Message reçu de M. Dick Marty: Lettre de protestation à signer.

Imprimer

Bonsoir,

Voilà le message reçu ce soir de M. Dick Marty, ex-procureur tessinois et ancien Conseiller aux Etats. Le titre de son message: Cette fois ça suffit !

Il m'écrit:

C’est incroyable : le lobby des multinationales prévoit une nouvelle manœuvre. Après 19 séances de commission et 2 ans de tactiques pour repousser la discussion au parlement, Ruedi Noser, conseiller aux États et lobbyiste des multinationales, planifie de retarder une nouvelle fois la votation sur l’initiative pour des multinationales responsables.

Que s’est-il passé ? Le Conseil des États aurait dû décider après-demain s’il y aura oui ou non un contre-projet à l’initiative. Ruedi Noser entend remettre ce débat à une date indéterminée.

C’est à mots couverts qu’on m’a expliqué ces derniers jours le plan sournois du lobby des multinationales :

Les conseillers aux États proches des multinationales ne veulent pas se brûler les doigts avec notre initiative avant les élections et ont lâchement décidé de retarder le processus.

Le lobby des multinationales veut nous affaiblir : en retardant les discussions, ils espèrent voir l’argent de notre campagne fondre comme neige au soleil.

 

Afin de faire échouer ce projet, la population doit manifester vigoureusement son désaccord : nous voulons transmettre au Conseil des États jeudi matin une lettre de protestation signée par au moins 25'000 personnes ! Notre message : aucune manœuvre politique ne doit se faire sur le dos des victimes du travail des enfants, de la pollution des fleuves et des expulsions forcées !

C’est pourquoi nous avons besoin de votre signature à la lettre de protestation à l’intention du Conseil des États : www.initiative-multinationales.ch/maintenant-ca-suffit/

Je vous suis extrêmement reconnaissant de votre soutien à l’initiative pour des multinationales responsables et de votre combat à nos côtés contre les jeux de pouvoir de Glencore et Syngenta.

Meilleures salutations,

Dick Marty
Ancien conseiller aux États et co-président du comité d'initiative

Initiative multinationales responsables
Monbijoustrasse 31, Case postale
3001 Berne

info@initiative-multinationales.ch
www.initiative-multinationales.ch

 

Merci à toutes les personnes qui signeront cette lettre de protestation. Merci d'avance pour vos commentaires. Merci de diffuser ce message à vos amis. Meilleures salutations.

 

Commentaires

  • Le travail des enfants doit être interdit partout dans le monde.

  • J'ai reçu le même courriel de Dick Marty et me suis empressé de signer cette lettre de protestation, de la publier sur mon compte Facebook et d'en transmettre le contenu à mes amis et connaissances.
    Bravo, Mme Herzog, d'y avoir consacré un billet sur votre blog!

  • J'en profite pour recommander la lecture du livre de Dick Marty, «Une certaine idée de la justice», Éditions Favre 2018. Incroyablement édifiant!

  • Merci.
    Je cherche un peu désespérément le moyen de connaitre la position des candidats aux prochaines élections nationales sur ce sujet ainsi que sur le RBI.
    Malheureusement cela ne figure pas dans smartvote et du coup, moi qui croyais en cet outil, je prends mes distances.
    Quelqu'un pourrait-il m'indiquer quels candidats genevois soutiennent ces deux sujets ?

  • A M. Pierre Jenni: Peut-être pouvez-vous envoyer un message email à chaque candidat en leur posant vos 2 questions. Pour ceux qui sont déjà parlementaires, leur adresse email c'est prénom.nom@parl.ch

  • Dick Marty est l'un des rares hommes politique incorruptible. Honneur à lui!

  • A Daniel: Dick Marty a aussi certainement été un procureur incorruptible.

  • J'ai bien connu Dick Marty quand il était Procureur public du Sopraceneri à Bellinzone et que j'étais juriste au DFJP, Division de l'entraide judiciaire internationale en matière pénale. Je peux confirmer qu'il s'agit d'un homme particulièrement intègre et respecté. Entré en politique. il a été Conseiller d'État de 1989 à 1995 avant de siéger pendant quatre législatures au Conseil des États (1995 à 2011). Il a été chargé par le Conseil de l'Europe de nombreuses enquêtes dont il parle dans son livre (référence dans mon précédent commentaire). Une carrière impressionnante.
    Lui et moi avons en outre deux points communs: nous sommes contemporains et tous les deux fervents supporters du HC Ambri-Piotta. La dernière fois que nous nous sommes parlés, c'était à la Valascia. Forz'Ambri!

  • A Daniel: Parmi tous ces politiciens corrompus, comment faire un choix pour les futures élections fédérales du 20 octobre prochain ?

  • Pour vos je ne sais pas. Pour Genève je sais:

    http://poggia.blog.tdg.ch/archive/2019/09/27/hold-up-democratique-301124.html?c

    et

    http://guymettan.blog.tdg.ch/archive/2019/09/26/une-bouteille-de-gamay-bien-meritee-a-aire-301101.html

  • Message destiné à M. Pierre Jenni et aux autres citoyens s'intéressant au revenu de base inconditionnel (RBI). Voilà le message email que je viens de recevoir de l'association qui encourage l'adoption du RBI en Suisse:
    Chère Michèle,
    À la veille des élections fédérales, nous avons proposé aux candidat-e-s de prendre position sur le Revenu de Base Inconditionnel (RBI). Quelque 350 candidat-e-s ont apporté leurs réponses.
    Les candidat-e-s se sont prononcés sur les cinq questions suivantes : Êtes-vous pour ou contre le RBI ? Si oui, quel devrait être son montant ? Son mode de financement ? Et quels changements éventuels sont à prévoir pour les prestations sociales et l’assurance chômage ?
    Les réponses de chaque candidat-e, classées par canton, sont accessibles sur notre site. Les votants qui veulent voir le RBI se concrétiser en Suisse pourront ainsi facilement identifier et inclure dans leurs listes de vote les candidat-e-s qui soutiennent l’idée et biffer les autres. Le vote pour cette élection fédérale est essentiel, car la composition du Parlement influe directement sur le sort qu’il réservera à une prochaine initiative populaire pour l’introduction du RBI. Voilà le lien:
    https://bien.ch/fr/story/actualites/elections-federales-2019-reponses-candidats-sur-revenu-de-base-inconditionnel

  • Merci Michèle.
    Comme je le relève dans mon dernier billet, mon coeur balance.
    Ainsi si je veux soutenir ceux qui défendent le RBI et l'initiative pour des multinationales responsables, je devrais donner ma voix aux Verts et à la gauche en général qui sont contre la traversée de la rade et la bagnole en général, pour une immigration incontrôlée et pour plus d'impôts et de dépendance de l'Etat. Je pense que je vais tout simplement m'abstenir.

  • A Pierre Jenni: Merci pour votre commentaire. Je pense qu'AVANT les élections l'Etat devrait obliger les candidats à fournir beaucoup plus d'informations d'où la pétition que j'avais créée. Voilà le lien: http://chng.it/xnBKsQmv7H
    Merci aussi de lire la dernière mise à jour que je viens d'envoyer figurant au bas de cette pétition.
    Comme vous, je pense que beaucoup de citoyens vont s'abstenir de voter.

  • Bonsoir, Voilà un nouvel exemple montrant qu'en Suisse les parlementaires n'aiment pas la transparence. Cet exemple favorise les lobbies. Vraiment consternant.
    Naturellement, avant les élections fédérales du 20 octobre, ils vont tous vous dire qu'ils défendent la transparence ...
    https://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/une-commission-s-oppose-a-plus-de-transparence-29783882?utm_campaign=20minShared&utm_source=article_shared&utm_medium=email

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel