14/11/2018

Manifestations ce samedi 17.11.18 contre les hausses des primes maladie Lamal.

Bonjour,

Sachez que des manifestations sont prévues ce samedi 17.11.2018 dans plusieurs villes de Suisse contre l'augmentation des primes 2019 de l'assurance maladie Lamal.

Ces manifestations sont organisées par l'association de citoyens LCAPAM dont voilà le site Internet www.luttecapam.org

La manifestation aura lieu à Genève à 14h à la Place de la Navigation et à Lausanne à 15h à la Place de la Palud.

Pour les manifestations organisées dans les autres villes de Suisse, voir ce lien:

https://docs.wixstatic.com/ugd/a7d41a_c1732ab7af4649119b3...

Depuis des années, les politiciens nous disent que les hausses des primes de l'assurance maladie obligatoire Lamal vont être maîtrisées, mais la réalité nous montre que ce n'est pas du tout le cas. Et quand de nouvelles hausses sont annoncées, c'est le silence complet des Autorités.

En plus, en septembre 2018 l'émission Infrarouge nous a appris que les parlementaires à Berne reçoivent des enveloppes biens garnies (paraît-il 2'000.- CHF par séance !) quand ils participent aux séances organisées par le lobby des assurances maladie. Ce fait était certainement connu, mais n'a pas été divulgué. Par différents moyens très contestables, les assurances maladie ont clairement pris le contrôle.

A mon avis, il n'existe qu'une seule solution pour reprendre le contrôle et mieux maîtriser les coûts de la santé: la caisse maladie UNIQUE.

Merci de prendre connaissance du texte de cette pétition réclamant une caisse maladie UNIQUE et merci de signer cette pétition. Voilà le lien:

https://www.change.org/p/les-7-conseillers-f%C3%A9d%C3%A9...

J'espère que nous serons nombreux à manifester samedi prochain contre les hausses des primes de l'assurance maladie obligatoire qui prend les citoyens en otages.

Merci pour vos commentaires. Meilleures salutations.

27/10/2018

Le Tribunal fédéral soutient le Credit Suisse dans une affaire étrange !

Bonsoir,

Le journaliste d'investigation François Pilet a publié il y a quelques jours un article très étrange expliquant que le Credit Suisse a acheté une villa dans le canton de Vaud pour le compte de l'un de ses clients sans lui demander son consentement !

Les banquiers ont vraiment beaucoup d'imagination quand il s'agit de gérer l'argent de leurs clients. On croit rêver, mais voilà l'article:

https://www.linkedin.com/pulse/pour-vider-le-compte-dun-c...

Voilà un article plus succinct:

https://www.pressreader.com/switzerland/le-temps/20181019...

 

Ce qui est très surprenant aussi: Le Tribunal fédéral vient de donner raison au Credit Suisse !

J'espère que ce client pourra s'adresser à la Cour Européenne des Droits de l'Homme (CEDH) afin d'obtenir gain de cause.

Voilà un nouvel exemple montrant que les décisions des juges suisses sont parfois tellement étranges et incompréhensibles qu'il ne faut en aucun cas accepter l'initiative de l'UDC contre les juges étrangers et contre la CEDH.

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

07/10/2018

Suisse romande: Pourquoi les fonctionnaires ne sont-ils jamais sanctionnés ?

Bonsoir,

A ce propos, voilà deux exemples récents. Le premier concerne le canton de Vaud et l'affaire des huit enfants abusés par leur père pendant des années. L'ex-juge fédéral M. Claude Rouiller a réalisé un rapport très critique et virulent. A ce sujet voilà un article publié par Le Temps: https://www.letemps.ch/suisse/enfants-abuses-durant-dix-a...

Mais on s'aperçoit que les fonctionnaires responsables de cette très grave affaire ne sont même pas sanctionnés ! D'après des articles de presse plus récents, le responsable du SPJ, M. Christophe Bornand, s’en va. Mais j'ai constaté que souvent ces fonctionnaires retrouvent un autre poste ... en toute discrétion.

Et qu'en est-il du juge de paix ou de la juge de paix responsable de ce drame ? Cette personne va-t-elle démissionner ? Pourquoi son nom n'a-t-il pas été cité par la presse ?

Puis on va nous expliquer, comme chaque fois, que les procédures vont être améliorées pour que ce genre d'affaire ne se reproduise pas. Mais je ne le crois pas, car les contrôles seront effectués par d'autres fonctionnaires "amis".

D'autre part, depuis le temps qu'on nous dit que les procédures vont être améliorées, la situation devrait être bien meilleure qu'elle ne l'est ...

 

Le second exemple concerne le canton de Genève. Le journal Le Courrier nous apprend que M. Mauro Poggia garde un cadre controversé. Voilà le lien:

https://lecourrier.ch/2018/10/04/mauro-poggia-garde-un-ca...

Dans cette seconde affaire, moins grave que la première, ce haut-fonctionnaire n'a pas non plus été sanctionné. Il a obtenu un nouveau poste grâce à M. Mauro Poggia.

Tant que des sanctions très sévères ne seront pas prononcées et appliquées suite à ce genre d'affaire, je pense que la situation ne s'améliorera pas.

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.