28/12/2018

Gilets jaunes de Suisse: Rassemblement à Berne le samedi 5 janvier 2019.

Bonjour,

Hier une internaute, que je remercie vivement, m'a annoncé qu'un rassemblement pacifique de Gilets Jaunes est organisé à Berne devant le Palais fédéral le samedi 5 janvier 2019 dès 14h et j'ai reçu des informations à ce sujet par email.

Qui sont les organisateurs de ce rassemblement ? Je l'ignore.

Je n'ai pas trouvé le site Internet des Gilets Jaunes de Suisse, mais il existe des informations à ce sujet sur Facebook. Voilà le lien: 

https://www.facebook.com/GiletsJaunesSuisse/

N'étant pas inscrite sur Facebook, j'ai vu que je pouvais tout-de-même accéder à une partie des informations. Merci d'avance, si vous trouvez un site Internet à ce sujet, de me communiquer son lien.

Merci de diffuser ce message à vos amis, dans toute la Suisse.

Sachez que le samedi matin il y a aussi le marché à Berne.

Merci pour vos commentaires. Meilleures salutations.

 

MISE A JOUR: Un internaute propose que les Gilets Jaunes de Suisse se réunissent demain samedi 29.12.2018 à 13h30 dans les gares des villes de Suisse ce qui évite de devoir se déplacer. Voir cette proposition sur le site Facebook des Gilets Jaunes de Suisse.

 

MISE A JOUR: Programme du samedi 12 janvier 2019.

Sachez que le samedi 12 janvier 2019 les Gilets Jaunes de Suisse continuent à se rassembler à Berne sur la place fédérale dès 14h. Et devant les gares des grandes villes de Suisse dès 14h aussi.

A Lausanne voilà le programme prévu que je viens de recevoir:

Rendez-Vous à Lausanne devant le Tribunal Fédéral à 11h00.
Puis départ pour la Gare à 12h00.
Enfin départ de la gare de Lausanne pour Berne à 12h44 voie 1.
Arrivée à Berne à 13h56 et marche jusqu'au Palais Fédéral 14h.

Commentaires

C'est bien de préciser "pacifique", vu que l'organisateur est manifestement vu ses posts facebook celui qui a détruit un bureau d'aide sociale à coup de masse...

https://m.24heures.ch/articles/58936007ab5c3708e8000001

Dans quel monde vivons-nous??

Écrit par : Vaudois | 28/12/2018

Répondre à ce commentaire

L'Essence même du mouvement (des Gilets Jaunes) est pacifiste, il ne faut pas confondre (Les Gilets Jaunes) et les casseurs et autres mouvances qui ont pour objectif de tout casser! Je ne doute pas que le gouvernement macron tente par tous les moyens de décrédibiliser ce mouvement citoyens apolitique, mais il ne va pas y arriver! Je viens d'entendre sur France Culture dans "Du grain à moudre" des journalistes qui reconnaissent qu'il n'est pas possible de rattacher politiquement ce mouvement! En France ce sont les classes délaissées par le pouvoir, qui habitent dans les campagnes (la France périphérique) et les petites villes, des travailleurs pauvres et très pauvres qu'on méprise! Ces gens savent bien que ce n'est pas en cassant que l'on va arriver à quelque chose! Ce mouvement va prendre partout en Europe parce que partout les gouvernements ont la même attitude de méprit des pauvres, en Suisse également! Ce qui agace toute la classe politique, c'est justement qu'aucun parti ne pourra récupérer (Les Gilets Jaunes) même la gauche qui tente de parler de (mouvement populiste)! Ce rassemblement bernois me semble donc être une très bonne nouvelle! (Les Gilets Jaunes) sont contre la mondialisation et la gouvernance mondiale, tant demandée par macron/hollande/sarko et notre gouvernement suisse! La souveraineté est la seule solution pour gérer convenablement un pays! A la radio tout à l'heure on parlait des conséquences du Brexit sur le commerce, même (les verts) n'osent pas dénoncer le non sens des exportations et des calibrages de fruits et légumes, qui font tout le tour de l'Europe par arriver dans des pays où la production local est délaissée et fini en faillite! Vouloir se recentrer sur son pays ce n'est pas fermer la porte aux autres mais c'est se donner le temps de faire le point avant de continuer en espérant que les choses auront à l'avenir plus de sens qu'aujourd'hui!

Écrit par : Dominique Degoumois | 28/12/2018

Je suis depuis le début sur ces groupes de gilets jaunes Suisses et je peux vous affirmer avec certitude que ce pauvre monsieur était victime d’abus (pour ne pas dire d’injustice) et qu’il a été poussé à bout. Les médias classiques ne vous le diront jamais.

Il a fait cet acte à contre cœur et devinez quoi..... bah ça a enfin bouger pour lui.


C’est avec ce genre d’affaire qu’on s’aperçoit que la belle démocratie Suisse est biaisée.

Gilets jaunes de Suisses en force

Écrit par : Kevin | 29/12/2018

A Vaudois: Merci pour votre commentaire. Dans le message email reçu il est clairement mentionné le mot "pacifique".
Sachez qu'un premier rassemblement organisé par les mêmes personnes a eu lieu à Berne le 22 décembre, mais je n'étais pas au courant. Ce rassemblement a eu lieu de façon pacifique.
J'espère vivement que les personnes qui se rassembleront à Berne le 5 janvier 2019 resteront calmes.

Écrit par : Michèle Herzog | 28/12/2018

Répondre à ce commentaire

Un internaute propose que les Gilets Jaunes de Suisse se réunissent demain samedi 29.12.2018 à 13h30 dans les gares des villes de Suisse ce qui évite de devoir se déplacer. Voir cette proposition sur le site Facebook des Gilets Jaunes de Suisse.

Écrit par : Michèle Herzog | 28/12/2018

Répondre à ce commentaire

Je suis passé sur leur page FB, l'action n'est pas motivée, ce qui est dommage. Est-ce que c'est pour faire démissionner Macron du conseil fédérale? Plus sérieusement, c'est difficile d'endosser une manifestation sans savoir vraiment pourquoi,sans revendications ou les différentes opinions s'affrontent. Le risque que le mouvement soit récupéré par certains est réels et que précisément celui que la manif ne soit pas pacifique augmente.

Écrit par : Demierre Daniel | 28/12/2018

Répondre à ce commentaire

A Daniel Demierre: Sachez que de très nombreuses personnes peuvent faire partie des Gilets Jaunes de Suisse pour des motivations très différentes telles que: loyers exorbitants, primes d'assurance maladie lamal exorbitantes, salaires trop bas pour certains, retraites ne permettant pas de vivre, pouvoir judiciaire qui n'applique pas les lois, fonctionnaires réalisant des abus d'autorité, etc, etc.
Chaque Gilet Jaune a ses propres motivations et le fait de se rassembler, sans pilotage par un parti politique, est une chose nouvelle. Cela va probablement aussi permettre d'échanger des idées.
Tous les rassemblements sont susceptibles d'être récupérés mais cela ne doit pas être une raison pour ne rien faire. Meilleures salutations.

Écrit par : Michèle Herzog | 28/12/2018

Répondre à ce commentaire

@ Mme Herzog : comme le relève très justement Daniel Demierre,"Le risque que le mouvement soit récupéré par certains est réels et que précisément celui que la manif ne soit pas pacifique augmente" et le risque est ... tout simplement que des casseurs en profitent pour se défouler comme cela l'a été à Paris (images BFMTV principalement) !

Etes-vous sûre que cela sera vraiment pacifique ? Ce n'est pas une simple annonce avec le mot "pacifique" qui rassure !

Écrit par : M.A. | 29/12/2018

De mon point de vue, c'est de l'arrogance, vu l'état de notre démocratie en Suisse, de vouloir s'approprier le mouvement des gilets jaunes:
- RIC: fait;
- décentralisation: fait;
-baisse des impôts par rapport à la France: fait;
- banque nationale indépendante de la BCE: fait;
- banques cantonales pour soutenir les entreprises locales: fait;
- salaire de + 1'500 euros: fait;
- impôts sur la fortune: fait;
- aides sociales/subsides généreux: fait;
- prestations complémentaires pour les personnes âgées: fait;
- ...

Après, je peux comprendre qu'il y a d'autres mécontentements en Suisse, p. ex. les primes d'assurances maladie, mais cela n'a rien à voir avec le mouvement des gilets jaunes français. Attendez-vous dès lors à une forte réprobation... Cela revient à récupérer un mouvement contre les famines dans le monde pour demander la baisse du caviar en Suisse pour le 31...

Écrit par : Vaudois | 28/12/2018

Répondre à ce commentaire

cher vaudois@ vous êtes lobbyiste pour combien d'entreprises suisses au palais fédérale???

Écrit par : Dominique Degoumois | 15/01/2019

Mesdames, Messieurs, bienvenus sur le canal d'information sur le mouvement des Gilets Jaunes Suisse.

Ce canal est destiné à vous informer des manifestations et toutes informations utiles sur le mouvement des gilets jaunes.

https://t.me/GiletsJaunesSuisseInfos

Écrit par : Obol | 29/12/2018

Répondre à ce commentaire

L’adresse n’est pas valide!

Écrit par : Patoucha | 08/01/2019

"Cela revient à récupérer un mouvement contre les famines dans le monde pour demander la baisse du caviar en Suisse pour le 31..."
Excellent. Cela fait aussi penser à ces espèces d'ongéistes qui nous demandent d'économiser l'eau pour que les gens du Sahel souffrent moins de la sécheresse...

Écrit par : Géo | 29/12/2018

Répondre à ce commentaire

Commentaire totalement affligeant!

Écrit par : Dominique Degoumois | 08/01/2019

Dans le hall central de la gare de Lausanne, vers 13h30 ce samedi 29 décembre, nous étions trois Gilets Jaunes !!! Très rapidement un employé CFF portant lui aussi un gilet jaune, mais pour son travail, nous a abordé pour savoir ce que nous faisions. Mme X lui a montré le texte qu'elle avait fixé sur son gilet, dans son dos. L'homme est parti, mais il est resté dans le hall.
Quelques minutes plus tard 2 agents de sécurité des CFF, portant des gilets jaunes ..., sont arrivés pour nous demander de quitter le hall de la gare (propriété des CFF) et nous avons discuté avec l'un d'eux. Pendant ce temps l'autre est allé avertir la police des CFF.
Deux policiers CFF, portant aussi des gilets jaunes ..., sont alors intervenus pour nous faire quitter le hall en prétendant que nous faisions une manifestation ! Ce qui n'était pas le cas, car nous étions trois ! Et que nous faisions des revendications. Pourtant, ce n'était pas non plus le cas, car nous discutions ensemble, les trois, sans aborder les passants.
Nous avons accepté de sortir de la gare ce qui ne les a pas empêchés de prendre notre identité. Sous prétexte que l'un avait un badge "Oui pour la Monnaie pleine" sur son chapeau de père Noël. Et l'autre un tract dans le dos. Mais moi, qui n'avais qu'un simple gilet jaune sans aucun texte, j'ai aussi dû donner mon identité et mon adresse. Pourquoi ?
Les deux policiers CFF ne portaient aucun nom, ni matricule. Quand j'ai demandé son nom au policier il m'a donné à toute vitesse son no de matricule et a refusé de l'écrire sur un papier, alors qu'il avait un bloc de papier dans la main et un stylo dans l'autre !!! Je le lui ai fait répéter et l'ai noté. Voilà son matricule: U221489. Mais comment peut-on savoir si ce no est juste ? Pourquoi ces policiers CFF interviennent-ils de façon anonyme, alors qu'ils vous réclament votre identité ?
Mon sentiment: Même trois Gilets Jaunes, dont deux femmes, ont l'air de faire très peur aux CFF. Pourquoi ?

Écrit par : Michèle Herzog | 29/12/2018

Répondre à ce commentaire

A Vaudois et à Géo: Figurez-vous qu'en Suisse tout le monde ne peut pas s'offrir du caviar le 31 décembre ! Votre réflexion correspond à l'image que les politiciens (dont la gauche caviar ...) et les Autorités font circuler à l'étranger pour faire croire au monde entier que la Suisse est un paradis. Mais alors, pourquoi le taux de suicides est-il si élevé dans ce paradis ???

Écrit par : Michèle Herzog | 29/12/2018

Répondre à ce commentaire

J'adore votre confrontation avec la réalité.
Vous réclamez à longueur de posts que les membres des autorités dénoncent les infractions qu'ils constatent et soulignez que c'est une obligation de leur part. Ben, voilà, vous avez un exemple concret qu'ils le font :)

Le policier des CFF a recueilli votre identité parce qu'il considère apparemment que l'organisateur de la manifestation a violé le règlement de la gare et, comme vous le réclamez si souvent, il n'avait dès lors pas le choix: 1. recueillir les informations utiles (notamment l'identité des témoins ou des participants) au constat de l'illégalité, 2. rédiger une dénonciation. Il n'y a rien de plus normal; c'est son boulot de dénoncer les contraventions qu'il constate (après, j'ignore si les conditions matérielles d'une contravention sont effectivement réalisées). Et il n'existe pas en Suisse d'obligation pour un policier de révéler son nom; le numéro de matricule suffit (et il n'a bien sûr pas à vous remettre de quoi l'écrire). MDR.
Et, non, ils n'ont pas peur de trois personnes… vous savez, ils interviennent avec la même bonhommie pour les chiens non tenus en laisse, les fumeurs, les musiciens, etc. C'est juste leur boulot de faire respecter le règlement de la gare.


Et quant au taux de suicide... c'est tristement simple. Quand vous êtes dans la misère, votre première préoccupation est de survivre (pas le temps pour psychoter). Vous êtes "heureux" avec peu. Mais quand vous baignez dans un océan de subsides, vous commencez à vous demandez pourquoi vous existez, pourquoi les autres ont plus, pourquoi le méchant procureur n'a pas vu le mot écrit à la 37e pages d'un manifeste touffu qui en comporte 300..., pourquoi, pourquoi et pourquoi. Et, au final, alors que vous avez tout pour être heureux, vous psychotez... Ce n'est d'ailleurs pas pour rien si les paysans avaient une santé de fer quand ils se tuaient à la tâche... et que, maintenant, le taux de suicide le plus élevé de la population (sauf erreur) est chez eux parce qu'ils sont - à leur corps défendant - gavés de subsides pour faire tout et n'importe quoi, sauf ce qu'ils aiment: cultiver la terre et gagner leur vie dignement grâce à leur travail.

Attention, je le répète: je ne nie pas les inégalités sociales en Suisse. Elles sont toutefois tellement atténuées par les aides sociales et autres subsides…

Écrit par : Vaudois | 29/12/2018

Répondre à ce commentaire

Cher vaudois@ il faudrait que vous puissiez avoir à votre disposition tous les documents nécessaires pour voir que ces aides dont vous parlez "n'arrosent" pas uniformément et de façon équitables les personnes qui sont dans le besoin! Si vous ne demandez pas on ne vous donne pas automatiquement, et comme la honte fait partie de notre culture, les "suisses" ne demandent pas, et reste souvent dans une grande précarité! Des gens d'ici des invisibles qui n'intéressent pas les partis politiques, et qui comme en France sont méprisés par le pouvoir!

Écrit par : Dominique Degoumois | 30/12/2018

Les gangs mafieux qui sont partout dans les gares et les trains violent aussi les règlements des CFF et ça n'a pas l'air de gêner le moins du monde les CFF! En tout cas ils travaillent librement!

Écrit par : Dominique Degoumois | 15/01/2019

cher vaudois@ Il semble que vous savez tout sur tout, et surtout que vous comprenez tout de tout, vous devriez écrire des livres de phylosophie comme "Michel Onfray" ou "Alexandre Jollien", pour enfin aider les autres de façon concrète, constructive et positive!

Écrit par : Dominique Degoumois | 15/01/2019

A Vaudois: Votre analyse est fausse! Je réclame depuis dix ans que les lois soient appliquées aux citoyens dominants (à mon demi-frère agent immobilier escroc, à plusieurs avocats escrocs, à plusieurs financiers complices, etc) suite à une escroquerie que j'estime à plus de 30 millions de francs suisses, mais il ne se passe rien !

Par contre quand trois personnes discutent dans une gare avec un gilet jaune sur le dos, alors là branle-bas de combat !!!!

Écrit par : Michèle Herzog | 29/12/2018

Répondre à ce commentaire

A Mme Herzog : Il existe un règlement CFF qui précise à son article 9 que "toute manifestation est interdite" sans autorisation comme faire de la publicité, mendier, etc...

Ces policiers n'ont nullement enfreint le règlemen, ils ont uniquement fait leur travail comme l'a écrit "Vaudois" ci-dessus !

Il existe aussi dans chaque ville des règlements de police et en cas d'infraction ou de non respect de la propriété publique, la personne prise en flagrant délit peut être dénoncée à la Préfecture en ce qui concerne le canton de Vaud

Écrit par : M.A. | 30/12/2018

Voilà le manifeste réalisé par l’Association pour changer le Monde concernant les Gilets Jaunes :

http://iachangetheworld.org/countries/FR_fran%C3%A7ais/ce_que_nous_faisons/gilets_jaunes.html

A diffuser. Merci à Vous.

Écrit par : Michèle Herzog | 29/12/2018

Répondre à ce commentaire

"Les autres catégories du personnel des CFF ressentent également la crise de la TPO, surtout dans l'arc lémanique. Selon un article paru dans LocoFolio, la publication officielle du Syndicat suisse des mécaniciens de locomotive et aspirants (VSLF), les conducteurs de train des CFF se plaignent de ne plus voir d'agents dans les trains de la région lémanique «aux heures sensibles». En revanche, le personnel de sécurité est souvent vu à Genève au service des Transports publics genevois (tpg).

La publication raconte que les «agents sont visibles quotidiennement au volant de la collection quasi complète de véhicules BMW aux couleurs de la Police Ferroviaire et ce aux quatre coins du canton de Genève, tant qu’un train ne se trouve pas à proximité immédiate. En revanche, les convois des CFF sont désertés.» Le Matin 31.08.2018

Pour faire les malins face à deux femmes GJ, ça oui.

Écrit par : GJ | 30/12/2018

Répondre à ce commentaire

A l'écoute du gilet jaune Alain Boucher hier 29.12.2O18... qui est cet homme: instituteur, philosophe… en aucun cas comme lu plus haut un "pauvre monsieur" qui s'exprime clairement, pacifiquement, en attirant notre attention sur la manifestation des gilets jaunes qui n'est pas un but mais un moyen...l'importance absolue de la motivation (Psychologie de la motivation, Paul Diel, petite bibliothèque Payot) qui anime ce groupe en formation qui n'entend en aucun cas être récupéré.

Ce monsieur est un paysagiste qui évoque par son attitude une pensée belle à propos des "mains ouvrières de l'esprit!


Qu'il y ait juste encore un tout petit peu plus de pauvreté en Suisse... de nombreux commentaires ne trouveront plus leur place en cette blogosphère comme en d'autres…!

L'empathie, être en mesure de se mettre à la place de quelqu'un d'autre, s'exerce.

Pour les croyants au ciel elle se demande.. dire que nous somme au pays de Dunand, de soeur Julie Hoffmann… de Pestalozzi!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 30/12/2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour a tous,
Merci Madame Herzog pour votre grand travail et pour votre réponse.
Votre mésaventure à la gare de Lausanne ne m'étonne pas. C'est une riche expérience que vous partager avec nous, merci. J'en ai faite de similaires à d'autres occasions.
Les gares, elles sont effectivement devenue des espaces privé et les CFF ont leur police privée (décision fédérale). Autrefois lorsque nous demandions une autorisation de filmer, les gares nous répondaient: "pas besoin d'autorisation, c'est un lieu public". Aujourd'hui il existe un petit écriteau à l'entrée de chaque gare qui rappelle que ce n'est plus le cas et qu'il est interdit de... J'ai été témoin d'une scène rocambolesque: Deux jeunes filles(13-14) qui tournaient un plan filmé dans la gare de Berne se sont fait agressées par deux gardiens bleus baraqués qui roulaient les mécaniques. Je suis intervenu, mais les jeunes filles ont du quitter la gare, ça fait 10 ans. Les CFF vendent leur services et pour tourner sur leur domaine, il faut payer... Il existe depuis de nombreuses années un immense mouvement de changement de position ou l'on fait passer à l'économie privée les biens du peuple, permettant ainsi aux dirigeants, de bénéficier juridiquement de atouts de l'état et du privé. Ce qui est très grave et qui nous conduit à la situation que vous décrivez, les lieux publics ne nous appartiennent plus!

Écrit par : Daniel demierre | 30/12/2018

Répondre à ce commentaire

Je résume: votre blog est parmi les plus populaires de la tribune, vous avez une licence HEC (vu le machisme de l'époque, c'est plutôt rare), vous avez fondé et dirigé une entreprise informatique (voir votre à propos), vous prétendez à la répartition d'un héritage de plusieurs millions de francs…

Scoop: vous faites partie des personnes dominantes de Suisse romande (pas le top, bien sûr, mais vous cochez toutes les cases d'une "élite", au même titre qu'un avocat, magistrat,... qui n'a rien de plus que vous).

A titre de comparaison, j'ai un CFC, dû renier l'héritage de mes parents (criblés de dettes), etc. Je vous assure que j'aimerais détester la justice pour m'avoir laissé "que" quelques millions dans un héritage (contre les 30 millions que je réclamais)… et je ne n'ai jamais goûté à du caviar.

Écrit par : Vaudois | 30/12/2018

Répondre à ce commentaire

A Vaudois: Vous n'avez pas compris la situation. J'étais légataire depuis le décès de mon beau-père en juin 2003, mais j'ai reçu de faux chiffres de la part de mon demi-frère agent immobilier. En décembre 2008 j'ai reçu mon legs, soit le 10% des actions de la société Fontatrez Holding SA dont tous les comptes sont faux et dont la valeur a énormément diminué suite aux escroqueries commises par mon demi-frère, citoyen intouchable.
Cela m'empêche de vendre mes actions ! J'ai dû prendre un avocat, puis un second et faire de très nombreuses procédures pour essayer d'obtenir la vérité. Cela m'a coûté très cher en argent et en énergie et à ce jour je n'ai pas obtenu la vérité (pièces requises jamais réclaméees par les procuruers ou par les juges, ni par le fisc vaudois)!
J'estime la soustraction fiscale que je dénonce à plus de 30 millions de francs suisses. Mon legs correspond aux 10%. Mais comme le fisc vaudois refuse de défendre les intérêts de l'Etat ... personne ne recherche la vérité.

Écrit par : Michèle Herzog | 30/12/2018

Répondre à ce commentaire

« Citoyen intouchable » ? Ah! Et en quel honneur!?

Écrit par : Patoucha | 08/01/2019

A MA: Oui, nous avons demandé au policier CFF quel article il voulait appliquer. Et nous avons lu avec lui l'article 9 qu'il invoquait. Il faudrait définir le mot "manifestation". Est-ce que 3 personnes réunies dans un hall de gare et qui discutent entre elles font une manifestation ? Je ne le crois pas.
Les policiers CFF font du zèle ...

Écrit par : Michèle Herzog | 30/12/2018

Répondre à ce commentaire

@ Mme Herzog : une manifestation peut l'être par une seule personne !

Le règlement des CFF est valable pour tous sans exception, même si vous ne dérangiez personne !

Écrit par : M.A. | 31/12/2018

Le site du Matin a publié un article à propos du rassemblement des gilets jaunes à Lausanne:
https://www.lematin.ch/suisse/cocasse-tentative-gilets-jaunes-gare-lausanne/story/19796913
Mais pourquoi n'a-t-il pas publié un article AVANT ce rassemblement prévu le 29.12.2018 ?

Écrit par : Michèle Herzog | 30/12/2018

Répondre à ce commentaire

Je pense, que comme en France, tous nos média touchent des "subsides" du gouvernement!! Il est difficile de critiquer ceux qui vous "assistent" financièrement!

Écrit par : Dominique Degoumois | 07/01/2019

Voilà un article expliquant pourquoi les Gilets Jaunes pourraient apparaître en Suisse. Il est daté du 7.12.2018:
https://www.laliberte.ch/news/les-gilets-jaunes-et-la-suisse-466972

J'espère que de profonds changements auront lieu en Suisse en 2019 et vous souhaîte à tous une excellente année vous permettant de réaliser vos rêves.

Écrit par : Michèle Herzog | 02/01/2019

Répondre à ce commentaire

Exactement 32 gilets jaunes à 15h00; la plupart des cas sociaux (=bénéficiant de rentes de l'Etat qu'ils jugent insuffisantes) dont la revendication est la suppression de leurs dettes (primes LAMal, etc) ou la lutte contre les éoliennes ...

= sans intérêt aucun (sauf à déranger les kids de la patinoire)...

Écrit par : Vaudois en visite à Berne | 05/01/2019

Répondre à ce commentaire

@ Vaudois en visite à Berne : un peu d'humour fait toujours du bien surtout lorsque le ciel est gris ...

Un grand merci :-)))

Écrit par : M.A. | 06/01/2019

Je vois tous les jours dans nos villes des gens qui vendent de la drogue, eux aussi touchent des aides de notre gouvernement, sans que cela vous pose problème!

Écrit par : Dominique Degoumois | 07/01/2019

A Vaudois en visite à Berne: D'après mes informations il y avait environ 50 Gilets Jaunes à Berne et le rassemblement a été tout-à-fait pacifique, contrairement à ce que prévoyaient certains internautes. Le fait que ce mouvement soit pacifique est très important. Ces Gilets Jaunes ont décidé de continuer à se rassembler à Berne le samedi dès 14h devant le Palais fédéral.

Écrit par : Michèle Herzog | 07/01/2019

Les Gilets Jaune demandent au gouvernement français qu'il n'y ai plus de SDF dans les rues en hivers et qu'il n'y ai plus de "zones de non droit"! Ce que la gauche ne demande pas, pourquoi????

Écrit par : Dominique Degoumois | 07/01/2019

Répondre à ce commentaire

Sachez qu'un nouveau rassemblement de Gilets Jaunes de Suisse est prévu à Berne samedi 12 janvier dès 14h. Et dans les villes de Suisse devant les gares pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer à Berne.

Écrit par : Michèle Herzog | 07/01/2019

Répondre à ce commentaire

Le mouvement des Gilets Jaunes de Suisse a été créé par des Romands. Raison pour laquelle sur Facebook les textes et les commentaires sont en français. Mais les Suisses-allemands commencent à en prendre connaissance et à s'y intéresser.
Merci d'informer vos amis en Suisse-allemande.

Écrit par : Michèle Herzog | 07/01/2019

Répondre à ce commentaire

Des Gilets jaunes en Suisse? LOL

Écrit par : Patoucha | 08/01/2019

Répondre à ce commentaire

De quelle adresse parlez-vous ? Je viens de tester le lien Facebook et il fonctionne. Sans cela faites une recherche sur Google avec les mots "Gilets jaunes Suisse".

Écrit par : Michèle Herzog | 08/01/2019

Répondre à ce commentaire

Sachez que le samedi 12 janvier 2019 les Gilets Jaunes de Suisse continuent à se rassembler à Berne sur la place fédérale dès 14h. Et devant les gares des grandes villes de Suisse dès 14h aussi.

A Lausanne voilà le programme prévu que je viens de recevoir:

Rendez-Vous à Lausanne devant le Tribunal Fédéral à 11h00.
Puis départ pour la Gare à 12h00.
Enfin départ de la gare de Lausanne pour Berne à 12h44 voie 1.
Arrivée à Berne à 13h56 et marche jusqu'au Palais Fédéral 14h.

Écrit par : Michèle Herzog | 08/01/2019

Répondre à ce commentaire

A Patoucha: Sachez que dans le canton de Vaud les citoyens dominants sont intouchables. Si vous déposez une plainte pénale contre eux votre plainte pénale sera rapidement classée. En quel honneur ? Il faut le demander au Ministère public central situé à Renens ou alors aux Députés du Grand Conseil.

Écrit par : Michèle Herzog | 08/01/2019

Répondre à ce commentaire

C était très touchant quand les Femmes se mettent à l oeuvre avec les Gilets Jaunes. Il faudrait dire que quand des femmes s engagent, il y a certainement une certaine vérité supplémentaire à ajiuter au mouvement des Gilest Jaunes. Je dis cela, je ne dis rien bien que j en suis convaincu.

Françoise Giroud disait que "La parité entre Hommes et Femmes n est pas encore acquise. Le jour où il y aurait autant de Femmes incompétentes qu hommes incompétents au pouvoir et à la direction des Grandes Entreprises, là la parité serait acquise..." A méditer!

Les Femmes Gilets Jaunes avaient scandé ce dernier Weekend:"Je fais ça pour toi, mon fils/ma fille, pour ton avenir et non pas seulement pour moi!"

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 08/01/2019

Répondre à ce commentaire

Lien de Obol du 29 décembre!

Mais j’ai vu les inscriptions sur le dos d’un Gilet jaune suisse. Là, je suis d’accord avec les revendications qui n’ont rien à voir avec des revendications de « cas sociaux » ! S’il sont entendus, beaucoup en bénéficieront sans avoir bougé le petit doigt!

Écrit par : Patoucha | 08/01/2019

Répondre à ce commentaire

Nous devons en Suisse, comme en France demander des "audits indépendantes" pour toutes les institutions et administrations nationales et cantonales! Un exemple en France le gouvernement cherche à supprimer un maximum d'emploies dans la fonctions publique, pour économiser près de 4 milliards d'euros! Cela signifie que dans les écoles et les hôpitaux on veut encore supprimer des emploies alors qu'ils sont indispensables pour le bon fonctionnement de ces 2 institutions! La "sécurité sociale" se fait escroquer environ 20 milliards d'euros tous les ans! 1'800'000 faux numéros de sécurité sociale sont utilisés par des escrocs! Je ne comprends pas comment une chose pareil puisse exister à l'heure de l'informatique! Il y a donc des dysfonctionnements innacceptables au sein des administrations, et on veut faire payer les simples citoyens/fonctionnaires, plutôt que de licencier les hauts cardes de ces administrations, qui ont plus de 20'000 euros de salaire mensuels, mais sont des incapables! Je ne doute pas que nous avons en Suisse, pareils dysfonctionnements!

Écrit par : Dominique Degoumois | 09/01/2019

Vous ne devez pas porter le même nom que votre demi-frère..... je me trompe?

Écrit par : Patoucha | 08/01/2019

Répondre à ce commentaire

Contrairement à un commentaire on ne croit pas forcément que les gilets jaunes on puisse se les "approprier" mais se joindre à eux éprouvés à n'en plus pouvoir par le néolibéralisme en ses effets.

On a noté le port du gilet jaune par Brigitte Bardot qui a dit souhaiter soutenir les gilets jaunes de toutes ses forces ce qui s'ajoute à ses fondées préoccupations concernant la souffrance animale.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 09/01/2019

Répondre à ce commentaire

A Patoucha: Non. Mon demi-frère se nomme Patrice Galland et il est propriétaire de Galland & Cie SA et de 80% de Fontatrez Holding SA.

Écrit par : Michèle Herzog | 09/01/2019

Répondre à ce commentaire

Chaque jour qui passe nous apporte son lot de scandales et d'invraisemblances dans ce grand débat autour des Gilet Jaunes! La star des sociologue français "michel wievorka" homme de gauche s'il en est, ose dire à la télé, que le A entouré d'un cercle est un symbole de l'extrême droite alors que c'est le symbole des "anarchistes"! OUF!!! Il a beaucoup de peine a reconnaitre que la gauche et l'extrême gauche cassent beaucoup en ce moment dans les villes de France! Autre gugus du même genre toujours classé à gauche "luc ferry" philosophe, ancien ministre de l'éducation nationale, qui appelle les policiers a tirer contre les "Gilets Jaunes"! Et enfin "jean claude carrière" ami et scénariste de "luis bunuel" (germanopratin) devant l'éternel, nous explique chez "léa salamé" que si on donne trop de pouvoir au peuple c'est musolini en personne qui va nous arriver dessus, avec sa chemise brune! Voilà une fois de plus des gauchistes d'opérette qui nous expliquent que le peuple n'est pas en mesure de participer au destin d'un pays! Il faut en revanche écouter et suivre le sociologue/journaliste canadien "Mathieu Bock-Coté", il est à Paris en ce moment et son approche de la politique français est magnifique de clarté! Il semble que le gouvernent est capable d'envoyer l'armée contre les Gilets Jaunes alors qu'il est incapable de mettre de l'ordre dans les banlieues!

Écrit par : Dominique Degoumois | 09/01/2019

Répondre à ce commentaire

Bonsoir, Je viens de recevoir ce message et la demande de signer un manifeste. Voilà le texte:

Taxez les riches, pas les pauvres ! Des milliers de personnes en gilet jaune l'exigent depuis des semaines, non seulement en France, mais aussi en Belgique, en Grèce, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni. Le mouvement en faveur de la justice fiscale prend de l'ampleur [1]. Mais que faire pour réellement lutter contre les inégalités ?
Voici l’idée : l'économiste de renommée mondiale Thomas Piketty et un groupe de scientifiques ont proposé un manifeste pour taxer les entreprises et les personnes les plus riches en Europe [2]. Il suffirait de convaincre deux gouvernements européens d'y adhérer pour entamer une transformation radicale !
Le manifeste se répand en Europe comme une traînée de poudre et des milliers de citoyens y ont déjà adhéré. Avec la force du mouvement des « Gilets Jaunes », les dirigeants européens pourraient enfin plier en faveur de plus de justice fiscale !

Écrit par : Michèle Herzog | 09/01/2019

Répondre à ce commentaire

Belle idée, mais l'Irlande et le Luxembourg vont tenter de bloquer tout ça! A nous de résister! Et comme vous dites il y a dans tous les pays européens des gens qui souffre de ces délires économiques! Je vais donc signer!

Écrit par : Dominique Degoumois | 10/01/2019

Voilà le lien permettant de signer ce manifeste:
https://you.wemove.eu/campaigns/10963?utm_source=civimail-20484&utm_medium=email&utm_campaign=20181220_FR_1

Écrit par : Michèle Herzog | 09/01/2019

Répondre à ce commentaire

A Lire:
Les seniors, premiers colporteurs de fausses nouvelles
https://www.letemps.ch/sciences/seniors-premiers-colporteurs-fausses-nouvelles

:)

Il ne faut pas nécessairement de nouvelles taxes, mais un système de péréquation financière à la suisse. Notre pays tient parce que Zoug & Cie doivenf indemniser les autres cantons en raison de leur politique fiscale. Si l'Irlande ne veut pas taxer les gafa, elle doit indemniser les autres pour leurs pertes fiscales. Simple, efficace et démocratique.

Écrit par : Vaudois | 09/01/2019

Répondre à ce commentaire

A Vaudois: Concernant la politique fiscale, la Suisse n'est pas du tout un bon exemple ! En Suisse, les riches fraudeurs du fisc ne sont pas condamnés et la Suisse aide de nombreux étrangers à frauder le fisc de leur pays en plaçant leur argent dans nos coffres. Mais chuuuut ! Il ne faut pas en parler !

Écrit par : Michèle Herzog | 09/01/2019

Répondre à ce commentaire

La justice vous demande de ne pas calomnier des individus. En revanche, vous pouvez dire toutes les sottises que vous voulez sur la politique fiscale suisse...

Et la Suisse, en tant que pays, n'aide personne à frauder le fisc. Il y a une loi, votée démocratiquement, un échange automatique d'informations et une administration qui veille à son application. Si vous avez détecté un point faible de notre arsenal démocratique, je vous invite à en parler à nos parlementaires, p. ex. par une pétition.

Mais vous ne répondez pas sur la péréquation financière.

http://www.rts.ch/info/suisse/9658546-la-plupart-des-cantons-romands-gagnants-de-la-perequation-en-2019.html

Écrit par : Vaudois | 09/01/2019

Répondre à ce commentaire

Désolé cher vaudois@ la Suisse sait très bien que les banques fraudent et blanchissent de l'argent sale! Comme les agences de transfères d'argent qui sont des intermédiaires précieux dans le trafic de drogue! Ces agences de transfères d'argent, payent des impôts sur leurs chiffres d'affaires, la suisse touche donc indirectement de l'argent du trafic de drogue! Et c'est pareil pour la prostitution clandestine!

Écrit par : Dominique Degoumois | 10/01/2019

Parfois, vraiment, j'ai l'impression que vous n'avez pas conscience des pratiques des autres états et à quel point, malgré ses défauts, la Suisse est un exemple, surtout en matière judiciaire...

Un peu comme les pendulaires qui critiquent les CFF en disant que c'est mieux ailleurs... comme ici? Mdr.

https://www.blick.ch/news/ausland/menschlicher-ameisenhaufen-so-geht-pendeln-in-bangladesh-id15088342.html

Écrit par : Vaudois | 09/01/2019

Répondre à ce commentaire

Ne prenez pas toujours en référence le pire mais plutôt le meilleur, c'est le seul moyen d'avancer!

Écrit par : Dominique Degoumois | 10/01/2019

A Vaudois: Naturellement que la Suisse en tant que pays porte une lourde responsabilité quand elle n'agit pas pour stopper la fraude fiscale et quand elle ne condamne pas les banques qui encouragent les fraudeurs du fisc des pays étrangers.

Quant à la péréquation financière je ne vois ce qu'elle a à voir avec les revendications des Gilets Jaunes de Suisse.

Écrit par : Michèle Herzog | 09/01/2019

Répondre à ce commentaire

A Vaudois: La Suisse un exemple dans le domaine judiciaire ? Certainement pas ! Environ 10'000 victimes judiciaires en Suisse chaque année sans compter les personnes qui n'ont pas les moyens d'accéder à la justice !

Écrit par : Michèle Herzog | 09/01/2019

Répondre à ce commentaire

Juste pour mémoire les dealers de drogue quant ils se font arrêter pas la police, ont tout de suite 2 avocats pour les défendre et une kyrielle d'associations qui les soutiennent et vont manifester devant les canons pour les faire sortir de prison! Ils déposent tout de suite plainte contre les policiers pour "propos raciste" et "violence physique"! Vrai ou pas vrai pas de problème on les libère dans les 2 jours! Et vous on vous agresse, la police refuse de prendre votre plainte et vous n'avez pas d'avocat pour vous défendre! C'est un peu près ça la justice suisse, qui est d'après une juge genevoise, la même pour tout le monde!!!! Bien sûr bien sûr!

Écrit par : Dominique Degoumois | 10/01/2019

Le terme "victime" répond à une définition précise. Merci de ne pas insulter les vraies victimes, p. ex. une femme violée, en les assimilant à des quérulents ou des personnes qui se sentent incomprises ou pas entendues par les juges. Les mots ont un sens, "victime" tout particulièrement. Merci de dire 'insatisfaits', 'mécontents', etc mais pas victime.

Et 10'000? Vous vous basez sur quelle étude pour affirmer un tel chiffre?

Écrit par : Vaudois | 10/01/2019

Répondre à ce commentaire

A Vaudois: Il existe en effet différentes sortes de victimes. Quand une personne doit réaliser des années de procédures sans que le pouvoir judicaire accepte de rechercher la vérité et d'appliquer les lois, ce qui concerne de très nombreuses personnes, ce sont aussi des victimes.
Le chiffre de 10000 victimes est une évaluation très prudente. Il est difficile de savoir combien il y a exactement de victimes en Suisse chaque année car de nombreuses personnes renoncent à s'adresser à la "justice" faute de moyens financiers et sachant aussi que c'est souvent inutile (voir les raisons ci-dessus).
Vous citez les femmes violées eh bien justement on ne peut pas savoir combien il y a en a en Suisse chaque année ! Et combien d'enfants violés ? Et les PLAFA en EMS ou en hôpital psychiatrique ? Et les escroqueries commises par les fonctionnaires et/ou les citoyens dominants ? etc, etc.

Écrit par : Michèle Herzog | 10/01/2019

Répondre à ce commentaire

@ Mme Herzog : un citoyen qui domine est un "citoyen dominateur" et non dominant !!!

Définition tirée du Larousse et du Robert ...

Écrit par : M.A. | 11/01/2019

A la personne qui m'envoie des commentaires concernant des affaires de Gilets jaunes ayant lieu en France, merci de comprendre que je ne vais pas les publier car cet article traite les Gilets jaunes de Suisse. Meilleures salutations.

Écrit par : Michèle Herzog | 10/01/2019

Répondre à ce commentaire

Et voilà les Gilets Jaunes Canadiens! On va donc vers une "INTERNATIONALE DES GILETS JAUNES"! Je persiste à penser que l'on a de bonnes idées a prendre partout dans le monde, pour les appliquer ensuite dans notre pays!

Écrit par : Dominique Degoumois | 10/01/2019

Répondre à ce commentaire

A MA: Si vous voulez, mais on peut aussi utiliser l'adjectif dominant !

dominant

adjectif et nom

1.
Qui exerce l'autorité, domine sur d'autres.
Nation dominante.
Gène dominant qui se manifeste seul (même s'il y a présence du gène opposé, dit récessif).
2.
Qui est le plus important, l'emporte parmi d'autres.
synonymes : prédominant, prépondérant, principal

Écrit par : Michèle Herzog | 11/01/2019

Répondre à ce commentaire

On trouve sur youtube des vidéos du remarquable "Etienne Chouard" professeur d'économie et ardent défenseur des "Gilets Jaunes", cet homme à toutes les qualités requises pour aider les "Gilets Jaunes" dans leurs démarches citoyennes! Tout ce qu'il dit de la France et de l'Europe de "Berlin" vaut aussi pour notre pays, puisque nous sommes en milieu de cette Europe berlinoise! Le tsunami Gilets Jaunes sera mondiale! Demander aux multinationales de payer partout leurs impôts me semble un début très prometteur!

Écrit par : Dominique Degoumois | 11/01/2019

@DD
Merci mais il y a déjà assez d'adeptes des théories farfelues complotistes en Suisse, pour ne pas aller écouter des Français discrédités
https://blogs.mediapart.fr/luttonscontrelefn/blog/290115/qui-est-vraiment-etienne-chouard

Et par professeur, vous vouliez dire enseignant dans un "lycée" ? :)

Écrit par : Vaudois | 11/01/2019

Répondre à ce commentaire

Je constate que tous les jours le grand halle de la gare de Genève est occupé par des activités commerciales qui rapportent du fric au CFF, l'un n'est pas compatible avec l'autre! Mais laissons nous du temps, ce mouvement est aujourd'hui parfaitement encré dans l'esprit des plus modestes et des plus précaires d'entre nous! Nous n'allons pas baisser les bras, nous serons le petit caillou dans la chaussures de nos z'élites!!! En France la côte des politiciens et des médias est au plus bas! Jusque quelques %! Nous pouvons à Genève, présenter des pétitions avec une seule signature, au "Grand Conseil" et au "Conseil Municipale", je l'ai déjà fait, faites le pour tout ce qui vous semble anormal!! Par exemple, aucune sanctions n'a été prise contre nos élus qui ont gérés leurs fric comme des benêts!!!! Pourquoi?

Écrit par : Dominique Degoumois | 12/01/2019

Répondre à ce commentaire

Et oui Degoumois, pour ma part je demande tous les jours à Mme Alder de démissionner et de rendre les milliers de francs employés pour s'éviter un quelconque effort à vélo ou de fréquenter la puanteur de la plebe dans les TPG.

Je demande à la précitée de transmettre le même message à l'encontre de son collègue Pagani pour violation de ses devoirs de fonction par négligence et imprudence graves, condamné par l'Executif.

Jamais de réponses de ses soit-disants élus du peuple.

Ici aussi il y a matière à nous énerver.

Écrit par : Laurent Lefort | 12/01/2019

Répondre à ce commentaire

Je lui ai envoyé quelques mails, entre autre pour ses SDF qui dorment encore dans nos rues malgré ce froid! Tous nos politiciens ont des choses à se reprocher, nous allons donc agir pour le bien du peuple, avec nos modestes moyens!
Cher vaudois@ Paris ne s'est pas fait en un jour, les suisses sont peut-être plus lents au démarrage, mais je vous promets que les choses vont changer!
A UNI Mail il y a des photos des manifs de 1968 à la Place Neuve, j'y étais malgré mes 13 ans, même si on ne me voit pas sur les photos! 50 ans plus tard c'est un bon prétexte pour recommencer!
A Genève pourquoi ne pas manifester devant l'ONU qui est aujourd'hui contre les peuples européens?
On doit absolument exiger des multinationales présentes en Suisse, qui font des bénéfices en Suisse, comme ikéa/h&m/mc do/starbuck/c&a/nestlé et autres à payer la totalité de leurs impôts sur bénéfices suisses, en Suisse sans faire d'optimisation fiscales au Luxembourg ou en Irlande, et ces entreprises qui se targuent d'être responsable et équitables devront bien se plier à la volonté du peuple! Et des entreprises comme amazone qui ne sont pas présentes physiquement en Suisse mais qui font des profits en Suisse doivent être également imposées en Suisse! S'il y a la possibilité de faire de l'optimisation fiscales c'est bien parce que Bruxelles l'accepte et édicte des lois qui permettent toutes ses fraudes légales, juncker n'a pas été placé là par hasard!

Écrit par : Dominique Degoumois | 13/01/2019

Ce samedi 12 janvier dès 14h, 40 Gilets jaunes de Suisse se sont réunis devant le palais fédéral. Réunion totalement pacifique.
Il paraît qu'il y avait une manifestation beaucoup plus importante au même moment et cela a permis de réaliser des discussions intéressantes.
40 personnes ! Cela montre que les Gilets Jaunes de Suisse préfèrent rester assis derrière leur PC et envoyer des messages sur Facebook.

Écrit par : Michèle Herzog | 12/01/2019

Répondre à ce commentaire

Non un peu de patience!!!

Écrit par : Dominique Degoumois | 14/01/2019

J'ai compté 22 personnes sur la video facebook, donc 50% de baisse par rapport à la semaine passée.

Contre 317 pour la manif d'extrême gauche contre la loi bernoise contre la police...

Merci à la police bernoise de faire en sorte que ces manifs se déroulent pacifiquement.

Et vous savez, en France, la sympathie est venue du fait que les gilets jaunes ont dormi dehors, en hiver, pour leurs idées... avant qu'elles ne leur soient confisquées par plus politisés. Vous? Vous prenez le train chauffé pour Bern et rester quoi? 1 heure à discuter avec des cassoc avant de rentrer au chaud...

Écrit par : Vaudois | 12/01/2019

Répondre à ce commentaire

Conseil: samedi prochain, il y a les anarchistes et les anti-WEF qui manifestent à Berne. Je vous invite à bien vous démarquer car ils ne vont pas trop apprécier si vous essayez de récupérer leur fenêtre médiatique annuelle. Et la police a prévu les grands moyens pour éviter la casse, vu le contexte de ce début d'année... et être aspergés d'eau, sous la neige, cela risque d'être très froid :)

Vous verrez au moins ce qu'est la colère, la vraie vie et les problèmes de ceux qui revendiquent autre chose que l'inéquité d'un héritage à plusieurs millions. Mdr.

Écrit par : Vaudois | 12/01/2019

Répondre à ce commentaire

Ces "anarchistes" à la branque n'ont rien à voir avec "Louise Michel" et "Henri David Thoreau", de vrais "anarchistes pacifistes" qui ont fait changer des choses, en restant fidèles à leurs idées! Et dont on parle encore aujourd'hui! Louise Michel exilée en Nouvelle Calédonie à alphabétisé des milliers d'enfants! Voilà un vrai projet de Gilets Jaunes! Henri David Thoreau à préférer aller en prison, plutôt que de payer des impôts pour financer des armes de guerre!

Écrit par : Dominique Degoumois | 14/01/2019

Vaudois, pour les 22 personnes que vous comptez, je ne suis pas allé sur le site de Mme Facre, mais de là à parler de cassoc... En revanche, je les imagine beaucoup plus facilement au sein de l'extrême-gauche. Ne généralisons pas...disons avec une probabilité de nonante cinq pourcents.

En tout cas c'est ce que rapporte chaque année le rapport du Service de Renseignement de la Confédération.

Écrit par : Laurent Lefort | 12/01/2019

Répondre à ce commentaire

Mme Herzog et non Mme Favre, vous aurez rectifié de vous-même. Mea Culpa.

Écrit par : Laurent Lefort | 13/01/2019

Répondre à ce commentaire

@DD
La législation suisse ne reconnait pas les mécanismes d'optimisation fiscales dénoncés (double sandwich hollandais, etc) et à un taux d'imposition suffisament bas pour que les sociétés paient leurs impots ici.

Et pour rappel: nous n'avons pas d'union douanière avec l'UE (donc Amazon &Cie paient des taxes/impots pour exporter leurs produits de l'UE en Suisse. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle il n'existe pas de Amazon suisse).

Vous savez en Suisse le problème n'est pas l'évasion fiscale, mais le suicide de ceux qui n'ont nul part où se cacher de l'impôt (spécialement tva + cotisations sociales en retard).

Et je vais même vous donner un scoop: les sociétés que vous dénoncez paient leurs impots suisses + cherchent des moyens pour y payer également ceux réalisés dans les enfers fiscaux voisins. Et aucune de ces sociétés ne bénéficient d'un forfait fiscal.

Sincèrement, vous cherchez à transposer des préoccupations françaises entendues sur bfm (?) sans prêter intérêt à notre situation, notamment le fait que la Suisse est un paradis fiscal qui capte les impôts de ses voisins pour généreusement arroser nos cassoc... et vous vous réjouissez d'une insurection qui n'aurait que pour seule conséquence de fragiliser votre situation... (ai-je tort de présumer que vous ne gagnez pas votre vie de votre travail mais de la solidarité nationale?)

Écrit par : Vaudois | 14/01/2019

Répondre à ce commentaire

Cher vaudois@ je ne me cache pas comme vous derrière un pseudo! C'est quoi ces attaques personnelles, vous devez sans doute avoir sur moi des informations que je n'ai pas, merci de me les donner, mais avec votre vrai nom et prénom!
Et je vous laisserais attaquer les parasites qui ruinent le social en Suisse, par exemple tous les dealers de drogue, qui sont ces fameux "cassos" dont vous parlez si bien, et qui ne semble pas vous gêner le moins du monde!

Pour le reste toutes les multinationales qui sont en Suisse font de "l'optimisation fiscale", les clients n'ont qu'à boycotter ces entreprises pendant quelques temps et elles seront bien obligées de régler leurs impôts en Suisse!

Vous voulez en plus nous expliquer qu'amazone fait de la charité en exportant en Suisse!!! "amazone" ruine tout le commerce et les commerçants, je sais de quoi le parle, je connais très bien ce domaine!

Écrit par : Dominique Degoumois | 15/01/2019

Voilà le message que je viens de recevoir ce 20 janvier concernant le rassemblement d'hier: À Berne nous étions une trentaine de personnes. Nous avons suivi un moment les manifestants anticapitalistes qui dénonçaient les riches à 15h depuis la gare de Berne jusqu’au palais Fédéral. Ils étaient bien plus nombreux bien sûr.

En revanche il y avait plus de gilets jaunes sur l’ensemble des lieux différents où ils se réunissaient entre Lausanne, Genève, Payerne, etc. Faute de moyens financiers, ils se réunissent dans leur ville. Nous avons commencé à organiser un peu de co-voiturage pour la semaine prochaine et permettre à ceux qui ne peuvent pas venir de se déplacer à Berne.

Écrit par : Michèle Herzog | 20/01/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.