11/02/2018

Fausses informations concernant les avocats vaudois publiées dans le Matin Dimanche du 4.2.18.

Bonjour,

Un article du journaliste Fabiano Citroni a été publié dans le Matin Dimanche du 4 février 2018 concernant un avocat vaudois radié du barreau vaudois.

Dans son article, M. Citroni écrit: "Un avocat qui franchit la ligne rouge, c'est rare, mais ça arrive". Cette phrase m'a mise très en colère, car il s'agit d'une fausse affirmation et j'en fais l'expérience depuis l'été 2007.

Cet article comprenait une interview de la Bâtonnière actuelle de l'Ordre des Avocats Vaudois (OAV), Mme Antonella Cereghetti. La Bâtonnière déclare qu'il est rare que l'OAV interdise à un avocat de pratiquer son métier. C'est arrivé peut-être moins de 5 fois en 30 ans.

Puis elle déclare: "L'important est que ces cas soient dénoncés et sanctionnés".  Puis elle dit que pour s'assurer qu'un avocat a le droit de pratiquer il suffit de taper son nom sur le site de l'Ordre judiciaire vaudois. S'il apparaît dans le registre des avocats, c'est que tout est en ordre.

Je suis totalement offusquée par ces déclarations, car elles font croire qu'il n'existe pas de radiations du barreau vaudois car les avocats ont un comportement irréprochable. Pourtant ce n'est pas du tout le cas.

Les avocats vaudois ne sont pas radiés car les plaintes déposées contre eux ne sont pas traitées, ni par le pouvoir judiciaire vaudois, ni par l'Ordre des Avocats Vaudois. Et Mme Cereghetti, Bâtonnière actuelle, ne peut l'ignorer.

La preuve: Si vous tapez le nom de l'avocat lausannois Philippe Reymond vous verrez qu'il apparaît dans le Registre des avocats vaudois. Pourtant c'était mon avocat et je me plains de ses infractions pénales depuis mai 2007. Pourquoi n'a-t-il pas été radié ? Car il est intouchable. Le juge pénal Philippe Colelough a étouffé les infractions pénales réalisées par cet avocat qui a fait de fausses déclarations en justice de mai 2007 à juillet 2011.

Mes plaintes envoyées à l'Ordre des Avocats Vaudois concernant le comportement de 3 avocats, dont Philippe Reymond, n'ont pas été traitées non plus. La Bâtonnière Mme Cereghetti ne peut l'ignorer car elle a été informée par mon courrier du 30 juin 2016. Courrier n'ayant donné lieu à aucune réaction utile.

La technique utilisée par le Bâtonnier ou la Bâtonnière de l'OAV consiste à ne pas transmettre les plaintes à la Commission d'éthique de l'OAV et à ne pas les traiter correctement. Voilà pourquoi les avocats vaudois ne sont presque jamais interdits de pratiquer.

Le 5 février 2018 j'ai envoyé un message email à M. Citroni pour lui demander de publier un rectificatif suite à son article induisant les lecteurs en erreur, mais aucun rectificatif n'a été publié aujourd'hui. Et je n'ai reçu aucune réponse de sa part. Ni d'ailleurs de la Bâtonnière ayant également reçu mon message.

Si vous désirez les preuves écrites des actes commis par mon ex-avocat Philippe Reymond depuis juillet 2004, je vous remercie de m'envoyer un message à mh@herzoginfo.ch

Il faut savoir que de nombreuses autres personnes se sont plaintes des actes de leur avocat(e) vaudois(e), mais les plaintes n'ont pas été transmises à la Commission d'éthique de l'OAV et n'ont pas fait l'objet d'une enquête sérieuse et indépendante.

Je trouve tout-à-fait anormal qu'un journaliste publie une déclaration sans être alerté par son contenu, car il sait que dans toutes les professions il existe un pourcentage de moutons noirs. Sa déclaration induit les lecteurs en erreurs. Son travail de journaliste impliquait qu'il fasse une investigation pour comprendre pourquoi, dans le canton de Vaud, moins de 5 avocats avaient été radiés en 30 ans ...

Ayant pris connaissance de faits vraiment étranges, le 2.12.2017 j'ai créé une pétition réclamant la transparence concernant les avocats et les magistrats vaudois. A ce jour elle a été signée par 190 personnes. Ce n'est certainement pas un hasard. Voilà le lien de cette pétition. Merci à vous de la signer et de la diffuser à vos amis.

https://www.change.org/p/au-grand-conseil-vaudois-p%C3%A9...

Une autre pétition réclame un contrôle du travail de la justice en Suisse. Cela est urgent. Voilà le lien :

https://www.change.org/p/le-grand-conseil-des-cantons-sui...

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

Commentaires

Bravo Michèle
Effectivement je constate une fois de plus qu'en SUISSE c'est comme en FRANCE.
Non il ne radie pas les avocats véreux
J'ai eu Me HEMERY Véronique qui a violé mon secret médical par le biais de mémoire en donnant à la partie adverse le ministère de l'intérieur une pièce médicale (soi disant elle avait besoin de ces éléments pour se faire une idée du dossier). Plainte pénale et ordinale contre cette avocate étouffée par La Bâtonnière Myriam PICOT et Jacqueline DUFOURNET avec des méthodes curieuses pour le moins hétérodoxe
J'ai eu Me David METAXAS qui m'a extorqué 2392€ pour ne strictement rien faire - plainte pénale et ordinale étouffée par ses frères du Parquet avec là aussi des méthodes étonnantes - en tous cas toutes ces plaintes ayant généré des frais (papier encre timbre recommandé ) propres à encore plus mettre dans le désarroi les auteurs
Non effectivement pas moyen de s'attaquer ni à un médecin ni à un avocat quans on est un simple citoyen et c'est lamentable
Pire quand un avocat est intègre et défend contre vents et marées la victime , il est radié de l'ordre du Barreau je pense à Me DANGHLEANT et à Me RIPERT (ce dernier ayant même été interné - c'est dire le côté pitoyable qui ressort de ces méthodes...
bravo aux citoyens qui osent le dire Bravo Mme HERZOG

Écrit par : BONELLO | 11/02/2018

Certains juges sont aussi assez fortiches! Au Tribunal des Baux et Loyer il y a quelques mois, suite à mon témoignage que je considérai comme très dangereux pour moi, j'ai demandé à la juge ce que je devais faire si je me faisais poignarder??? Bin vous irez à l'hôpital me dit elle avec un revers méprisant de la main! Et c'est ça qui fait la justice en Suisse! Et c'est guerre mieux dans les autres tribunaux! Le simple citoyens est un bouc émissaires idéal, il n'a pas d'avocat d'office ou d'associations pour le défendre comme tous "les bons délinquants"!

Écrit par : dominique degoumois | 12/02/2018

Des avocat qui dérapent y'en a tous les jours dans les médias, et ils sont grassement entretenus à l'année par les contribuables, toujours les mêmes en plus, la fine équipe!

Écrit par : dominique degoumois | 12/02/2018

J'ai aussi envoyé un commentaire à M. Citroni car j'estime que lorsqu'on publie un article en tant que journaliste, on se doit d'entendre toutes les parties concernées. Je n'ai pas eu de retour. Ce n'est pas déontologique.

Écrit par : Danielle Russell | 12/02/2018

J'ai également envoyé des informations au journaliste M. Citroni concernant les nombreuses infractions pénales de l'ex-curateur-avocat de ma mère (violation de domicile, harcèlement, gestion déloyale, calomnie, violation de déontologie - je ne les compte plus), sans réaction de sa part et, surtout, sans réaction de la Bâtonnière Mme Antonella Cereghetti. Est-ce de la lenteur de la part de ce journaliste? Dans mes démarches de dénonciations, je m'appuie sur l'interview et l'action sociale de la célèbre romancière JK Rowling, l'auteur des Harry Potter, voir: https://www.youtube.com/watch?v=ca5HYNFuNQk, qui, elle, dénonce les institutionnalisations abusives d'enfants pour mettre en lumière les institutionnalisations abusives d'aînés, tel que cela a été fait pour ma mère (et d'autres). J'attends, j'attends les réactions...

Écrit par : Monique Golay | 12/02/2018

Voilà, un autre exemple que nos médias sont producteurs de Fake News.
Gerhard Ulrich, Morges

Écrit par : Gerhard Ulrich | 12/02/2018

L'Histoire montre que les journaux ont toujours servi la propagande des gouvernements.

Écrit par : Monique Golay | 12/02/2018

Je vois en France libé/le monde/médiapart qui tous les jours dénoncent des (fake new's), tout en en produisait eux mêmes en masse! Censurer un article ou ne pas parler d'un attentat ou d'un acte grave, c'est déjà faire une (fake new's)! Toutes les infos négatives sur les obama/clinton ne sont pas relayées par nos médias!

Écrit par : dominique degoumois | 12/02/2018

L’avocat Me Piguet, ex-bâtonnier de l’Ordre des Avocats Vaudois, a écrit une lettre à un Président de Tribunal pour se plaindre.

Son texte est très intéressant et je vous conseille d’en prendre connaissance.

M. Christian Campiche l’a publié sur le site de la Méduse.

J’ai publié plusieurs commentaires au bas de cet article et j’espère que vous publierez aussi vos commentaires.

Voilà le lien :

https://www.lameduse.ch/2018/02/07/lettre-ouverte-dun-ancien-batonnier-a-un-magistrat-vaudois-qui-exerca-autrefois-la-profession-davocat/

Écrit par : Michèle Herzog | 13/02/2018

Nos cantons ont besoin de beaucoup d'argent, et les simples citoyen sont des poires toutes trouvées pour raquer sans broncher! Si vous allez au tribunal de police pour réclamer ou vous plaindre, on va vous faire payer 6/8 fois le montant de votre première contravention! De toute façon face à eux vous êtes toujours coupables!

Écrit par : dominique degoumois | 13/02/2018

Les commentaires sont fermés.