Les voyages de M. Pascal Broulis en Russie avec M. Paulsen de Ferring.

Imprimer

Bonjour,

Grâce aux investigations réalisées par des journalistes suisse-allemands, nous apprenons qu'en 2013 M. Pascal Broulis, responsable des finances du canton de Vaud, est parti en voyage en Russie avec M. Frederik Paulsen de l'entreprise Ferring installée à St-Prex (Vaud). Voilà l'article:

https://www.lematin.ch/suisse/voyages-critiques-pascal-broulis/story/29321333

Je me demande pourquoi ce sont les journaux "Tages-Anzeiger" et "Bund" qui ont publié les articles. Que font les journalistes de Suisse-romande ? Sont-ils tellement censurés qu'ils n'osent plus réaliser d'investigations ? J'espère qu'un journaliste romand répondra à cette question.

Les exonérations fiscales pratiquées dans le canton de Vaud n'ont jamais fait l'objet d'une enquête approfondie et M. Broulis, auteur en 2011 de "L'impôt heureux", a toujours fourni un minimum d'informations à ce sujet. La transparence n'existe pas dans ce domaine. Voilà pourquoi en 2018 des questions se posent toujours sur les exonérations fiscales obtenues par certaines entreprises de 2006 à 2016 ! 

J'espère que cette fois les députées et députés vaudois réaliseront une enquête efficace et courageuse et que la lumière sera enfin faite sur les privilèges accordés, afin que les citoyens vaudois sachent si les intérêts de l'Etat ont été bien défendus ou pas. Et si les lois fiscales ont été correctement appliquées.

Merci aux journalistes romands de nous informer.

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

Commentaires

  • En suisse c'est (le système TOPAZE) tous les jours et partout! Voir sur youtube les 2 versions de ce film génial de Pagnol, qui nous montre tout le mal qu'il faut penser de nos politiciens!

  • Bonjour,
    Parfois, c’est à se demander qui copie qui.
    Entre « notre » Maudet genevois et sieur Broulis, je crois que la ressemblance ne fait plus de doute.
    Maintenant, en temps que citoyenne, je suis enchantée que le phénomène dit de la libération de la parole nous permette, par le biais de lanceurs d’alerte courageux, car peu protégés, ou de journalistes d’investigations, d’ou qu’ils viennent, d’en prendre plein la figure.
    Ce ras-le-bol général fait qu’on parle, que des scandales éclatent et qu’enfin, ceux qui s’en mettent plein les fouilles soient connus de la place publique.
    Pas dupe, je suis certaine que Mme Ruoff retrouvera rapidement du boulot via son réseau étoffé, après avoir passé l’été tranquille.
    En terme d’intégrité, je me demande en qui on peut encore avoir confiance.

  • Si il devait s’averer que le voyage de Monsieur Broulis ait été sponsorisé par ce millionnaire alors il aurait meilleur temps de démissionner. En effet comment voulez vous que ses subalternes confrontés à une révision fiscale ne fussent pas raillés par les contribuables.
    Le fiscaliste tatillon le sera-t-il moins quand il s’agit de ses propres déclarations. C’est une chose bien connue, lorsque l’on détient une parcelle de pouvoir il est tentant de ne pas déroger aux règles, que l’on applique pour autrui.

  • Bonjour,
    Voilà l'info publiée sur TSR1: https://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/frederik-paulsen-le-consul-general-honoraire-de-russie-est-un-mecene-il-est-aussi-lun-des-plus-gros-contribuables-vaudois?id=9679760

    Il est bien clair que si un mécène aide la presse, les journalistes ne vont pas faire d'investigations à son sujet ! Je comprends mieux le silence autour du voyage de M. Broulis en Russie en 2013.

  • Le journaliste romand Thierry Meyer a écrit un livre sur les expéditions de M. Frederik Paulsen et le journaliste romand Eric Hoesli a organisé les voyages en Russie de Broulis et Cie. On comprend mieux pourquoi la presse de Suisse romande n'a jamais révélé ces voyages de M. Broulis avec un des plus riches contribuables du canton de Vaud ...
    La presse romande est en crise. Grève des journalistes de Tamedia. Il faudrait résoudre cette question: Que faut-il entreprendre pour que les journalistes de Suisse romande retrouvent leur indépendance ?

  • A propos des voyages de M. Broulis en Russie, organisés par le journaliste Eric Hoesli, en présence de M.Paulsen, voilà l'interview de M. Hoesli faite par la RTS:
    https://www.rts.ch/play/radio/forum/audio/voyages-de-pascal-broulis-en-russie-interview-deric-hoesli-organisateur-du-voyage?id=9657520&station=a9e7621504c6959e35c3ecbe7f6bed0446cdf8da

  • Le journal 24 Heures publie un article ce 7 novembre 2018 indiquant, je cite: "Pascal Broulis a bel et bien été en contact avec le dossier fiscal de Ferring. Contrairement à ce qu'il a laissé entendre à la tribune du Grand Conseil, le Conseiller d'Etat PLR a été régulièrement informé de l'évolution de l'exonération fiscale de la société du milliardaire Frederik Paulsen".

    Cela montre une nouvelle fois que M. Broulis ne dit jamais toute la vérité. Et que va-t-il se passer maintenant ? Probablement rien, car P. Broulis est intouchable ...

  • Le 27 juin 2018 j'ai terminé l'article de mon blog en écrivant ceci: "J'espère que cette fois les députées et députés vaudois réaliseront une enquête efficace et courageuse et que la lumière sera enfin faite sur les privilèges accordés, afin que les citoyens vaudois sachent si les intérêts de l'Etat ont été bien défendus ou pas. Et si les lois fiscales ont été correctement appliquées".
    4 mois plus tard, je constate que personne n'a réalisé d'enquête sérieuse et que les citoyens vaudois ne savent toujours pas si M. Frederik Paulsen et Ferring ont bénéficié de privilèges fiscaux illégaux.
    A quoi servent les Commissions du Grand Conseil vaudois ???
    C'est toujours le même problème: les contrôles n'ont jamais lieu et les enquêtes sérieuses non plus.

Les commentaires sont fermés.