Harcèlement - Page 2

  • La maltraitance dans les EMS: Un sujet tabou et des abus dramatiques.

    Imprimer

    Bonsoir,

    Ce 4 février 2019, un reportage réalisé par le journaliste Fabiano Citroni à été publié au Télé-Journal de TSR1. Ce reportage est accablant et je vous conseille très vivement de l'écouter. Il dure quelques minutes. Voilà le lien:

    https://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/un-aide-soignant-a-donne-une-douche-bouillante-a-une-residente--enquete-sur-le-tabou-de-la-maltraitance-en-ems-?id=10193109

    Naturellement ce reportage me fait penser aux 5 années de très mauvais traitements vécus par Mme Rita Rosentiel placée de force dans un EMS à Morges depuis 2014, car cette femme âgée de 95 ans actuellement a dû supporter de vivre avec des personnes beaucoup plus handicapées qu'elle. Elle a perdu sa liberté. Et a été totalement ruinée par son curateur. Puis elle a dû subir 3 années de procédures (pénale et civile) qui se sont terminées par un accord en sa défaveur ! Quant au curateur il n'a pas été condamné ... Si vous voulez en savoir plus, faites une recherche sur Internet avec les mots "Rita Rosenstiel".

    Heureusement M. Gérard Ulrich, dissident vaudois, habite à Morges lui aussi. Il a étudié tout le dossier de Mme Rosenstiel. Et le 23 janvier 2019 a organisé un jury de citoyens qui devait décider si trois magistrats vaudois étaient coupables de corruption on non. 17 personnes ont participé à ce jury en prenant connaissance des faits. Elles ont décidé à l'unanimité que les magistrtas sont coupables. Puis d'autres citoyens, informés par Internet, ont pu voter eux aussi. Un premier jury de citoyens a donc été organisé dans le canton de Vaud pour défendre une personne âgée et juger les actes des magistrats. Les résultats complets de ces votes ne sont pas encore connus.

    Je sais que dans le canton de Vaud d'autres personnes âgées ont été très gravement maltraitées par du personnel soignant. Et en général les plaintes pénales déposées par les victimes ont été classées. Parfois même, la personne ayant dénoncé des actes très graves a été condamnée pour diffamation et les auteurs de ces actes n'ont pas été inquiétés. Pourtant les preuves existent !

    Merci au journaliste M. Fabiano Citroni d'avoir permis à cette fille de s'exprimer au sujet des brûlures subies par sa mère. J'espère que d'autres personnes auront le courage de dénoncer les abus qui ont lieu. Naturellement, beaucoup de personnes se taisent de peur des représailles ... 

    Si certains magistrats et curateurs/curatrices continuent à ne pas vouloir faire leur travail correctement, avec respect de la personne âgée et de ses droits humains, sans être sanctionnés alors il faudra généraliser les jurys de citoyens. 

    Merci d'avance pour vos commentaires ou pour vos témoignages (merci d'envoyer un texte très succinct) qui seront publiés au bas de cet article.

    Merci de diffuser cet article à vos amis.

    Meilleures salutations.

     

  • 24 janvier: Journée Internationale de l'avocat en danger ...

    Imprimer

    Bonsoir,

    J'ai appris aujourd'hui que le 24 janvier 2019 correspond à la 9e édition de la Journée Internationale de l'avocat en danger. L'édition 2019 est dédié aux avocats turcs. Voilà un article du Temps expliquant le calvaire vécu par ces avocats:

    https://www.letemps.ch/monde/combat-heroique-avocats-regime-erdogan

    J'espère que cette Journée Internationale de l'avocat en danger fera réfléchir de nombreux citoyens et avocats sur la façon de procéder pour conserver une totale indépendance, obliger les magistrats à appliquer les lois, trouver des solutions pour pouvoir défendre toutes les victimes, avoir le courage de lancer l'alerte en cas de graves dysfonctionnements du pouvoir judiciaire. 

    Pour l'instant en Suisse les avocats ne sont pas en danger. C'est l'inverse. Ils sont ultra protégés ce qui donne lieu à de graves abus. Cette situation est également anormale. Dans ce cas, ce sont leurs clients qui sont en danger et ces derniers ne peuvent pas se plaindre. C'est totalement inutile ! 

    Je me demande aussi si certains avocats n'osent plus faire leur travail correctement pour ne pas fâcher les magistrats par exemple et ne plus recevoir ensuite de mandats d'office. 

    Dans le canton de Vaud, de nombreuses personnes n'ayant pas les moyens de payer les honoraires d'un avocat ont demandé un avocat d'office. Mais ces demandes sont soit refusées sans fournir aucunes explications sérieuses, soit ignorées ... Qu'en est-il dans les autres cantons de Suisse romande ?

    Merci d'avance aux personnes qui m'enverront un témoignage court suite à leurs problèmes d'avocats, en m'indiquant comment le problème a été résolu et si leurs démarches auprès de l'Ordre des Avocats a été utile.

    Il faudrait peut-être créer en Suisse une Journée Nationale du Citoyen en danger ...

    Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

  • Canton de Vaud: La procureure Mme Masson n'est pas condamnée ... par ses chefs !

    Imprimer

    Bonjour,

    Voilà l’article consternant publié le 10 janvier 2019 sur le site du Matin :

    https://www.lematin.ch/faits-divers/tentative-menaces-procureure-vaudoise-acquittee/story/10547673

    Cet article dit bien que pour des raisons évidentes l’instruction a été effectuée par un procureur du canton de Neuchâtel. Ce procureur indépendant a condamné Mme Masson qui ensuite a fait appel.

    Mais ensuite, Oh Miracle, la cause a été jugée dans le canton de Vaud par les chefs de Mme Camilla Masson et cette procureure n'a pas été condamnée !

    Normalement les magistrats doivent se récuser quand ils n'ont pas l'indépendance nécessaire pour traiter une affaire. Mais dans le canton de Vaud ils (ou elles) ne se récusent jamais spontanément. Et si vous demandez la récusation d'un magistrat en ayant de très bonnes raisons, eh bien votre demande sera en général refusée. Il serait intéressant de savoir combien de demandes de récusation ont été déposées dans le canton de Vaud ces derniers dix ans par exemple et combien de demandes ont été acceptées ...

    Je me demande si, suite à cette affaire vraiment anormale, des politiciens vaudois ou une Autorité vont s'offusquer. Probablement que personne ne réagira sous prétexte de la séparation des pouvoirs, excuse bien pratique permettant aux politiciens de dormir sur leurs deux oreilles.

    Il devient de plus en plus urgent de sanctionner sévèrement les magistrats qui n'appliquent pas les lois, qui accordent des privilèges ou qui favorisent le copinage. Mais qui va le faire ? La création de jurys de citoyens est certainement la seule solution permettant rapidement d'obtenir des changements. A ce propos voir les articles de ce blog parlant de la séparation des pouvoirs et des jurys de citoyens. Par exemple:

    http://egalitedescitoyens.blog.tdg.ch/archive/2018/07/06/le-peuple-suisse-doit-reprendre-le-controle-c-est-urgent-293121.html

    Merci de diffuser ce message aux citoyens qui s’inquiètent des très graves dysfonctionnements du pouvoir judiciaire vaudois. 

    Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.