Le combat de M. Gérard Ulrich de l'an 2000 à 2020.

Imprimer

Bonjour,

M. Gérard Ulrich, très actif, a étudié de très nombreux cas d'injustices réalisées par les magistrats, à tous les niveaux en Suisse (1ère instance, juges cantonaux et juges fédéraux).

Ayant découvert que les lois n'étaient pas appliquées, il s'est passionné pour ce sujet et a dénoncé avec vigueur et courage les actes des magistrats.

Dans la vidéo qu'il vient de m'envoyer il explique son parcours et ses conclusions actuelles. Voilà le lien de cette vidéo qui dure 18 minutes, que je vous conseille vivement de regarder et de diffuser :

https://youtu.be/deT-leiBBhw

A mon avis, il est urgent d'obtenir que les magistrats soient très sévèrement sanctionnés quand ils n'appliquent pas les lois, ne recherchent pas la vérité (ou modifient les faits) et réalisent de graves abus d'autorité. D'où l'importance de continuer à signer et à diffuser cette pétition, dont voici le lien:

http://chng.it/vY2f7HxY

Merci de diffuser ce message à vos amis. Merci d'avance pour vos commentaires. Prenez soin de vous. Meilleures salutations.

Mise à jour du 27 mars 2020: M. G. Ulrich a effectué un travail gigantesque toutes ces dernières années. Il a étudié des centaines de dossiers judiciaires et a publié les résultats de ses recherches sur un site Internet censuré par certains opérateurs, dont Swisscom. Pour plus d'informations voir ce lien:

http://egalitedescitoyens.blog.tdg.ch/archive/2016/12/19/censure-de-sites-internet-en-suisse-ou-ailleurs-280978.html

Commentaires

  • "les magistrats soient très sévèrement sanctionnés quand ils n'appliquent pas les lois"

    Madame Herzog,

    Que doivent faire les magistrats lorsque ceux-ci sont amenés à devoir appliquer des lois désuètes ?

    Est-ce que par exemple vous placez toutes les lois du canton de Vaud (je ne parle pas des lois de la Confédération ou de l'Union européenne) au même niveau d'importance, ou est-ce que pour vous certaines lois et certaines libertés sont plus importantes que d'autres ?

    En vous souhaitant une bonne traversée de virus.

  • A Chuck Jones: Je pense que la majorité des lois sont bien faites et ne sont pas désuètes. Le problème: les magistrats (et certains fonctionnaires ...) trouvent des astuces pour ne pas les appliquer. Cela doit cesser. D'où la pétition que je vous remercie de signer et de diffuser: http://chng.it/vY2f7HxY

  • Les Code civil, Code des obligations et Code pénal sont les mêmes que vous habitiez à Lü ou à Presinge de même que la jurisprudence et les commentaires des lois !

  • "Le problème: les magistrats (et certains fonctionnaires ...) trouvent des astuces pour ne pas les appliquer. "


    Probablement, ... mais à quoi reconnaître une ... "astuce" ... d'une ... justification légale ?

    Et est-ce que le nom de Laubardemont vous dit quelque chose ?

  • A Chuck Jones: Vous cherchez systématiquement la petite bête ... Dans le cas du pouvoir judiciaire qui n'applique pas les lois, si on est attentif et curieux, on comprend parfaitement bien que des astuces sont utilisées pour ne jamais condamner certains citoyens dominants (politiciens, avocats, financiers très riches, etc). Les exemples sont nombreux.

  • Je crois qu en Suisse, les lois sont appliquées et heureusement d une manière plus stricte par rapport aux autres pays voisins de l union européenne ou lointains. Ceci s applique autant sur les Citoyens que sur les Magistrats en cas de faute.

    Que des lois suisses soient désuètes est possible mais c est au peuple (par Referendum) ou au pouvoir judiciaire/administratif /ou la société même de proposer leur remplacement par d autres textes et par d autres lois plus "modernes".

    Le problème est que plus on fait des lois relativement inutiles plus on affaiblit les lois nécessaires. C est même Montesquieu qu il l a dit en 1750 (est ce désuète ce qu il a dit?) masque les lois nécessaires. Pour le moment, on est tous sous la règle du Dura Lex Sed Lex...

    Bien à vous.
    Charles 05

  • A Charles 05: Jusqu'en 2007 je croyais aussi que les lois étaient appliquées en Suisse.Pour comprendre qu'elles ne sont pas appliquées il faut soit être plongé dans une affaire judiciaire soit étudier des décisions scandaleuses telles que le classement de plaintes pénales alors que de graves infractions pénales ont eu lieu. Quant aux magistrats qui n'appliquent pas les lois ils ne sont jamais sanctionnés. Je possède des exemples, mais Gérard Ulrich a étudié encore beaucoup plus d'exemples que moi.

  • "Pour comprendre qu'elles ne sont pas appliquées il faut soit être plongé dans une affaire judiciaire soit étudier des décisions scandaleuses telles que le classement de plaintes pénales alors que de graves infractions pénales ont eu lieu."


    Madame Herzog,

    Dans l'application des lois, il y a ce qui s'appelle des ... "procédures".

    Un "procédure" décrit un chemin de ... raisonnement ... et de ... validations ... à parcourir avant de dire qu'une "loi" s'applique ou non à ... une "demande" ... d'arbitrage ... "en" justice.

    Notez bien le "en". Il signifie que cette demande va *dans* la justice, ou si vous préférez ... *dans* un système, ... le système judiciaire.

    Quand vous dites, ... des lois, ... "qu'elles ne sont pas appliquées", ... ne confondriez vous pas alors ... les "lois" ... et ... les "procédures" ?

  • A Chuck Jones: Etant donné que je suis confrontée au pouvoir judiciaire depuis 2007 j'ai eu le temps d'apprendre qu'il existe des procédures à suivre. Les articles des procédures, par exemple le code de procédure pénale suisse, ne sont pas appliqués. Par exemple aucune instruction et aucune recherche de la vérité suite à une plainte pénale qui ensuite sera simplement classée. Cela empêche d'appliquer les articles du Code pénal suisse.
    Quand je parle des lois j'englobe tous les articles de procédure et de lois.

  • Madame,
    Votre histoire on l'a connaît par cœur !
    Ne pensez-vous pas que les lecteurs/lectrices des Blog ont envie d'autre chose même si vous estimez que la justice à votre endroit en particulier n'a rien compris à votre dossier ?
    Belle journée à vous

  • A MA: Le sujet de l'article publié ne concerne pas mon affaire mais le parcours réalisé par M. G. Ulrich de 2000 à 2020. Belle journée à Vous.

  • M. G. Ulrich a effectué un travail gigantesque toutes ces dernières années. Il a étudié des centaines de dossiers judiciaires et a publié les résultats de ses recherches sur un site Internet censuré par certains opérateurs, dont Swisscom. Pour plus d'informations voir ce lien, à reprendre par copier-coller:
    http://egalitedescitoyens.blog.tdg.ch/archive/2016/12/19/censure-de-sites-internet-en-suisse-ou-ailleurs-280978.html

  • Que trouvez-vous exactement de courageux?
    - distribuer des tracts calomnieux aux alentours des domiciles privés de simples fonctionnaires?
    - dire aux enfants de magistrats que leur père/mère est un criminel?
    - ...
    - surcharger toutes les instances judiciaires (déjà surchargées) au dépens de tous les autres justiciables...

    Et qu'a-t-il obtenu en 20 ans? Une assemblée de personnes qui ont cru en lui et en des complots ridicules?

    J'aimerais que vous vous distanciez clairement des méthodes employées par ce monsieur, qui selon mon appréciation s'apparentent sur quelques points à des méthodes sectaires, et qui ont été condamnées par la justice pénale de notre pays.

  • J'ai écouté la video.
    Donc le monsieur a eu un différend matrimonial et n'a pas supporté que la justice privilégie la version de son épouse à la sienne.

    Vous le soutenez parce que le tribunal a cru son épouse plutôt que lui ???

    Et il croit que cette décision est basée sur un complot? Mais c'est qui ce monsieur pour croire que des puissants seraient intéressés par sa petite affaire familiale ??

    Merci, j'ai beaucoup ri.

  • A pas d'accord: Pourquoi utilisez-vous un pseudo pour envoyer votre commentaire ? M. G. Ulrich, que vous critiquez, a eu le courage pendant 20 ans de dénoncer les très graves dysfonctionnements du pouvoir judiciaire, surtout dans le canton de Vaud, sans utiliser un pseudo !!! Et Vous qu'avez-vous fait pendant ces dernières 20 années ? Merci davance pour votre réponse.

  • A Vraiment pas d'accord: Non je ne soutiens pas G. Ulrich pour l'affaire de son divorce. Cette affaire privée a été importante pour lui car elle lui a permis de comprendre comment fonctionne le pouvoir judiciaire vaudois. Ensuite G. Ulrich a étudié de très nombreuses autres affaires et a eu le courage de dénoncer les très graves dysfonctionnements qu'il a découverts. Voilà pourquoi je le soutiens.

  • Gérard Ulrich, un grand bonhomme.

    On peut être d’accord ou pas avec ce qu’il dit et fait,cependant, un homme capable de se défendre avec cette force et cette conviction ne peut être qu’un grand-homme.Il a non seulement de la combativité, mais aussi de l’humilité . Lorsque l’on fait son travail on est obligé de rester humble, car c’est accepter beaucoup de déceptions et accepter de recevoir tous les coups et mesquineries qui vont avec. Tenir le long terme n’est pas une chose aisée et il faudra subir les nombreux chocs que la société va vous infliger. Cela peut avoir de nombreuses conséquences graves sur sa propre vie et son entourage, sur sa santé, sur sa liberté. Cela peut mener à des situations extrêmes comme jugements (juridiques et populaires), et dans certain cas, la prison et la mort. Mais une chose plus sournoise encore dans ces combats est la solitude ; pour lutter seul envers et contre tous, il faut une intelligence et des qualités humaines supérieures. Lorsqu’il y a une petite victoire, nombreux sont ceux qui se l’approprie à votre place. Un grand merci à lui pour avoir mis tant d’énergie dans ce combat qu’il mène depuis 20 ans.

  • A M. Demierre: Mille remerciements pour votre commentaire. Cordiales salutations.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel