06/07/2018

Le peuple suisse doit reprendre le contrôle ... C'est urgent.

Bonjour,

En Suisse, l'Etat a pris trop d'importance. Il réalise le travail qui lui a été attribué, mais s'est également octroyé tous les contrôles liés à ce travail. D'autre part, certains contrôles devraient être effectués par les politiciens, par exemple par les Commissions du Grand Conseil, mais ces Commissions n'ont plus le courage ni l'indépendance leur permettant de traiter les abus commis par l'Etat au détriment des citoyens. Ces Commissions sont devenues des leurres (expérience vécue dans le canton de Vaud de 2013 à juin 2018 et expériences d'autres citoyens).

Les politiciens invoquent systématiquement la séparation des pouvoirs pour ne pas remplir leur rôle. Les très nombreux citoyens victimes des abus de pouvoir de l'Etat se retrouvent dans un piège. Ensuite, les innombrables démarches réalisées par ces citoyens piégés n'aboutissent jamais et cela peut durer des années, car tous les fonctionnaires et les politiciens se couvrent enre eux. Cela doit cesser.

La solution: Créer des jurys de citoyens qui réaliseront les contrôles du travail de l'Etat et traiteront les plaintes des citoyens. Cela ne coûtera pas plus cher que les soi-disant contrôles effectués par l'Etat ou par les politiciens. Les jurys de citoyens apporteront une plus grande indépendance et seront beaucoup plus sérieux et efficaces (élimination des conflits d'intérêts et du copinage). Les jurys citoyens n'auront pas de lien avec les partis politiques.

Les citoyens des jurys devront être apolitiques, s'inscrire pour participer (aucune obligation) et seront tirés au sort. Leur mandat sera limité (au maximum 5 ans par domaine choisi). Les citoyens des jurys seront payés. Ils publieront leur rapport ce qui améliorera la transparence. Les jurys citoyens devront dénoncer les abus et vérifier ensuite comment leur dénonciation aura été traitée.

Quand les fonctionnaires comprendront que leur travail pourra être contrôlé par des jurys citoyens, suite à une plainte d'un citoyen, et qu'ils seront enfin sanctionnés eh bien leur travail s'améliorera rapidement.

Le fait de pouvoir participer à des jurys de citoyens dans de multiples domaines renforcera l'intérêt des citoyens pour la chose publique, car il ne sera pas nécessaire de faire partie d'un parti politique, ce qui rebute actuellement un grand nombre de citoyens.

Il est urgent de diminuer les activités de l'Etat pour les transférer aux jurys de citoyens qui géreront les plaintes des citoyens et effectueront des contrôles du travail de l'Etat. Le peuple doit reprendre le contrôle ...

L'article suivant de ce blog propose des améliorations de la situation actuelle, en Suisse.

Si vous avez d'autres idées permettant d'améliorer la situation actuelle, merci de les envoyer en commentaire au bas de l'article suivant de ce blog.

Merci de diffuser cet article à vos amis, pour information.

Meilleures salutations.

 

PS: Voilà la traduction en allemand de cet article:

http://egalitedescitoyens.blog.tdg.ch/archive/2018/08/22/...

 

Mise à jour du 30 novembre 2018:

Je viens de créer une nouvelle pétition réclamant en Suisse la création de jurys de citoyens.

Ces jurys de citoyens devront remplir deux rôles : contrôler le travail de l’Etat et traiter les plaintes des citoyens.

Merci de signer cette pétition et de diffuser ce message.

Pour en savoir plus et pour signer, c'est ici: http://chng.it/VVxHk6vnrw

Meilleures salutations.

 

 

Commentaires

Ce que vous dites et bien vrai, mais le grand problème derrière tout ce qui nous arrive et la perte de pouvoir de peuple est très bien expliqué dans cette excellente vidéo qu'il faudrait faire connaître au plus grand nombre (à écouter jusqu'au bout):

https://www.youtube.com/watch?v=FyX4F7y2RFM

Écrit par : Armando Mistral | 07/07/2018

Répondre à ce commentaire

Et dans le détail, ça donne la suprématie de groupes d'investissement privés en US$ sur tous sols, à l'encontre de toutes lois d'un pays X, capables d'infliger aux gouvernements (et cantons pour la CH) des amendes-records se chiffrant en milliards, dès lors que ces investisseurs, devant simple tribunal arbitral international (juges privés, aux intérêts concordants, bien sûr) déclarent leurs intérêts futurs menacés par lois/entreprises dudit pays X.

Article de Mediapart à lire à titre d'exemple. De telles conséquences pour la Suisse sont à craindre du traité cadre CTE (énergies) ratifié en 1994, vu qu' aucune mesure, débat, modification ou annulation ne sont envisagés au CF ni ailleurs.

https://blogs.mediapart.fr/daniele-lorut/blog/190618/ue-reveil-dun-leviathan-geopolitique-le-traite-de-la-charte-de-l-energie

Vigilance citoyenne plus qu'impérative à activer avant les votations du 25 nov prochain sur l'indépendance Suisse/juges étrangers.

Écrit par : divergente | 07/07/2018

Répondre à ce commentaire

Comme le dit si bien divergente, il faudra en effet ABSOLUMENT voter oui à l'indépendance de la Suisse face aux juges étrangers sinon ce sera le début de la fin pour les droits du peuple. Mme Herzog pourriez-vous écrire une note à ce sujet à l'occasion?

Il est bien triste de voir qu'un parti comme le PS, qui se prétend du côté du peuple défende les juges étrangers et roule ainsi pour le gros capital! On voit leur vrai visage!

Écrit par : Romaine | 07/07/2018

Répondre à ce commentaire

A Romaine: Merci pour votre message. Cette votation sur les juges étrangers touche aussi la Convention Européenne des Droits de l'Homme (CEDH), Convention signée par la Suisse. Etant donné que le pouvoir judiciaire en Suisse n'applique pas les lois, réalise des abus de pouvoir et prend des décisions arbitraires sans rechercher la totalité de la vérité, je pense que les juges étrangers sont utiles.
Il faudrait que les juges de la Cour Européenne (CourEDH) soient plus efficaces. Meilleures salutations.

Écrit par : Michèle Herzog | 08/07/2018

Répondre à ce commentaire

Il est urgent que les Suisses se réveillent en allant voter et voter dans le sens de nos libertés et de nos acquis économiques et sociaux.

Comment provoquer sans plus tarder un tel Réveil!?

Consommer, est une chose.

Etre responsables... présents dénués d'égoïsme et d'individualisme forcenés en est une autre.

Les bonnes habitudes comme les bons plis se prennent dès la petite enfance.

Plus tard, comme les mauvais plis au repassage, fastidieux.

Écrit par : Marie Olivier | 08/07/2018

Répondre à ce commentaire

Chère Madame Herzog, je peux comprendre votre position, mais entre deux maux il faut savoir choisir le moindre: sachez que l'on va y perdre beaucoup plus en acceptant les juges étrangers. En effet les grandes multinationales vont pouvoir faire la pluie et le beau temps et le petit peuple va trinquer et passer à la caisse, mais il sera trop tard. Il est de loin préférable de refuser les juges étrangers et de se battre pour que le pouvoir judicaire applique les lois que l'inverse qui nous coûtera très cher. Pensez-y! Meilleures salutations.

Écrit par : Adriennne Martin | 08/07/2018

Répondre à ce commentaire

A Romaine et Adrienne Martin: Vous vous trompez. Sachez que les juges en Suisse n'agissent jamais contre les puissants et les riches. Exemple actuel: Glencore basée à Zoug n'est pas du tout inquiétée par la justice suisse. C'est la justice américaine qui agit ! Comme pour la FIFA, basée à Zurich. Voir ce lien: http://egalitedescitoyens.blog.tdg.ch/archive/2018/07/05/glencore-que-fait-la-justice-suisse-293092.html
Et voir l'article publié ce 9.7.18 à la page 17 du journal 24 Heures.
Les juges étrangers sont beaucoup plus efficaces contre la corruption, les banques, les multinationales et les fraudeurs du fisc.

Écrit par : Michèle Herzog | 09/07/2018

Répondre à ce commentaire

A Romaine et à Adrienne Martin: C'est sous l'influence du GAFI (Groupe d'Action Financière, recherche Google) que la Suisse a été obligée de modifier le contenu de certains articles du Code pénal suisse. Par exemple, voir la nouvelle version de l'article 305 bis (blanchiment d'argent).
Les articles traitant de la corruption (art 322 ter et suivants) ont été modifés grâce à la mise en oeuvre de la Convention pénale du Conseil de l'Europe !
Sans eux, la Suisse n'aurait rien modifié. De toute façon, ces articles du Code pénal sont rarement appliqués par les juges suisses. Tout est entrepris pour ne pas condamner les citoyens dominants et les multinationales. Mais maintenant que ces articles existent dans le Code pénal on pourra agir pour qu'ils soient appliqués !

Écrit par : Michèle Herzog | 09/07/2018

Répondre à ce commentaire

A Romaine et Adrienne Martin: Sachez que le GRECO, qui est un organisme international (recherche GOOGLE),attend les réponses de la Suisse concernant son rapport au sujet de la prévention de la corruption des magistrats et des parlementaires. La presse romande n'a pas dit un mot au sujet de ce rapport du GRECO. Voilà le lien:
http://egalitedescitoyens.blog.tdg.ch/archive/2018/05/17/suisse-rapport-du-greco-au-sujet-de-la-prevention-de-la-corr-292212.html

Il faut bien comprendre que sans les juges étrangers et les organisations telles que la CEDH, le GAFI, le GRECO, la Convention du Conseil de l'Europe, etc la Suisse n'aurait jamais évolué vers plus de transparence ! Et il y a encore beaucoup de chemin à faire !

Écrit par : Michèle Herzog | 09/07/2018

Répondre à ce commentaire

Désolé Mme Herzog mais vous avez totalemnt tort. Contrairement à ce que pouvait faire croire votre post, vous êtes aveugle et très décevante.

Grâce aux juges étrangers de l'UE les lobbies pourront nous mettre à genoux: nous perdrons toute autonomie et c'est le peuple qui devra payer pour ça.

De plus, les exemples que vous citez ne sont rien de moins qu'une forme de guerre économique ou autre, car notre pays en dérange d'autres qui veulent prendre sa place et ont d'aileurs très bien réussi à le faire grâce a l'incompétence de personnes comme EWS par expl. Ils appliquent la règle du "Faites ce que je dis pas ce que je fais" et ça marche!

Alors renseignez-vous et regardez ce que font vraiment ceux que vous nous donnez en exemple au lieu de trouver tous les défauts à la Suisse.

Vous êtes la seule à ne pas avoir compris ça sur votre blog!

Écrit par : Harold H. | 09/07/2018

Répondre à ce commentaire

A Harold H.: Merci pour votre message. Deux lettres de lecteurs publiées ce mardi 10.7.2018 dans le journal 24 Heures au sujet des juges étrangers disaient la même chose que moi. La Suisse a signé des accords internationaux. Pourtant personne ne l'a obligée à le faire ! Ces accords sont nécessaires pour gérer les relations entre les Etats et sont aussi utiles à la Suisse.
Je ne suis certainement pas la seule personne qui refusera l'initiative contre les juges étrangers. On verra quels seront les résultats de cette votation en novembre 2018. Meilleures salutations.

Écrit par : Michèle Herzog | 10/07/2018

Répondre à ce commentaire

Deux lettres de lecteurs dans le 24Heures!

Quelle objectivité de la part d'un journal europhile et internationaliste.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 10/07/2018

Répondre à ce commentaire

A Vuilliomenet: Deux lettres de lecteurs le même jour c'est très bien. Ces lettres de lecteurs ne sont pas écrites par le journal !
Dès maintenant, les internautes qui sont contre les juges étrangers vont forcément critiquer toutes les démarches, par tous les moyens.

Écrit par : Michèle Herzog | 10/07/2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Une initiative est en cours. Elle propose que les juges fédéraux soient tirés au sort. Très intéressant. Cela montre que l'idée d'utiliser le tirage au sort se répand en Suisse. Voilà l'article et je vous conseille aussi de lire les commentaires des internautes:
http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/Le-sort-pour-designer-les-juges-federaux--27444947

Écrit par : Michèle Herzog | 12/07/2018

Répondre à ce commentaire

L'original est mieux!

https://www.justiz-initiative.ch/

Écrit par : G. Vuilliomenet | 12/07/2018

Répondre à ce commentaire

Merci M. Vuilliomenet. L'original est mieux et permet en plus de signer l'initiative. Mais il n'y a pas les commentaires des internautes au sujet de la justie suisse.

Écrit par : Michèle Herzog | 12/07/2018

Répondre à ce commentaire

Ce n'est pas un hasard que Michèle Herzog soit arrivée aux mêmes conclusions comme moi: www.youtube.com/watch?v=Q-bnyo55YJs
D'autres victimes judiciaires qui y ont réfléchit, comment éradiquer le fléau
du dysfonctionnement judiciaire, nous rejoignent.
Gerhard Ulrich, Morges

Écrit par : Gerhard Ulrich | 27/07/2018

Répondre à ce commentaire

Les assureurs ont pris le pouvoir en Suisse. Et les politiciens de droite comme de gauche laissent faire ... Il est urgent que le peuple suisse reprenne le contrôle. Voilà un article édifiant:
https://www.lematin.ch/suisse/Assurances-complementaires-resiliees-sans-justification/story/20028266
Je me demande jusqu'où cela va aller sans que les citoyens ne réagissent ...

Écrit par : Michèle Herzog | 12/08/2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Comment faire pour se faire entendre des autorités qui décident l'achat des machines très bruyantes qui arrivent à 6h30 du matin pour enlever 3 mégots à l'av de la Harpe? et aussi pour prendre des mesures et réduire le bruit dans cette rue et améliorer ainsi la vie de tous les jours et la santé des habitants de cette rue.J'ai essayé à plusieurs reprises de demander que ces machines passent plus tard et qu elles nous permet de nous reposer le matin. à 6h30 les machines poubelles arrivent aussi, les bus encore plutôt, les camions surchargés avec le gravier de Ouchy, très tôt le matin et toute la journée, et enfin les voitures et les motos.... Depuis cette année l'Etat de Vaud DOIT prendre des mesures contre le bruit, et le font ils? Merci de me dire à qui m'adresser?

Écrit par : D.Rolli | 12/11/2018

Répondre à ce commentaire

@D.Rolli

Faites signer une pétition Monsieur!

Écrit par : Patoucha | 03/12/2018

A M. Rolli: Je pense que vous pourriez vous adresser au Municipal lausannois M. David Payot.

Écrit par : Michèle Herzog | 12/11/2018

Répondre à ce commentaire

Bonsoir,
Je viens de créer une nouvelle pétition réclamant en Suisse la création de jurys de citoyens.
Ces jurys de citoyens devront remplir deux rôles : contrôler le travail de l’Etat et traiter les plaintes des citoyens.
Merci de signer cette pétition et de diffuser ce message.
Pour en savoir plus et pour signer, c'est ici: http://chng.it/VVxHk6vnrw
Meilleures salutations.

Écrit par : Michèle Herzog | 30/11/2018

Répondre à ce commentaire

Chère Madame,

Je viens juste de parcourir rapidement le texte de votre pétition.

Un seul mot me vient à l'esprit: MERCI.

Merci pour ce texte tellement exponentiel dans sa bêtise qu'il mérite d'être étudié dans toutes les universités (en droit, sémantique, sociologie, etc...).

Merci pour ce que vous écrivez sur votre blog (que je suis depuis quelques années, après vous avoir découvert dans la section commentaires du site internet du Matin) et qui me fait systématiquement rire aux éclats. J'ai, à chaque fois que je vous lis, l'impression de retrouver un vieux tonton imaginaire; du type de celui qu'on retrouve à chaque repas de famille, complètement saoul et qui se met à débiter tout ce qui lui passe par la tête, sans filtre, en ayant l'intime conviction de détenir la vérité absolue.

Vous avez eu, au fil des ans, différents intervenants spécialisés en droit qui vont expliqué, dans le menu détail, les (nombreux) points sur lesquels vous vous trompiez.

Néanmoins, vous campez sur vos positions, quand bien même ces intervenants (dont je ne fais pas partie, même si j'ai quelques notions de droit) sont mieux formés que vous et ont une expérience juridique pratique.

Pour cet absolutisme qui est vôtre, je vous tire mon chapeau.

C'est la 2ème et dernière fois que j'interviens sur votre blog. Mais je continuerai de le lire avec une gourmandise toute intellectuelle et drolatique.

Je vous salue et espère que vous trouverez un jour la paix dans ce combat que vous menez face à ce que vous ne comprenez pas.

Bien à vous.

Écrit par : Baron de la Courtoisie | 30/11/2018

Répondre à ce commentaire

A Baron de la Courtoisie: Et pour publier votre commentaire vous avez l'immense courage d'utiliser un pseudo. Là, c'est moi qui ris aux éclats !

Écrit par : Michèle Herzog | 30/11/2018

Répondre à ce commentaire

A Baron de la Courtoisie: Je vous propose ceci. Puisque vous avez d'excellentes idées vous créez une pétition sur un sujet qui vous tient à coeur. Et quand vous aurez obtenu 7300 signatures vous m'enverrez un commentaire sur mon blog.
Voilà ma pétition réclamant une caisse maladie UNIQUE Lamal:
https://www.change.org/p/les-7-conseillers-f%C3%A9d%C3%A9raux-assurance-maladie-lamal-une-caisse-unique-en-suisse
Je vous conseille l'emploi du site www.change.org très simple à utiliser.

Écrit par : Michèle Herzog | 30/11/2018

Répondre à ce commentaire

Bien joué Mme Michèle Herzog et Chapeau bien bas!

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 30/11/2018

Parce que vous pensez sérieusement qu'un jury citoyen sera meilleur ...
Parce que vous supposez que les membres de ce jury citoyen seront totalement détachés de toute appartenance politique... et judiciaire ...
Parce que vous avez perdu un procès - vous n'êtes pas la seule -, vous déclarez que la justice va mal et n'a rien compris à votre problème, avocats compris ...
Avez-vous déjà demandé aux citoyens qui ont gagné leur procès ce qu'ils pensent de la justice ?
Et qui paiera les membres de ces jurys populaires ? Le bon peuple comme d'habitude ... parce que ces jurés devront prendre sur leurs heures de travail pour contrôler le travail des autres !
Que faites-vous du secret professionnel ?
Quelles garanties lui donnez-vous ?
En tant que secrétaire d'avocats, j'y suis astreinte depuis fort longtemps et ce jusqu'à ma mort, sinon c'est amende voire prison !

Écrit par : M.A. | 01/12/2018

Répondre à ce commentaire

A MA: Ce n'est pas le fait de perdre un procès qui me dérange. C'est le fait que pendant plus de 10 ans (2007-2018) de très nombreux juges ont pris des décisions dans mon affaire sans ne jamais rechercher la vérité et en modifiant les faits dans leurs décisions. Et cela pour protger des citoyens dominants.

Effectivement je ne suis pas la seule à subir ces décisions arbitraires et de mauvaise foi, raison pour laquelle il faut trouver des solutions.

Quelle solution proposez-vous pour que les citoyens cessent d'être pris dans des pièges ?

Écrit par : Michèle Herzog | 01/12/2018

Répondre à ce commentaire

@ Mme Herzog : et si tout simplement vous cessiez de prendre en grippe TOUT le système judiciaire qui aurait failli en prenant des décisions contraires à ce que vous souhaitiez !

Toute décision judiciaire positive ou négative mérite réflexion et explication et ces dernières doivent se faire avec son avocat directement.

Quelle solution souhaitez-vous ?

Une seule valable pour tous les sujets : arriver avec un dossier complet et ne rien cacher à son avocat car pour ce dernier apprendre certains faits par la partie adverse est détestable = confiance rompue, le pire l'étant en audience !

Écrit par : M.A. | 01/12/2018

Mais quelle serait la formation des personnes - personnalité, études, spécialisations, centres d'intérêt, maîtrise de leur émotivité comme de leurs préjugés… "incorruptibilité", également... etc. - constituant ce jury citoyen!?

Faut-il rappeler que le jury appelé lors de procès est toujours très soigneusement encadré par juristes et psychologues aux cours de ses débats et discussions?

Tout accusé présumé innocent ne devrait-il pas être en droit d'accepter ou de refuser purement et simplement ce jury citoyen... la prise de risques selon les délibérations et conclusions risquant de lui coûter cher… en cas d'erreur de jugement!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 01/12/2018

Répondre à ce commentaire

A Mme Belakovsky: Les jurys de citoyens travailleront dans de multiples domaines. Celà dépendra des problèmes à résoudre (justice, santé, protection des enfants et des adultes, fiscalité, etc). On peut imaginer que les citoyens seront de deux sortes: des citoyens spécialisés dans le domaine à traiter et des citoyens non spécialisés.
Les jurys de citoyens traiteront les plaintes des citoyens qui déposeront une plainte ! Aucune obligation de déposer une plainte.

Écrit par : Michèle Herzog | 01/12/2018

Répondre à ce commentaire

A MA: Je vous remercie de bien comprendre que j'ai été grugée par mon avocat lausannois de début 2004 à février 2006. Il m'a facturé des honoraires exorbitants tout en me cachant l'existence d'un compte de titres de 2 millions (valeur comptable) d'une valeur vénale que j'estime à plus de 30 millions de francs suisses. Cela concerne une affaire de succession.
Mon avocat a été corrompu par la partie adverse (mon demi-frère, agent immobilier). Mon avocat a prétendu pendant des années, par écrit et en faisant des déclarations en justice, qu'il avait reçu le contenu de ce compte de titres de 2 millions. Mais il n'a jamais produit ce contenu (grave astuce).
J'ai appris ensuite que mon avocat n'a jamais reçu le contenu de ce compte de titres ! Déclaration écrite de la partie adverse. Ce fait a été admis par le juge pénal Philippe Colelough (chose jugée), mais ensuite ce juge pénal a étouffé les conséquences très graves de ce contenu primordial caché dans une succession.
Le pouvoir judiciaire vaudois protège les avocats qui leur disent des mensonges (deux procédures déposées contre moi par mon ex-avocat ... qui m'a grugée) et refuse de poursuivre les escrocs financiers. Leurs actes sont étouffés ! Je détiens toutes les preuves de mai 2007 à ce jour (décisions de "justice").

Sachez que dans les successions de nombreuses femmes ont reçu de fausses informations. Et il se passe des choses très étranges. Quand il y a beaucoup d'argent dans une succession la justice de paix nomme un administrateur des biens de la succession. Il s'agit de personnes très expérimentées (notaires, financiers, etc) qui se comportent comme si elles n'avaient aucune expérience ... Ensuite soit des biens disparaissent, soit l'inventaire des biens est faux ou inexistant ..., soit de faux chiffres sont utilisés, etc. C'est le far-west ! Alors que faut-il faire ? Heureusement certaines personnes ont décidé de ne pas accepter cela ! Tant mieux.
Si des personnes ont des problèmes dans des affaires de succession merci de me contacter en m'envoyant un email à mh@herzoginfo.ch Je cherche de nouveaux témoignages. Grâce à mon blog j'ai déjà découvert plusieurs affaires stupéfiantes.

Écrit par : Michèle Herzog | 01/12/2018

Répondre à ce commentaire

Bravo à M.A. pour sa lucidité.
Ce dont Mme Michèle Herzog a besoin, c'est d'un bon psy car elle souffre d'une névrose obsessionnelle. Je suis prêt à soutenir cette allégation devant un Tribunal (ou un jury citoyen...).

Écrit par : Mario Jelmini | 01/12/2018

Répondre à ce commentaire

A M. Jelmini: Très contente de vous revoir sur mon blog. Vous aviez demandé au fisc mes informations fiscales. Ce qui est légal. J'ai ensuite fait la même chose en réclamant les informations fiscales de mon demi-frère, agent immobilier lausannois (activité existant de pères en fils depuis 18..).
Puis, pour comparer, j'ai demandé les informations fiscales d'un homme très connu travaillant dans l'immobilier (ayant créé cette activité lui-même). J'ai reçu les informations avant-hier. Vraiment génial ! La comparaison des chiffres est extraordinaire ! Merci très vivement à vous.

Écrit par : Michèle Herzog | 01/12/2018

Répondre à ce commentaire

Je n'interviens en principe jamais.

Pour vous donner une illustration concrète de ces "jury populaires". J'ai reçu cette semaine en copie une citation à comparaître du conseiller d'Etat, du procureur général vaudois, du président du Tribunal cantonal vaudois, etc. à un jury populaire … J'ai honte que de telles choses existent dans mon canton et je vous assure que *jamais* je ne soutiendrai cela ! Pas en mon nom de citoyen !!

Les auteurs de cette citation les somment en particulier de se présenter à un lieu "indéterminé", à une heure indéterminée le 23 janvier 2019, en présence de personnes "indéterminées" pour qu'ils fassent l'objet d'un "procès" devant un jury de citoyens. Ils sont sommés de se déterminer sur des questions rédigées de manière à ce qu'il est impossible de ne pas connaître le résultat attendu d'avance de ce jury de citoyens. Sincèrement, cette "citation" est une honte à l'esprit de société et de vivre ensemble ! Il ne manque que l'heure de la bastonnade et du lynchage.

Extrait: "Le 11.04.17, vous avez discuté avec l’avocate traitresse …" (..) "Vous avez profité de l’état de faiblesse de la victime …" (…) "Bref, votre premier souci a été de régler l’affaire au moindre frais pour l’Etat.
Pourtant, vous ne rechignez pas de vous faire grassement payer par les
contribuables." (…) "Par tract distribué sur Internet et comme flyers dans les boîtes aux lettres de votre quartier résidentiel, y inclus la vôtre, vous avez pris note des conséquences désastreuses de votre transaction (…)."

Mme Herzog, je vous interpelle nommément et vous demande une réponse sincère: soutenez-vous de telles pratiques ? voilà les jurys populaires que vous soutenez ??? et que vous inspirent ces méthodes de distribuer des tracts en visant nommément des magistrats et leurs voisins pour faire pression sur eux??

Écrit par : Citoyen vaudois | 02/12/2018

Répondre à ce commentaire

A citoyen vaudois: Je suis étonnée de recevoir votre message car je ne crois pas que les jurys populaires existent actuellement dans le canton de Vaud.

Merci de m'envoyer par email la copie de la convocation que vous avez reçue, car elle est vraiment étrange ! mh@herzoginfo.ch

Comment peut-on convoquer une personne à un endroit indéterminé et à une heure indéterminée ? C'est ridicule.

Je pense que ce que vous avez reçu c'est peut-être une invitation à aller écouter l'audience de Mme Rita Rosenstiel, âgée de 94 ans et placée de force dans un EMS à Morges. Cette audience aura lieu le 23 janvier 2019. Le rendez-vous est fixé à 14h à la place du Château 6 à Lausanne (3e étage).

Le public est simplement convié à venir soutenir Mme Rita Rosenstiel et je pense que c'est très bien. Mme Rosenstiel sera entendue par la Commission de Haute Surveillance du Tribunal cantonal. Il ne s'agit pas d'un jury de citoyens ... Cette Commission est composée de Députés vaudois.

Écrit par : Michèle Herzog | 02/12/2018

Répondre à ce commentaire

Oui, c'est lié à cette affaire...
Une partie des personnes saisissent toutefois l'occasion de cette audition parlementaire pour instrumentaliser cette dame et "sommer" certains magistrats de participer en parallèle à un "procès" mené par un jury de citoyens... !

Je ne peux en aucun cas vous transmettre cette lettre, car cela serait du recel d'un délit. L'auteur de cette lettre apparaît dans les commentaires plus haut.

Écrit par : Citoyen vaudois | 02/12/2018

Répondre à ce commentaire

@Citoyen vaudois

Il en va autrement à Genève oú les méthodes que vous décrivez n’existent pas!

Il y a quelques années, j’ai été convoquée comme jurée dans un procès au Palais de Justice à Genève, à une heure précise..... Je me suis présentée au guichet, et pris place avec d’autres personnes. Le prévenu devait choisir les Juré - ici en l’occurrence avec son avocat... - Je n’ai pas été choisie, n’ayant aucune sympathie pour l’avocat en question assez imbu de lui-même, déjà rencontré dans un procès qu’il partageait avec un avocat français et, voulant « paraître «  il a eu des mots de trop..... S’etant fait remettre a sa place par la Présidente, il s’est confondu en excuses... C’etait si pathétique que je n’ai pu réprimer un geste d’impatience qui ne lui a pas échappé - j’ai assisté à la séance. À la sortie je devais me représenter au guichet qui m’a demandé si je voulais être indemnisée pour le dérangement. J’ai naturellement refusé!

Personnellement j’aurais eu recours directement au mail de Mme Herzog pour lui transmettre le contenu de cette lettre en toute discrétion, et me serais abstenu de tout commentaire!

Écrit par : Patoucha | 03/12/2018

A Citoyen vaudois: Alors si votre message correspond à l'audience de Mme Rita Rosenstiel sachez que le rendez-vous pour soutenir cette dame subissant un PLAFA a lieu le 23 janvier 2019 à 14h à la place du Château 6 à Lausanne.

J'espère qu'un nombreux public se déplacera pour soutenir Mme Rosenstiel.

Vous trouverez des articles concernant Mme Rosenstiel sur ce blog. Recherche Google avec les mots: blog égalité citoyens Rosenstiel.

Les faits que Mme Rosenstiel, âgée de 94 ans, subit depuis 2014 sont indignes et scandaleux.

Écrit par : Michèle Herzog | 02/12/2018

Répondre à ce commentaire

J'ai lu l'affaire de cette dame cet après-midi et je le regrette pour elle.
Toutefois, cela ne justifie en aucun cas les agissements de Monsieur Ulrich (que vous trouverez en copie sur son site internet).

D'ailleurs, depuis que vous avez compris que je parlais de lui, le "c'est ridicule" est tout d'un coup moins apparent. Vous le soutenez ? visiblement…

Écrit par : Citoyen vaudois | 03/12/2018

Répondre à ce commentaire

A Citoyen vaudois: Sachez que M. Ulrich fait un travail énorme pour comprendre les dossiers judiciaires et aider les victimes. C'est moi qui l'ai mis en contact avec Mme Rosentiel en 2016 car il habite à Morges. Il a rendu très souvent visite à cette dame et a étudié son dossier. Cela lui a permis de découvrir de très graves irrégularités. Maintenant il aide Mme Rosenstiel à se défendre car les magistrats vaudois ne ménagent pas cette dame âgée (94 ans).
Mme Rosenstiel était convoquée à une audience à la justice de paix de Morges le 31 août 2018. Une bonne vingtaine de citoyens sont venus la soutenir. Nous avons eu interdiction d'entrer dans le bâtiment de la justice de paix qui avait fait venir 6 policiers pour nous empêcher d'accompagner Mme Rosenstiel à son audience ... Seul M. Ulrich a pu entrer avec elle.
J'avais écrit: Comment peut-on convoquer une personne à un endroit indéterminé et à une heure indéterminée ? C'est ridicule.
En effet ce n'est plus ridicule, car l'heure et le lieu de la prochaine audience du 23.1.19 sont parfaitement connus !

Écrit par : Michèle Herzog | 03/12/2018

Répondre à ce commentaire

@Citoyen vaudois

Quel est votre problème ? Oú voulez-vous en venir? J’aimeraIls bien vous comprendre.....!

Écrit par : Patoucha | 03/12/2018

Répondre à ce commentaire

C'est signé!


Corr: J'aimerais :( Désolée mais l'iPad me précède!

Écrit par : Patoucha | 04/12/2018

Je souhaite donner un exemple concret de ces jurys populaires ... car vous discutez de manière théorique, alors que j'aimerais que vous ouvriez les yeux sur leur mise en oeuvre soutenue par Mr Ulrich et probablement (?) Mme Herzog...

Écrit par : Citoyen vaudois | 03/12/2018

Répondre à ce commentaire

Vous écrivez pour vous lire Citoyen vaudois!

" alors que j'aimerais que vous ouvriez les yeux sur leur mise en oeuvre soutenue par Mr Ulrich et probablement (?) Mme Herzog..."

Ben voilà! Nous y sommes! Inutile d'aller plus loin! Un troll enquiquineur... pour ne pas changer et "courageux"......

DU VENT!

Écrit par : Patoucha | 03/12/2018

A Citoyen vaudois: Sachez que M. Ulrich agit tout seul sans me consulter ! Pour ma part, j'ai expliqué dans ma pétition (et sur mon blog) comment ces jurys de citoyens devraient être créés. Par tirage au sort suite à l'inscription des citoyens pour leur participation à des jurys de citoyens dans différents domaines.

Ces jurys de citoyens devront remplir deux rôles : contrôler le travail de l’Etat et traiter les plaintes des citoyens.

Pour en savoir plus et pour signer la pétition, c'est ici:
http://chng.it/VVxHk6vnrw

Écrit par : Michèle Herzog | 03/12/2018

Répondre à ce commentaire

@Michèle Herzog

7,752 have signed. Let’s get to 10,000!

https://www.change.org/p/les-7-conseillers-f%C3%A9d%C3%A9raux-assurance-maladie-lamal-une-caisse-unique-en-suisse/u/23702252

Écrit par : Patoucha | 04/12/2018

A citoyen vaudois: Sachez qu'en 3 jours ma pétition a été signée par 245 personnes et que la grande majorité de ces personnes ne connait certainement pas M. Ulrich !
La question des jurys de citoyens est une des solutions assez souvent proposée pour résoudre les très graves dysfonctionnements du pouvoir judiciaire (pas uniquement en Suisse).
Je pense qu'il faut instaurer ces jurys de citoyens de façon plus large afin de mieux contrôler le travail de l'Etat et traiter les plaintes des citoyens.

Écrit par : Michèle Herzog | 03/12/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.