20/07/2018

Améliorations de la Loi fédérale sur les victimes d'infractions (LAVI).

Bonjour,

La loi fédérale sur les victimes d'infraction (LAVI) a paraît-il pour but de fournir une aide efficace aux victimes d'infractions et de renforcer leurs droits. Je n'invente rien. Voilà le lien de l'Etat de Vaud concernant la LAVI:

https://www.vd.ch/themes/soutien-social-et-aides-financie...

Naturellement, c'est fondamental d'aider les victimes. Mais j'estime que la loi fédérale est trop restrictive, car elle exclut de nombreuses victimes qui ne recevront jamais aucune aide. C'est le premier problème. Il faut donc modifier la loi LAVI. 

Voici le second problème: Certaines victimes n'arrivent jamais à obtenir justice. Elles ne sont donc jamais déclarées victimes. Et dans ce cas, elles ne pourront jamais obtenir d'aide par les centres LAVI existant dans le pays.

Il en va de même pour les personnes déclarées coupables alors qu'elles sont les victimes de citoyens intouchables et/ou de magistrats corrompus.

Il faudrait que les centres LAVI puissent étudier les dossiers et alerter les Autorités quand ils constatent que les lois n'ont pas été appliquées, que la vérité n'a pas été recherchée ou a été manipulée et qu'une décision totalement arbitraire a été prise. Ou quand un citoyen n'a pas pu obtenir justice (pour des raisons financières par exemple, car l'assistance judiciaire n'a pas été accordée ou quand la demande d'un avocat d'office a été refusée).

Actuellement, à cause du principe de la séparation des pouvoirs, il est bien clair que les centres LAVI ne font pas ce travail de défense des victimes.

Il est donc urgent de modifier la loi fédérale LAVI pour qu'elle soit appliquée à toutes les victimes ayant besoin d'aide et d'autre part de mettre sur pied rapidement un jury de citoyens qui soit capable, dans chaque canton, d'étudier les décisions de justice et de défendre les personnes n'ayant pas obtenu justice de façon sérieuse et correcte.

Merci d'avance pour vos commentaires et pour vos témoignages qui seront publiés au bas de cet article. Meilleures salutations.

Texte ajouté le 21.7.2018: Etant donné que la justice est très lente et que les procédures durent parfois plus de 6 ans, je me demande alors comment les victimes sont prises en charge par la LAVI quand le jugement d'une affaire n'est pas prononcé. Merci d'avance aux personnes qui pourront répondre à cette question.

Commentaires

Un jury de citoyens? La bêtise humaine est largement partagée et la loi des nombres ne signifie pas un groupe ait raison. Dans les relations humaines, il n'y a que l'éducation qui marche avec les bons modèles. Actuellement avec les brassages de sociétés les problèmes humains s'amplifient. Que faire? Construire des murs? Fermer les frontières? Limiter les mouvements sauvages? Depuis l'Antiquité les questions de voisinage sont constantes.

Écrit par : Narcisse Niclass | 20/07/2018

Répondre à ce commentaire

A M. Narcisse Niclass: Concernant l'utilité et l'urgence des jurys de citoyens, merci de lire cet article:
http://egalitedescitoyens.blog.tdg.ch/archive/2018/07/06/le-peuple-suisse-doit-reprendre-le-controle-c-est-urgent-293121.html

Il faut comprendre que les personnes qui appliquent la loi LAVI sont des fonctionnaires de l'Etat et ils ne vont pas dénoncer les dysfonctionnements réalisés par d'autres fonctionnaires (les magistrats).
Meilleures salutations.

Écrit par : Michèle Herzog | 21/07/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.