24/01/2019

24 janvier: Journée Internationale de l'avocat en danger ...

Bonsoir,

J'ai appris aujourd'hui que le 24 janvier 2019 correspond à la 9e édition de la Journée Internationale de l'avocat en danger. L'édition 2019 est dédié aux avocats turcs. Voilà un article du Temps expliquant le calvaire vécu par ces avocats:

https://www.letemps.ch/monde/combat-heroique-avocats-regi...

J'espère que cette Journée Internationale de l'avocat en danger fera réfléchir de nombreux citoyens et avocats sur la façon de procéder pour conserver une totale indépendance, obliger les magistrats à appliquer les lois, trouver des solutions pour pouvoir défendre toutes les victimes, avoir le courage de lancer l'alerte en cas de graves dysfonctionnements du pouvoir judiciaire. 

Pour l'instant en Suisse les avocats ne sont pas en danger. C'est l'inverse. Ils sont ultra protégés ce qui donne lieu à de graves abus. Cette situation est également anormale. Dans ce cas, ce sont leurs clients qui sont en danger et ces derniers ne peuvent pas se plaindre. C'est totalement inutile ! 

Je me demande aussi si certains avocats n'osent plus faire leur travail correctement pour ne pas fâcher les magistrats par exemple et ne plus recevoir ensuite de mandats d'office. 

Dans le canton de Vaud, de nombreuses personnes n'ayant pas les moyens de payer les honoraires d'un avocat ont demandé un avocat d'office. Mais ces demandes sont soit refusées sans fournir aucunes explications sérieuses, soit ignorées ... Qu'en est-il dans les autres cantons de Suisse romande ?

Merci d'avance aux personnes qui m'enverront un témoignage court suite à leurs problèmes d'avocats, en m'indiquant comment le problème a été résolu et si leurs démarches auprès de l'Ordre des Avocats a été utile.

Il faudrait peut-être créer en Suisse une Journée Nationale du Citoyen en danger ...

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

Commentaires

AU NOM DE L'HONNEUR! Il est exact, il est reconnu - et je l'ai vécu - qu'à Fribourg une maman en divorce ne reçoit pas d'avocat d'office et cela, comme des hauts professeurs et des avocats eux-mêmes me l'ont dit, pour pouvoir jouer avec la vie de cette maman qui est LIVRÉE. Je ne suis pas la seule, un CAS RESSEMBLE À L'AUTRE, les magistrats sont avec les avocats qui n'interviennent pas au jeu sadique, des criminels et j'ose le dire car l'on nous a illégalement frappé, j'ai du fuire avec les enfants des juges, le médecin de famille nous a caché puisque je n'ai pas accepté les jugements corrompus, preuves orales et écrites dans les mains.J'ai perdu 2 dents, mes parents à 78 ans ont été frappés pour mon divorce invalides, mes enfants mineurs ont été maltraités par la police envoyée par des juges tels que R, T, J, R etc. Nous ne frappons pas et nous devons tolérer que des sauvages, des employés d'Etat payés par le peuple vient nous frapper! Lorsque l'on montre après les images de l'aggression à des conseillers d'E, l'on reçoit comme réponse: la caisse maladie paye (je l'ai dans les mains et mis dans de bons mains - la caisse maladie ne paye pas! Un avocat, comme d'hauts professeurs me l'ont dit et aussi des conseillers nationaux, sont pour les prunes car c'est le juge qui régne!!!
Mesdames et Messieurs,j'attends toujours ma fortune selon l'art 90 de la déclaration fribourgeoise comme j'ai dans les mains et aussi le Schadenersatz pour les 5 aggressions illégales! Nul ne devrait faire à l'autre ce qu'elle n'aimerait pas qu'on lui fasse!
Ah et pendant qu'on y est, les enfants qui passent comme les miens aussi, comme l'enfant d'une maman qui à 3 ans a été kidnappé par l'Etat pour un simple divorce,doivent reçevoir du Schadenersatz car ils sont marqués pour la vie!
Je ne comprends pas, ces juges, avocats et conseillers Etat et Fédéraux etc. qui se comportent ainsi envers des gens honnêtes n'ont pas eu d'éducation s'ils osent maltraiter des autres personnes, ce sont des enfants gâtés qui ne comprennent pas qu'on doit avoir de l'argent pour la nourriture et les soins.
Pour mes deux dents il me manquent env. 10'000.--, ma caisse maladie que j'avais jadis ne peut pas être payée lorsque l'on est audessous du niveau de pauvreté à cause d'employés corrompus d'Etat et des avocats graissés!
J'ai absolument tout dans les mains et nul osera dire que je ne dis pas la vérité!
Pour chaque don pour faire mes dents pour que je peux à nouveau manger je suis reconnaissante: Jacqueline von Mühlenen compte postal 17-34820-9 à Bourguillon
La Suisse, notre patrie n'est plus guidée par des gens de niveau, tout ce qui leur compte c'est comment faire pour ramasser le plus d'argent possible pour leur propre usine ou commerce, mais il n'y a plus de respect envers le peuple, le peule est pris comme esclave par ces personnes qui ont leur pain pour toute la famille par les peuple. En faite un cantonnier ramasse la m... et les conseillers sément la m.... - dans la main. Etant donné que l'on m'a frappée pour ne pas devoir me donner ma fortune (vol comme me disent des hautes personnes) j'ose dire ce que je pense!
Ah et encore!... bien des mamans sont prises comme cobayes à la psy pour un divorce et elles sont bien dans leur tête, j'ai assez parlé avec de telles mamans qui ont été maltraités par les juges et que les avocats ne sont pas intervenus!
AU NOM DE L'HONNEUR! NUL PEUT ME CASSER CET HONNEUR ET JE NE TOLERE Ä PERSONNE DE ME TOUCHER Ä MON HONNEUR CAR EN GENERAL CES PERSONNES-LÀ ESSAYENT SEULEMENT DE SAUVER LEUR HONNEUR EPOUVANTABLE EN VOULOIR SALIR L'AUTRE!
Il faut que les mamans se mettent ensemble tout comme les jeunes pour sauver la nature, nous, les mamans devons nous battre pour nos enfants!
Cela paraît être un roman, mais les actes criminels sur nous n'y sont pas encore!
Cordialement ARF

Écrit par : ARF Association Résistance Femmes | 25/01/2019

Répondre à ce commentaire

Réponse à ARF: Merci pour votre commentaire. Les associations de défense des femmes connaissent malheureusement beaucoup de cas de graves dysfonctionnements.

Écrit par : Michèle Herzog | 25/01/2019

Et une journée des citoyens en danger c'est pour quand??? Le drame des Charmilles en est un parfait exemple, que vaut la vie d'un simple citoyen aujourd'hui, être au mauvais endroit au mauvais moment, c'est la seule explication de la justice pour ce drame! 3 jeunes hyper violents qui laissent sur le carreau, 2 innocents à Saint Jean en hivers par moins 7 degré! Deus victimes qui sont aujourd'hui lourdement handicapées à vie, n'est pas un vrai problème pour la justice et les experts psychiatres! Alors on libère ces 3 prédateurs, et on les laisse re-commettre pour la 3ème ou 4ème fois le pire! Mais est ce seulement la 3ème ou 4ème fois, rien n'est moins sûr! La majorité n'est qu'une question d'une seconde, avant on est mineur et juste après majeur, avec quel type de peine pour pareil folie meurtrière???

Écrit par : Dominique Degoumois | 25/01/2019

Répondre à ce commentaire

En Suisse la situation est plus grave qu’en Turquie. Elle n’est pas visible car l’Etat fait régner la Loi du Silence. L’avocat a les mains liées par sa confrérie et il ne peut pas défendre correctement son client. L’avocat, qui n’est pas membre d’une confrérie d’avocat, se fait retirer le dossier par l’Etat si ses propos ne plaisent pas, ou il se fait interdire de défendre son client par l’Etat.
Par exemple : Me de Rougemont, nommé suite à la tuerie de Zoug, s’est vu retirer un dossier pour avoir dit la Vérité, et Me Schaller a été interdit de défendre son client. Ce cas d’école est actuellement devant l’autorité de surveillance du Ministère du Public de la Confédération.
Voir lien : http://www.swisstribune.org/doc/190122DE_HU.pdf
Son Président, étant un des rescapés de la tuerie de Zoug, on peut espérer qu’il brisera cette Loi du Silence qui permet de violer les droits de tous les citoyens en Suisse.

Écrit par : ERNI | 25/01/2019

Répondre à ce commentaire

Ce post m'interpelle et les commentaires aussi.

J'ai travaillé dans de nombreuses Etudes d'avocat dans ma jeunesse et vu de tout, le meilleur, comme le pire.

J'ai moi-même vécu des procédures avec des avocats cupides et inefficaces pendant des années qui m'ont mise sur la paille, sur le plan santé aussi.

J'ai moi-même vécu des demandes d'assistance judiciaires refusées à GE et à Gland sur Vd avec des revenus moins que le minimum vital.

Deux autres acceptées sur Vd, avec un montant mensuel différent pour un même revenu.

J'ai aujourd'hui des avocat parfaitement honnêtes, précis, efficaces, empathiques et sympathiques de surcroît.

On ne peut pas mettre tous les avocats dans le même lot. Certains sont corruptibles, d'autres non. Comme les humains en général. Le problème est que les uns nuisent à la réputation des autres qui se donnent beaucoup de peine en fonction des lois existantes auxquels ils sont forcément liés.

Mon conseil, si je puis :

Quelque soit la procédure en question, préférez un spécialiste du pénal.

Et adressez-vous à un avocat d'un autre Canton.

Sachant que eux-mêmes seront confrontés parfois à une magistrature qui ne connaît pas forcément le droit dans tous ses aspects et pataugera dans un système de lois qui s'enchevêtrent tellement et sont si compliquées qu'une mère chat n'y retrouverait pas ses petits ou de ceux à qui l'on attribue des chambres dans un domaine qu'ils connaissent mal.

La solution serait peut-être, une seule loi fédérale valable pour tous une fois pour toutes pour tous les Cantons, qui serait modifiable, mais unique pour tout le pays.

En l'état, ce système juridique ne peut pas fonctionner. Il faut absolument le simplifier.

Écrit par : Le Tigre | 25/01/2019

Répondre à ce commentaire

Bonjour le Tigre, vous avez raison il faut simplifier le système. Le meilleur moyen de simplifier est de contrôler que nos magistrats et élus respectent leur Serment !

Le dysfonctionnement de la justice est lié au fait que les magistrats et les élus assermentés ne respectent pas la volonté du peuple inscrite dans la Constitution fédérale.

L’article 35 les oblige à contribuer à la réalisation des droits fondamentaux dans leurs décisions. Ils ne le font pas, car le peuple ne peut rien faire si un magistrat immoral trahi la confiance du peuple en violant son Serment. Le cas Pierre MAUDET est un exemple.

Si notre peuple ne veut pas être l’esclave de ses magistrats, il doit mettre en place un organe de contrôle indépendant qui lui permet de prendre des mesures correctives immédiates lorsqu’un magistrat viole son Serment de respecter les Valeurs de la Constitution

Il y a actuellement, un groupe en formation qui veut lancer une initiative pour ce contrôle.

Ce sera l’initiative pour:

la LOI SUR LA SURVEILLANCE DES SERMENTS DES MAGISTRATS ET DES ELUS PAR LE PEUPLE AVEC MESURE CURATIVE !

Voici une première ébauche du projet de loi

http://www.swisstribune.org/doc/LSSEMP_19.pdf

Chacun est cordialement invité à suivre et soutenir ce projet qui devait permettre d’éliminer les moutons noirs et corriger les dysfonctionnements des lois d'application.

Plus d’information seront données dans les semaines à venir sur le lien internet suivant :

http://www.swisstribune.org/2/f/new.html

Écrit par : Erni | 25/01/2019

Au Tigre: Merci pour votre commentaire. Je suis très heureuse d'apprendre qu'il existe encore des avocats sérieux. Mais arrivent-ils à se faire entendre des juges ? Meilleures salutations.

Écrit par : Michèle Herzog | 25/01/2019

Répondre à ce commentaire

C'est ce que nous verrons Michèle, mais je vous tiendrai au courant. Bon courage pour la suite en ce qui vous concerne.

Écrit par : Le Tigre | 25/01/2019

Je renonce à donner mon avis sur la race des avocats, car je risque de
violer le politiquement correct liberticide, imposé pour «hygiéniser» le débat public. Gerhard Ulrich, Morges / Suisse

Écrit par : Gerhard Ulrich | 26/01/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.