18/06/2015

Pétition d'Elise Lucet pour la liberté d'expression dans l'Union Européenne.

Bonjour,

La liberté d’expression des lanceurs d’alerte et des journalistes étant menacée dans l’Union Européenne par une nouvelle loi sur le "secret des affaires", la formidable journaliste Elise Lucet de Cash Investigation a créé une pétition. Merci de la signer et de transmettre l'information à vos amis.

Voilà le lien : https://www.change.org/p/3534485/u/11121051?utm_source=pe...

Et en Suisse que fait-on pour améliorer la liberté d'expression des lanceurs d'alerte et des journalistes ? Une nouvelle loi est paraît-il en préparation ... et ce sujet est en discussion à Berne depuis 2003 !  

Meilleures salutations. Merci pour vos commentaires.

 

02/03/2015

UBS France: Qui va être condamné ?

Bonjour,

Mme Stéphanie Gibaud a dénoncé les actes illicites d’UBS France découverts sur son lieu de travail. Quand Mme Gibaud a compris que des actes anormaux avaient lieu, elle a averti sa hiérarchie et ses supérieurs n’ont pas du tout apprécié ses démarches.

Mme Gibaud a alors mis les preuves en lieu sûr, puis a dénoncé ces faits aux Autorités françaises. D’où l’enquête ayant lieu actuellement en France pour comprendre comment les banquiers d’UBS travaillaient sur le sol français; enquête qui va donner lieu à un procès pénal.

Raison pour laquelle M. Bradley Birkenfeld, ex-employé d’UBS en Suisse ayant dénoncé les actes illicites d’UBS aux USA, vient d’être interrogé à Paris afin d’aider les enquêteurs français à comprendre les actes réalisés par les banquiers d’UBS.

L’émission « Faut pas croire » de la RTS 2 du 1er mars a permis à Mme Gibaud d’expliquer sa version des faits. Et je vous conseille vivement de regarder ce reportage :

http://www.rts.ch/emissions/religion/faut-pas-croire/6476...

 

Le procès de Mme Gibaud va avoir lieu ces prochains jours à Paris et il va être très important de savoir comment une lanceuse d’alerte va être traitée dans ce pays qui défend la liberté d’expression.

D’autre part, il sera également très important de savoir comment les responsables d’UBS seront traités par la justice française. L’amende payée va-t-elle leur permettre d’éviter des condamnations pénales ?

Merci d’avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

 

Texte ajouté le 18 mars 2015: Le 5 mars 2015, la justice a reconnu que Mme Gibaud a été "harcelée pour avoir refusé de souscrire à l'ordre demandé de détruire les fichiers informatiques et archives tendant à prouver l'évasion fiscale pour laquelle une affaire pénale concernant UBS est en cours".

Mme Gibaud n'a donc pas été condamnée et la justice lui a octroyé un montant de 30'000 Euros de dédommagements (montant payé par UBS France). Ce jugement fera jurisprudence pour les autres lanceurs d'alerte.

UBS a déclaré à l'AFP qu'elle ne ferait pas appel suite à cette décision. Le délai pour faire appel est fixé au 4 avril 2015.

Il est bien clair que ce montant de 30'000 Euros est dérisoire au vu des difficultés vécues par Mme Gibaud. J'espère vivement que ses avocats la défendront et obtiendront des dédommagements beaucoup plus sérieux.

Texte ajouté le 19 juin 2015: Mme Gibaud, courageuse, continue à fournir des informations concernant les actes illicites réalisés. Cette fois, l'Amérique latine et l'Argentine sont concernées. Je constate que dans les entreprises, les employés courageux, osant dénoncer les faits graves qu'ils découvrent, se comptent sur les doigts d'une main.

http://www.lematin.ch/economie/ubs-reseau-specialement-de...

08/02/2015

Swissleaks: Et qui est recherché par la justice suisse ? Hervé Falciani !

Bonsoir,

Voilà un article publié le 8 février au soir vraiment édifiant concernant les pratiques de la banque HSBC à Genève (à rependre par copier-coller):

http://www.lematin.ch/suisse/Les-graves-defaillances-de-HSBC-Geneve-mises-a-nu/story/20525819

Ce qui est tout aussi édifiant: la justice suisse recherche Hervé Falciani. Naturellement, c'est plus facile que de rechercher les trafiquants en tous genres et les banquiers ayant aidé à réaliser les fraudes fiscales.

Je voudrais bien comprendre quelle est l'éthique de la justice suisse.

La stratégie de la justice suisse semble bien être: "Tant que cela rapporte de l'argent, aucun procureur ni juge ne doit réagir. Seuls ceux qui pourraient entraver ce système de profits seront recherchés et punis".

J'apprends également ce 8 février 2015 qu'un ex-banquier de la banque Wegelin, recherché par la justice américaine, vient d'être arrêté en Allemagne. Voilà l'article:

http://www.tdg.ch/economie/exbanquier-wegelin-arrete-allemagne/story/21372516J

Je me demande comment ce banquier va se défendre. Va-t-il aussi déclarer qu'il ne connaissait pas ces actes ? Alors qu'il les a réalisés lui-même ...  Cela montre que les employés feraient mieux d'avoir le courage de dénoncer les faits avant de se faire prendre par la justice. Affaire à suivre.

Texte ajouté le 9 janvier 2015: Un article très complet a été publié ce jour dans le journal Le Temps concernant les pratiques de la banque HSBC Suisse située à Genève. A la page 5, j'apprends que la PJF (Police Judiciaire Fédérale) détient la copie des CD de Falciani depuis 2010 et qu'il existe un rapport de la PJF daté du 6 août 2010. Et qu'a entrepris le Ministère public suisse depuis 2010 contre les banquiers d'HSBC ? RIEN !!!! Mme Calmy-Rey demande l'ouverture d'une enquête, d'après un article paru ce 9 janvier 2015 sur le site de la TDG. Affaire à suivre. 

HSBC a proposé à ses clients de créer des sociétés offshore avec actions au porteur ce qui permet de conserver l'anonymat des propriétaires de ces sociétés (voir la page 3 de l'article du Temps). En janvier 2013, le premier article que j'ai publié sur ce blog expliquait comment des sociétés immobilières avec actions au porteur permettaient de cacher les véritables propriétaires d'immeubles dans le canton de Vaud, en Valais et en Suisse. Recherche Google avec "ANONYMAT DES PROPRIÉTAIRES D'ACTIONS AU PORTEUR". L'OCDE demande à la Suisse d'abandonner ce système. 

Texte ajouté le 21 février 2015:

Merci de signer la pétition que j'ai créée destinée au Conseil fédéral lui demandant l'ouverture d'une enquête suite à l'inaction du MPC et du Ministère Public genevois de janvier 2010 à janvier 2015.

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Au_Conseil_federal_s...

Merci de transmettre le lien de cette pétition à vos amis.

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.