04/08/2018

Canton de Berne: Une infirmière placée de force dans un hôpital psychiatrique ...

Bonjour,

Mme Nathalie Scheidegger dénonce depuis longtemps les dysfonctionnements qu'elle a constatés dans un EMS, ainsi qu'un cas de maltraitance d'une personne âgée.

Après avoir été licenciée de cet EMS, elle a été placée de force dans un hôpital psychiatrique en juillet 2018. Heureusement, elle a été libérée le 30 juillet 2018.

Voilà un lien expliquant la situation. Ce lien permet aussi de signer la pétition créée sur le site Change.org afin de soutenir cette infirmière.  

http://abus-suisses.blogspot.com/2018/07/abus-sovietiques...

Merci de signer cette pétition et de la diffuser.

Meilleures salutations.

28/07/2018

UBS décide de revoir ses procédures en cas de harcèlement ...

Bonjour,

Un article publié par le journal Le Temps explique qu'une stagiaire aurait été harcelée sexuellement en septembre 2017 chez UBS à Londres. Voilà le lien:

https://www.letemps.ch/economie/une-accusation-harcelemen...

Cet article dit ceci: "Jugeant l’affaire «profondément bouleversante», la première banque suisse a décidé de revoir ses procédures pour traiter les plaintes - et si besoin de les renforcer - comme elle le fait toujours dans ce genre de cas".

Les déclarations d'UBS me choquent car UBS ne peut ignorer, depuis des lustres, que ses employées subissent du harcèlement sexuel. Cela n'est pas nouveau.

La plainte de cette employée, réalisée en septembre 2017, n'est certainement pas la première plainte qu'UBS reçoit ...

Si, après chaque cas dénoncé, les procédures avaient été améliorées elles seraient forcément très efficaces actuellement.

Voilà la technique systématiquement utilisée: dire que la procédure va être améliorée ... Je me demande qui y croit encore !

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

20/07/2018

Office des poursuites de Genève: La lanceuse d'alerte est licenciée !

Bonjour,

Les dysfonctionnements à l'office des poursuites de Genève existent depuis longtemps. A ce sujet, un article a déjà été publié sur ce blog le 7 mai 2017.

Une femme, cadre supérieure, contrôleuse interne du Département des finances depuis plus de dix ans, a lancé l'alerte concernant les problèmes découverts à l'Office des poursuites de Genève Que s'est-il passé ensuite ? Elle a été licenciée en juin 2018 ! Vraiment scandaleux.

Voilà l'article: https://lecourrier.ch/2018/07/18/lanceuse-dalerte-elle-es...

Cela est d'autant plus scandaleux que l'Etat de Genève a prétendu en automne 2017 avoir mis en place une plateforme permettant aux lanceurs d'alerte de dénoncer des dysfonctionnements ! L'Etat de Genève estimait être pionnier dans ce domaine. Voir l'article publié sur ce blog le 18.11.2017.

Cela montre une nouvelle fois que certains fonctionnaires sont intouchables et que la personne ayant eu le courage de dénoncer les faits est victime de son comportement. Cela va naturellement inciter les lanceurs d'alerte à se taire !

Il faut savoir que les problèmes liés à l'Office des poursuites existent aussi dans le canton de Vaud. Et, effectivement, il est impossible de s'en plaindre. La justice et les Autorités ferment les yeux. Personne ne dénonce les très graves dysfonctionnements ayant lieu. Et si vous déposez une plainte pénale pour abus d'autorité et autres infractions pénales, qui devraient être poursuivies d'office, votre plainte sera simplement classée !

Si une personne ou un journaliste désire recevoir des informations à ce sujet, je peux fournir des informations, avec preuves écrites, car je subis les décisions invraisemblables de l'Office des poursuites de ma région depuis 2013. Il s'agit clairement d'abus d'autorité, de non application de la loi sur les poursuites, de harcèlement psychologique et d'atteinte à mon patrimoine.

Merci d'avance aux personnes qui m'enverront un témoignage très succinct des problèmes rencontrés avec les Offices de poursuites. Il suffit pour cela de m'envoyer un commentaire en respectant la Charte de la TDG et je le publierai. Merci d'indiquer dans quel canton les faits ont eu lieu et en quelle année.

Meilleures salutations.