06/05/2014

Credit Suisse: Et en Suisse que va-t-il se passer ?

Bonjour,

L'article de M. François Pilet paru dans le Matin-Dimanche du 4 mai 2014 nous apprend que deux ex-employés du CS sont allés aux USA expliquer leur version des faits à la justice américaine, suite aux déclarations de M. B. Dougan et de trois autres responsables du CS faites aux sénateurs américains en février 2014. En effet, ces quatre responsables prétendent n'avoir pas été au courant des actes illicites qui ont eu lieu et rejettent la faute sur un groupe d'employés. Cela concerne 22000 clients américains.

Cet article indique que le comptable M. Joseph Dörig, employé du CS puis ayant travaillé pour le CS pendant des années en créant des sociétés offshore, a signé une déclaration de 17 pages dans laquelle il admet avoir aidé des centaines de clients américains à réaliser des actes illicites. Enfin la vérité va être connue.

Naturellement cela va aussi intéresser le fisc d'autres pays. Par exemple, le fisc de nos voisins (Allemagne, France, Italie ...). On comprend bien aussi pourquoi l'accord Rubik proposé par la Suisse pour solder le passé sans fournir d'informations vérifiables n'a pas été ratifié par les parlementaires allemands. 

Et qu'en est-il des fraudeurs suisses aidés par le Credit Suisse ? Les deux ex-employés du CS vont-ils être interrogés par la justice en Suisse ? Vont-ils faire des déclarations au sujet des fraudes qui touchent la Suisse ? Les responsables du CS vont-ils être interrogés par les "Sénateurs" suisses et par la justice ? 

J'espère que la vérité sera aussi recherchée en Suisse, avant que le CS ne demande de l'aide à la Suisse pour payer la gigantesque amende dont il va écoper. 

Mme Kiener-Neilen, Conseillère nationale bernoise, avait déclaré en 2012 ou 2013 que la fraude fiscale atteignait environ 18 milliards de francs suisses par an. Et que se passe-t-il en Suisse concernant ces fraudeurs ? A mon avis pas grand-chose. Le fisc préfère s'en prendre aux petits contribuables ayant oublié de déclarer un montant de mille francs ... Ce qui permet aussi de faire croire que les contrôles sont sérieux, alors que certains citoyens très riches bénéficient de privilèges. Et à ce sujet, je possède des preuves écrites concernant une très grave soustraction fiscale de plusieurs millions ayant lieu depuis 1999 (canton de Vaud).

Merci aux politiciens suisses et à la justice de réagir pour enrayer la fraude fiscale ayant lieu en Suisse. Merci d'avance aussi de m'expliquer pour quelles raisons ces fraudeurs ne sont jamais inquiétés et que fait la brigade financière contre ces fraudeurs.

Meilleures salutations. Merci d'avance pour vos réponses et vos commentaires. 

 

 

02/05/2014

M. ADOBOLI EST EN PRISON. QU'EN EST-IL DES RESPONSABLES UBS ? SIGNEZ LA PETITION. MERCI.

Bonjour,

Un article paru le 1er mai 2014 sur le site de la Tribune de Genève nous apprend que le responsable du jeune trader Kweku Adoboli vient de recevoir une interdiction d'exercer son métier.

Cet homme, M. John Christopher Hughes, a reconnu être au courant des activités de M. Adoboli, dont il était le chef, mais il reçoit une condamnation vraiment légère, alors que le jeune trader a été condamné à sept ans de prison ferme en novembre 2012.

UBS avait perdu 2 milliards d'euros suite aux transactions effectuées par M. Adoboli. Je ne soutiens pas les actes de M. Adoboli, mais trouve totalement anormal qu'il ait été la seule personne condamnée dans cette affaire. Le fait d'être jeune et noir a permis de lui mettre toutes les responsabilités sur les épaules. Quelle honte.

Une nouvelle fois les responsables ne sont pas responsables ... Pourtant, dans ce cas, le Tribunal estime que M. Hughes aurait dû intervenir, mais ne le condamne pas de façon sérieuse. Injustice vraiment incompréhensible.

Voilà l'article paru le 1er mai: http://www.tdg.ch/economie/extrader-ubs-collegue-dadoboli-nosera-exercer/story/21183175  (Recherche avec TDG Adoboli Hughes ubs)

Que faut-il entreprendre pour aider M. Adoboli ?

Merci d'avance pour vos idées et vos commentaires.

Meilleures salutations.

Pour agir, je viens de créer une pétition sur le site Avaaz qui demande à la Cour Européenne des Droits de l'Homme d'intervenir afin que M. Adoboli et les responsables UBS soient traités de manière juste. Merci de signer cette pétition. Voici le lien à utiliser:

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Cour_Europeenne_des_...

Merci de reprendre le lien ci-dessus par copier-coller. Puis de le transmettre à vos amis.

J'ai aussi créé une pétition demandant qu'en Suisse les juges soient sanctionnés quand ils n'appliquent pas les lois (voir le lien ci-dessous) et dans le cas de cette affaire, je pense que les juges anglais devraient aussi être sanctionnés suite aux peines tellement différentes infligées à M. Adoboli et à M. Hughes. 

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Mme_Simonetta_Sommar...

Merci de transmettre ce message à vos amis. Merci également pour vos commentaires. Meilleures salutations.

13/04/2014

MARCHE NOIRE A LAUSANNE LE 12 AVRIL 2014.

Bonjour,

Cette marche noire organisée par l'association "Main dans la main, pour eux" a réuni environ 50 personnes devant le Tribunal d'arrondissement de Lausanne à Montbenon. La marche s'est déroulée dans Lausanne pour arriver devant le Tribunal Fédéral. Les participants ont alors crié plusieurs fois: "Une meilleure justice pour tous" puis ont signé la lettre ci-dessous qui sera envoyée au Tribunal fédéral de Lausanne.

 

Voici le texte de la lettre signée et envoyée:

 

Par cette Marche Noire, nous demandons une meilleure protection et sécurité de la population ainsi qu'une meilleure application des lois et des peines.


Que le bien-être des délinquants ne passe plus avant la sécurité des citoyens car, cela fait gravement ressentir la faiblesse du système juridique suisse actuel qui nous donne trop cette impression, à nous habitants, d'être laissés pour compte.

En conséquence, nous réclamons fermement une reconnaissance du statut de victime par la justice.

Que cette même justice admette aussi que son fonctionnement n'est plus adapté, ni adéquat en regard de la société actuelle. Enfin, que cette même justice reconnaisse que son devoir est de rendre la priorité à ses citoyens contribuables, qui sont trop souvent des victimes oubliées et, réclament une sécurité adaptée et digne de ce nom.

 

Au nom de l'Association « Main dans la Main, pour Eux »

                                              Amandine Lambercy, Présidente

 

Adresse du site de cette association: www.maindanslamainpoureux.ch

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.