29/08/2018

Vaud, République bananière: l'exemple de Swiss Space Systems (S3).

Bonjour,

Le journal 24 Heures a décidé de publier une série d'articles concernant la débâcle de la société S3. Voilà les 2 premiers articles. Ils sont payants mais si vous vous intéressez aux méthodes régulièrement utilisées par les personnalités du canton de Vaud, je vous conseille soit d'acheter le journal de ce jour et des jours suivants, soit de vous abonner ce qui vous permettra de lire ces deux articles.

Ce premier article général explique la perte de 32 millions de francs suisses.

https://www.24heures.ch/vaud-regions/debcle-collective-s3...

Ce premier article cite un ancien employé de S3 qui déclare ceci: "Si j'avais les moyens, j'attaquerai en justice le Canton et toutes les institutions qui ont fait preuve de souplesse envers Swiss Space Systems". J'espère que cet ancien employé trouvera le soutien nécessaire pour pouvoir effectuer ses démarches.

Ce second article explique comment M. Philippe Petitpierre a soutenu la société S3 en tirant les ficelles. Un simple coup de fil à la bonne personne et l'application de la loi X était simplement reportée ... Ces privilèges sont totalement consternants, mais cela ne choque pas les habitués de ce système. 

https://www.24heures.ch/vaud-regions/j-deni-realite-rappo...

 

L'éditorial de ce jour est disponible sans abonnement. Le Rédacteur en chef  explique que M. Pascal Jaussi n'est pas le seul responsable dans cette affaire. Voilà le lien: 

https://www.24heures.ch/signatures/editorial/s3-mort-auto...

 

Le système des coups de fil étant très efficace dans le canton de Vaud, il faudra voir maintenant qui va réussir à se faire blanchir ... Ce copinage et la protection des citoyens dominants est une honte.

Depuis 2007, je dénonce une escroquerie financière que j'estime à plus de 30 millions de francs suisses (canton de Vaud). En août 2018 la vérité n'a toujours pas été recherchée pourtant de très nombreuses décisions totalement ARBITRAIRES ont été prises. Et qui a été condamnée sur le plan pénal: Eh bien c'est moi, car j'ai eu le courage de dénoncer cette affaire !!! Si vous désirez recevoir le résumé de l'affaire financière que je dénonce, merci de m'envoyer un message email à mh@herzoginfo.ch et je vous enverrai un résumé avec quelques pièces pour preuves.

Dans ces affaires financières, les intérêts de l'Etat ne sont pas défendus de façon sérieuse. Raison pour laquelle, suite à la faillite de S3, l'Etat de Vaud va perdre 4 millions de francs suisses mis à la charge des contribuables.

Merci d'avance pour vos commenaires. Meilleures salutations.

25/08/2018

Mathias Krull, ex-employé de la banque Julius Baer, plaide coupable aux USA.

Bonjour,

M. Mathias Krull, ex-employé de la banque Julius Baer résidant au Panama, vient de plaider coupable aux USA. Il est impliqué dans un réseau de personnes ayant détourné 1,2 milliard de dollars. Ce blanchiment d'argent, ayant commencé en décembre 2014, provient de fonds du groupe pétrolier d'Etat vénézuélien. Ces fonds ont été obtenus par corruption, pots de vin, fraudes, etc. 

Voilà l'article: https://www.lematin.ch/economie/blanchiment-julius-baer-m...

Cet article ne dit pas jusqu'à quelle date M. Krull était employé de Julius Baer. Mais d'après mes recherches effectuées sur Internet, il a probablement quitté cette banque dans le courant de l'année 2017. Son poste a ensuite été repris par Mme Beatriz Sanchez à la fin de l'année 2017.

Cet exemple montre que lorsque le pouvoir judiciaire entreprend une enquête dans le domaine financier, en général il obtient des résultats.

J'espère que le pouvoir judiciaire suisse cessera un jour de fermer les yeux sur les affaires de corruption et de blanchiment d'argent ! Cela devient urgent et concerne aussi le canton de Vaud.

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

AVOCAT D'OFFICE: Le Tribunal fédéral précise l'application de ce droit humain !

Bonjour,

Voilà l'article dont je viens de prendre connaissance:

https://www.lematin.ch/suisse/repos-precise-droit-avocat-...

 

Il est très important de bien connaître les articles de la Constitution fédérale. L'article 29 alinéa 3 traite le droit des citoyens à obtenir un avocat d'office. Voilà le lien de la Constitution fédérale:

https://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/199953...

 

Je suis étonnée par deux choses:

1. Cet article 29, alinéa 3, est très clair et pourtant il n'est pas appliqué. Je connais plusieurs personnes ayant reçu des plaintes pénales. Elles étaient donc prévenues et devaient participer à une procédure. Pourtant, quand elles ont demandé un avocat d'office pour pouvoir se défendre, car leur situation financière ne leur permettait pas de payer les honoraires d'un avocat (personnes à la retraite), eh bien leur demande a été refusée par le procureur ou la procureure ! Les décisions de refus d'un avocat d'office ne sont souvent pas motivées et ne contiennent pas de voies de recours ... (Je possède plusieurs exemples de décisions très surprenantes ayant eu lieu dans le canton de Vaud entre 2015 et l'été 2018).

 

2. Pourquoi le Tribunal fédéral précise-t-il l'application de l'article 29 Cst en été 2018 alors que cet article 29 Cst, alinéa 3, existe depuis des décenies ? Heureusement que ce citoyen genevois s'est plaint auprès du TF, car sans cela ce droit à un avocat d'office n'aurait toujours pas été précisé. 

 

Voici ma question: Comment les personnes n'ayant pas pu obtenir d'avocat d'office ces dernières années (alors qu'elles en avaient parfaitement le droit) seront-elles dédommagées ? Il faut bien comprendre que cela a obligé des personnes qui ne connaissent pas les lois à se défendre toutes seules ! Elles sont devenues des proies faciles à condamner. Ensuite, si elles ont fait appel elles-mêmes, leur appel a été déclaré irrecevable ... Et le tour est joué !

 

Merci d'avance aux personnes qui m'enverront leur témoignage à propos des refus d'obtenir un avocat d'office. Pour cela il suffit de clicker au bas de cet article sur le mot "Commentaires" et de m'envoyer un résumé succinct.

 

Merci de diffuser cet article. Meilleures salutations.