Lausanne: Un jury de citoyens a condamné 7 magistrats vaudois.

Imprimer

Bonjour,

M. Gérard Ulrich a organisé ce second jury de citoyens à Lausanne le 13 avril 2019. Avant cela, il a envoyé des explications et des questions écrites à 7 magistrats ayant étouffé une tentative d'assassinat aux dépens d'une personne âgée et handicapée. Ces magistrats n'ont pas répondu aux questions posées. Ce courrier précisait que sans réponse dans les délais les allégations décrites dans cette lettre seraient admises.

Il faut savoir que les deux personnes ayant eu le courage de dénoncer cette affaire vaudoise ont été condamnées sur le plan pénal, car en Suisse et dans le canton de Vaud les lanceurs d'alerte ne sont pas protégés. Et la liberté d'expression n'est pas garantie.

Cette inversion est très fréquente: condamner le lanceur d'alerte au lieu de condamner les véritables coupables ! Pour y arriver de graves erreurs sont réalisées par les magistrats, en premier lieu par les procureurs, puis par les juges pénaux, et ensuite il est impossible de s'en plaindre.

De plus, quand un magistrat réalise une erreur il est impossible qu'il admette son erreur et accepte de la corriger.

Les victimes prisent dans ce piège n'ont aucun moyen de s'en sortir et de se faire entendre. Ni par les tribunaux, ni par les députés vaudois qui prennent connaissance de ces affaires. Dans ce cas, une pétition avait été envoyée à la Commission des pétitions du Grand Conseil vaudois mais cette démarche s'est révélée totalement inutile.

La seule solution: Expédier un dossier expliquant les faits à des citoyens et leur demander de donner leur avis en indiquant s'ils estiment que les magistrats sont coupables ou pas. Les citoyens peuvent voter par correspondance ou se rendre à la séance prévue.

Naturellement les magistrats sont aussi convoqués à la séance du jury de citoyens  pour qu'ils puissent expliquer leurs décisions aux citoyens présents.

Lors du jury de citoyens organisé le 13 avril 2019 les magistrats ne se sont pas présentés, ce qui était prévisible. 17 personnes ont voté par correspondance et 14 personnes ont voté lors de la séance du 13 avril 2019. Résultat: Ces 31 personnes ont décidé à l'unanimité que ces 7 magistrats vaudois, dont un juge fédéral, sont coupables.

Si vous désirez recevoir le dossier, merci d'envoyer un message email à M. Gérard Ulrich à l'adresse catharsisgu@gmail.com

Félicitations aux 31 personnes ayant participé à ce second jury de citoyens et à M. Ulrich de l'avoir organisé.

Merci d'avance pour vos commentaires qui seront publiés au bas de cet article.

Merci de diffuser ce message. Meilleures salutations.

Mise à jour du 21 avril 2019: En Suisse, il est primordial de créer des jurys de citoyens dans de nombreux domaines, d'où cette pétition que je vous remercie de signer et de difffuser. Voici le lien: http://chng.it/VVxHk6vnrw

Mise à jour du 3 mai 2019: Voilà la vidéo de ce second jury de citoyens. https://youtu.be/hXWJ1jwiMLY

Commentaires

  • L'effet d'une condamnation pour corruption par des jurys de citoyens a une valeur morale. Il est peu probable, que les 7 magistrats vaudois condamnés le 13.04.19 oseront déposer plainte pénale pour étouffer le droit à la liberté d'expression. Cela aussi, c'est une victoire de leur faire avaler la couleuvre.
    Gerhard ULRICH, Morges / Suisse

  • Chapeau bas à Mr Gerhard Ulrich pour sa fonction de nettoyeur du milieu de la justice suisse, qui nous réserve trop souvent des affaires instruites par des « bons à rien » ou des « mauvais en tout ». Entre septembre 2014 et février 2015, une juge de Vevey et un avocat ont dissimulé 2 documents officiels et récents de l’État français à la justice suisse, pour faire traîner mon affaire 4 ans et 9 mois alors qu'elle aurait dû être pliée en 6 mois. Cette fumisterie a permis d'occuper trois avocats en mode « aide judiciaire suisse », un avocat voyou, une psychiatre, un expert en biens immobiliers et d'oublier ce que « impartialité » ou « intégrité » signifient. Ma plainte déposée contre ces oisifs machiavéliques du droit suisse a été classée sans suite par un procureur qui fait office de destructeur de papier. Quant à KKS, c'est comme 99% des ministres que l'on se coltine n'importe où dans le monde, elle sert de potiche.

  • Vous me faites peur avec ces "procès" (pas de présomption d'innocence, pas de plaidoirie de la défense, vote de membres du jury qui ne sont même pas présents, etc.). C'est quoi l'étape d'après? Hurlez 'suicidez-vous' devant les palais de justice??
    Il ne faut pas s'étonner que les tribunaux se protègent:
    https://m.tdg.ch/articles/27988801

    A mon avis, vous devriez prendre deux minutes pour réfléchir aux conséquences de votre quérulence..

  • A M. Schenaid: Merci pour votre commentaire. Pour les 2 minutes de réflexion, sachez que je dépose des plaintes pénales depuis octobre 2007 et que mes plaintes pénales ont toutes été classées par les procureurs vaudois ! La dernière plainte pénale déposée à mi-décembre 2018 concerne un avocat, professeur de droit à l'Université de Lausanne, ayant produit de faux documents en justice et de fausses allégations. Aucune réponse reçue ... suite à ma plainte pénale ! Depuis 2007 j'ai réfléchi un peu plus que 2 minutes ...
    Il est simple de montrer qu'il existe des erreurs judiciaires. Et les citoyens sont parfaitement capables de comprendre les faits.
    Quand le pouvoir judiciaire n'applique pas les lois, modifie les faits, ne recherche pas la vérité, ignore le contenu des pièces produites, etc alors que faut-il entreprendre ??? J'attends votre réponse. Merci.

  • Utiliser des moyens démocratiques (pétitions, motions, postulats, etc), mandater un avocat/un professeur de droit pour rédiger un avis de droit, etc... mais arrêter d'encombrer la justice par des écritures maladroites, inopportunes et totalement hors de propos. Si cela dure depuis 12 ans..., n'est-il pas temps de leur foutre la paix pour qu'ils puissent se concentrer sur d'autres affaires??

    Mais PAS un simulacre de procès qui foule au pied toutes les garanties d'un procès équitable (et je ne parle même pas de son côté profane). Vous réalisez que vous vous plaignez de la justice et vous mettez en place un "procès" qui est une parodie de tout ce qui peut exister de pire! Vous imaginez-vous jugée sans présomption d'innocence, dans un bar et par des personnes qui ne sont même pas présentes !!!! et qui aboutissent à un verdict comme par hasard unanime ????

    Soyons sérieux, vous ne pouvez pas cautionner ça...

  • A M. Schenaid: Vous refusez de comprendre que les moyens démocratiques ne fonctionnent pas ! S'ils fonctionnaient il ne serait pas nécessaire de réaliser des procédures pendant 12 ans ! Je ne suis pas responsable de cette situation que je subis depuis des années car les procureurs et les juges refusent de rechercher la vérité, modifient les faits, etc.
    Sachez que le second jury de citoyens ne concernait pas mon affaire. De nombreuses victimes ont essayé toutes les voies démocratiques, en vain. D'où l'utilité des jurys de citoyens.
    Vous citez les procès équitables, mais dans de très nombreux cas cela n'existe pas !
    Les jurys de citoyens ne peuvent pas être pires que les décisions scandaleuses prises par le pouvoir judiciaire en place ! Je détiens de nombreux exemples de décisions totalement anormales !

  • @ Mme Herzog : "les Jurys citoyens" sont-ils en possession de l'entier des documents originaux des parties demanderesse et défenderesse ?

    Lorsque l'on souhaite faire analyser un dossier et ses conséquences, il est important que TOUS LES DOCUMENTS soient en possession de celui/celle/ceux qui devront s'en occuper parce que dans le cas contraire, leur appréciation de la cause sera faussée !

  • A M. Schenaid: Je vous conseille très vivement de lire le discours de Mme Motarjemi réalisé au Parlement européen la semaine dernière suite à 8 ans de procès contre Nestlé, dans le canton de Vaud. Voir l'article de mon blog daté du 18 avril 2019.

  • A MA: Naturellement tout le dossier est connu et les citoyens du jury ont pu en prendre connaissance. Les principales erreurs commises par les 7 magistrats étaient clairement expliquées et ceux-ci avaient d'une part le droit de répondre dans un délai donné aux questions posées et le droit de venir à la séance du jury de citoyens.

  • Voilà la vidéo de ce second jury de citoyens.
    https://youtu.be/hXWJ1jwiMLY

  • La preuve par l'image de tout ce qu'il ne faut pas faire:
    1. Dire que puisque les accusés ne collaborent pas = ils sont coupables;
    2. Sélectionner des "jurys" qui ont tous un conflit personnel avec/devant la justice;
    3. Discuter de tout et n'importe quoi sauf de l'affaire;
    4. Montrer une ignorance complète du cadre juridique.

    Merci d'avoir eu le courage de publier cette vidéo! C'est grâce à des personnes courageuses que les vices incroyables de ces "procès populaires" peuvent être vus et discutés publiquement. Bravo d'avoir pris vos distances et rendu cela public!!

  • A M. Schenaid: Vos déclarations ne sont pas correctes. Les preuves existent et prouvent que les 7 magistrats sont coupables. Tous les citoyens pouvaient participer. Le texte préparé avait été distribué avant le 13 avril et à nouveau a été lu et distribué le 13 avril. Ensuite certaines personnes ont pu s'exprimer sur d'autres affaires en cours, mais après la fin de la votation des citoyens présents.
    Il faut bien comprendre que si les dysfonctionnements du pouvoir judiciaire étaient sanctionnés, il ne serait pas nécessaire de créer des jurys de citoyens.

  • @Thibaut Schenaid

    Monsieur, je vous prie de bien vouloir cesser de contester l'ultra haute compétence juridique de Mme Herzog. Elle a lu, en boucle, les 5-6 mêmes articles de loi depuis de nombreuses années... Donc, elle "sait" le droit !

    @Mme Herzog.

    Je vous remercie pour le lien de ce second "jury" de citoyens... Nan, sérieusement, continuez à nous faire rire, c'est bon pour la santé !

  • A Jean i o'zéclats: Comme déjà expliqué ce n'est pas moi qui ai organisé ce second jury de citoyens, c'est M. Gérard Ulrich, dissident vaudois très expérimenté. Et si ça vous fait rire, eh bien tant mieux !

Les commentaires sont fermés.