc! La parole et les droits humains des simples citoyens sont un paillasson sur lequel politiques/justice/polices s'essuient les pieds sans vergogne! On doit se réveiller et réagir dignement en dénonçant tout ça sur internet!

Écrit par : dominique degoumois | 12/06/2017

Mon père a été volé à l'hôpital cantonal de Genève, il y a près de 17 ans, par un mafieux qui appartient, d'après la police, à un réseaux international très dangereux! Il a volé près de 2500.- à mon père, en utilisant sa post/card, il a été reconnu par les postiers, et malgré toutes les preuves nécessaires l'affaire a été classée, et il n'a pas été puni! Et après des juges sans dignité aucune vous disent en vous regardant dans les yeux, que la justice est la même pour tous! Notre pays est controlé par les mafias internationales qui font ici tout ce qu'elles veulent, sans craindre ni la police, ni la justice! Est ce normal que les délinquants aient, sur les documents du tribunal, le nom et le prénom des policiers qui les arrêtent? NON bien sûr, mais c'est une façon très simple d'arrêter les ardeurs de certains policiers plus honnêtes et pignaces que les autres!

Écrit par : dominique degoumois | 12/06/2017

Chère Madame Russell,
Merci pour votre commentaire. Mais que font-elles ces personnes intègres ??? Il y a longtemps que j'espère une réaction de leur part ...
Meilleures salutations.

Écrit par : Michèle Herzog | 11/06/2017

Répondre à ce commentaire

Chère Madame Russell,
Merci pour votre commentaire. Mais que font-elles ces personnes intègres ??? Il y a longtemps que j'espère une réaction de leur part ...
Meilleures salutations.

Écrit par : Michèle Herzog | 11/06/2017

Répondre à ce commentaire

A Genève "la police municipale" peut vous envoyer une contravention pour un acte que vous n'avez pas commis! "La police municipale" n'a pas besoin de contrôler votre pièce d'identité, il suffi qu'un policier dise qu'il vous a vu commettre un délit (votre chien sans laisse, même si ce n'est pas vrai, et ça suffit pour barazzone et la justice! 350.- d'amende ou 2 jours de prison!) Je parlais il y a quelques temps avec des habitants et des commerçants des Eaux-Vives, qui sont harcelé tous les jours par "la police municipale" au parc des Eaux-Vives, alors que cette même police municipale laissent dans ce même parc les dealers pourrirent librement la vie des gens avec la drogue!

Écrit par : dominique degoumois | 13/06/2017

Répondre à ce commentaire

@Dominique Degoumois heureusement qu'on ne sait pas le nombre de gens créant des conflits juste pour le plaisir de paraître
Et pour faire parler de soi qu'y a t'il de mieux qu'un procés ou tous les yeux sont fixée sur vous!
Cela je l'ai compris après 20 ans d'existence dans une co- propriété ou le chacun pour soi et Dieu pour tous reste le maitre mot d'une situation ou un voisin cherche par tous les moyens à vous faire déguerpir pour x raisons connues de tous
J'ai analysé chaque éventuelle intervention de la part de la police, de la gérante qui ne veut rien savoir et d'une assistance juridique jusqu'au jour ou j'ai compris qu'en étant champion de foot dans son pays les autres n'ont plus qu'à se soumettre aux délires nocturnes des empêcheurs de tourner en rond
Alors sans prendre parti ou pas pour le notaire dont il est question dans le billet heureusement qu'on ne sait pas le nombre de gens confondant une pelouse de stade de foot avec un tribunal

Écrit par : lovejoie | 14/06/2017

Répondre à ce commentaire

cher lovejoie@, "la justice et la police" considère le simple citoyen comme un pigeon/mouton juste bon à tondre sans vergogne! C'est bien sûr à dénoncer surtout que ce même système en faillite, ne nous protège pas face aux délinquants!

Écrit par : dominique degoumois | 15/06/2017

Bonjour,

Concernant les actes effectués par un avocat lausannois, voilà l’article de M. Abdoulaye, journaliste de 20 Minutes:

http://www.20min.ch/ro/news/vaud/story/Poursuivi-par-la-justice--l-avocat-est-suspendu-11726254

Naturellement, ce n’est pas le seul avocat vaudois ayant commis des actes scandaleux …

Mme Pivot de l’association SOS-Tutelles en sait quelque chose. D’autres victimes ayant des parents sous curatelles le savent aussi.

Quant à la Bâtonnière de l’Ordre des avocats vaudois, étant donné qu’elle ne traite pas les plaintes qu’elle reçoit, elle fait croire que tout va bien dans le meilleur des cantons …

Meilleures salutations.

Écrit par : Michèle Herzog | 21/06/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.