Europe - Page 2

  • Suisse - Sri Lanka: Trafic de bébés depuis les années 1970 à 1997.

    Imprimer

    Bonjour,

    Voilà une nouvelle affaire bouleversante. Dès les années 1970, des fermes à bébés ont été créées au Sri Lanka dans le but de les faire adopter car cela rapportait beaucoup d'argent aux intermédiaires se trouvant au Sri Lanka. Ce trafic était illégal, mais en Suisse les autorités ont fermé les yeux alors qu'elles avaient été alertées.

    Les bébés adoptés en Europe sont devenus adultes et ont fait des recherches ce qui a permis de découvrir ces pratiques scandaleuses, basées sur la corruption.

    Voilà l'article publié par 20 Minutes:

    https://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/Adoptions--les-autorites-ont-detourne-le-regard-12347250

    Un témoignage très bouleversant a été publié dans le journal 24 Heures de ce 29 février. Heureusement, cette jeune-femme habitant en Suisse allemande a pu retrouver sa mère biologique.

    En Suisse, l'association "Back to the roots" aide les enfants sri lankais adoptés à retrouver leurs parents biologiques ce qui n'est pas facile, car les documents sont souvent faux ou absents. Voilà le lien de cette association: https://backtotheroots.net/?lang=fr

    Il va être très intéressant de voir comment la Suisse va accepter de dédommager ces nouvelles victimes. J'espère aussi que, cette fois, on retrouvera en Suisse une partie des personnes responsables de ce trafic ayant duré jusqu'en 1997. Certaines de ces personnes sont donc toujours en vie. Affaire à suivre.

    Merci aussi de signer et de diffuser cette pétition réclamant que les abus d'autorité réalisés en Suisse après 1982 soient étudiés par une Commission Indépendante d'experts comme cela a été le cas concernant les 60'000 enfants placés entre les années 1930 et 1981. Voilà le lien de cette pétition:  http://chng.it/TXzcGCJm5D

    Merci de diffuser cet article. Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

  • Pour le bien des enfants lors des divorces: emploi de la méthode Cochem.

    Imprimer

    Bonjour,

    Les personnes qui suivent l'actualité dans les cantons romands ont souvent lu ou entendu qu'il existe de très graves problèmes dans les familles, souvent suite aux séparations ou divorces des parents. Ou suite aux violences conjugales. Et les enfants en subissent les conséquences, parfois de façon très grave (placement dans des foyers).

    De très nombreux parents critiquent les expertises psychiatriques familiales, ordonnées par les juges du Tribunal de protection de l'adulte et de l'enfant, qu'ils ont du subir et les conclusions incompréhensibles de ces expertises. Cela envenime la situation plutôt que d'apporter de l'aide aux familles. Les délais sont également un sérieux problème, car souvent plusieurs années s'écoulent avant qu'une décision soit prise.

    D'où cet article indiquant que des changements sont prévus à Genève:

    https://www.ge.ch/document/revision-du-dispositif-protection-mineurs

    D'où aussi l'émission Temps Présent du 30 janvier 2020 que je vous conseille très vivement d'écouter: 

    https://www.rts.ch/play/tv/emission/temps-present?id=385293

    Je suis très heureuse d'avoir appris, par cette émission, qu'en Allemagne, en Belgique et ailleurs une méthode totalement différente est utilisée: la méthode Cochem. Cette méthode n'utilise surtout pas les expertises psychiatriques, mais favorise la médiation afin que les parents reprennent le dialogue le plus vite possible et trouvent des solutions pour le bien de leurs enfants dans les meilleurs délais.

    Bonne nouvelle: L'émission Temps Présent nous apprend que la méthode Cochem va être utilisée en Valais. Voilà un autre article à ce sujet:

    https://www.rts.ch/info/regions/valais/10860001-le-valais-veut-mieux-proteger-les-enfants-en-cas-de-divorce-difficile.html

    J'espère que cette méthode Cochem sera aussi implémentée dans les autres cantons de Suisse romande. J'ignore quelle est la situation dans les cantons suisses-allemands. Outre Sarine, cette méthode Cochem, d'origine allemande, est-elle déjà utilisée ? Merci aux personnes qui connaissent la situation en Suisse allemande de m'envoyer un commentaire sur mon blog.

    Quand j'entends les déclarations de la juge du TPAE à Genève, dans l'émission Temps Présent, je pense que l'emploi de la méthode Cochem à Genève n'est pas pour demain ... Car cette méthode implique un total changement d'état d'esprit et l'abandon complet des expertises psychiatriques ... Cela impliquerait aussi d'admettre que les méthodes utilisées ces dernières années étaient abusives et non adaptées et il est très rare que des magistrats et des fonctionnaires admettent leurs erreurs.

    Merci de diffuser cet article à vos amis, surtout s'ils vivent de telles situations.

    Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

  • Vidéo de M. Ernest PARDO: Démasquer la mafia judiciaire.

    Imprimer

    Vidéo de M. Ernest Pardo: Démasquer la mafia judiciaire.

    Bonjour,

    Une internaute m'a envoyé une vidéo formidable ! Et je la remercie très vivement.

    Je pense que les explications très claires et courageuses de M. Ernest Pardo expliquant les mécanismes utilisés par le pouvoir judiciaire français pour ne pas rendre la justice devraient beaucoup vous intéresser. Heureusement que ces vidéos existent. J’en reçois de plus en plus.

    Le système judiciaire en Suisse romande utilise les mêmes techniques, avec l'aide de certains fonctionnaires, afin de protéger les citoyens dominants (intouchables) au détriment des citoyens honnêtes, victimes prises au piège, car elles pensaient que la "justice" existait ...

    Je vous conseille très vivement de regarder cette vidéo intitulée « Démasquer la mafia judiciaire »:

    https://www.youtube.com/watch?v=ukBgaGyephg

    Voici le titre du livre de M. Ernest Pardo publié en 2018 : La supercherie judiciaire: De la criminalité en col blanc à la criminalité en robe noire.

    Sachez qu’en Suisse romande de très nombreux politiciens savent que le pouvoir judiciaire ne fonctionne pas normalement (aucune recherche de la vérité, non application des lois, décisions totalement arbitraires et de mauvaise foi, citoyens dominants totalement intouchables, etc). Naturellement, les procureurs et les magistrats le savent aussi. Certains fonctionnaires en détiennent aussi les preuves depuis des années. Et tout le monde se tait ! Ces mêmes personnes continuent à nous faire croire que la Suisse est un Etat de droit !

    Merci de diffuser ce message aux personnes qui croient encore que la "justice" existe en France et dans les cantons romands. Et que les lois sont appliquées ...

    Merci d'avance pour vos commentaires.

    A toutes les personnes qui ont suivi mon blog cette année je souhaîte des Fêtes de Noël et de fin d'année très chaleureuses. Et vous remercie très vivement.

    Cordiales salutations.