10/05/2014

Une femme en colère: YASMINE MOTARJEMI.

Bonjour,

Je vous conseille vivement de consacrer un peu de votre temps à regarder cette vidéo dans laquelle Mme Yasmine Motarjemi explique son combat contre une entreprise internationale travaillant dans l'agroalimentaire ...

Voilà le lien (à reprendre par copier-coller, merci de le transmettre à vos amis):

http://un-empire-dans-mon-assiette.france5.fr/webdoc.php?filmShare=Une-femme-en-colere

 

Ce reportage a été fait dans le cadre du web-documentaire : « Un empire dans mon assiette »  préparé par la Télévision France 5 en collaboration avec le journal Le Monde.

Meilleures salutations. 

Le procès de Mme Motarjemi contre Nestlé commencera le 1er décembre 2015 à Lausanne, avec l'audition de Mme Motarjemi. Le CEO de Nestlé et d'autres témoins seront entendus le 16 décembre 2015. Les auditions des témoins sont prévues tous les 15 jours jusqu'en juin 2016 ... Merci à vous de suivre cette affaire. 

 

06/05/2014

Credit Suisse: Et en Suisse que va-t-il se passer ?

Bonjour,

L'article de M. François Pilet paru dans le Matin-Dimanche du 4 mai 2014 nous apprend que deux ex-employés du CS sont allés aux USA expliquer leur version des faits à la justice américaine, suite aux déclarations de M. B. Dougan et de trois autres responsables du CS faites aux sénateurs américains en février 2014. En effet, ces quatre responsables prétendent n'avoir pas été au courant des actes illicites qui ont eu lieu et rejettent la faute sur un groupe d'employés. Cela concerne 22000 clients américains.

Cet article indique que le comptable M. Joseph Dörig, employé du CS puis ayant travaillé pour le CS pendant des années en créant des sociétés offshore, a signé une déclaration de 17 pages dans laquelle il admet avoir aidé des centaines de clients américains à réaliser des actes illicites. Enfin la vérité va être connue.

Naturellement cela va aussi intéresser le fisc d'autres pays. Par exemple, le fisc de nos voisins (Allemagne, France, Italie ...). On comprend bien aussi pourquoi l'accord Rubik proposé par la Suisse pour solder le passé sans fournir d'informations vérifiables n'a pas été ratifié par les parlementaires allemands. 

Et qu'en est-il des fraudeurs suisses aidés par le Credit Suisse ? Les deux ex-employés du CS vont-ils être interrogés par la justice en Suisse ? Vont-ils faire des déclarations au sujet des fraudes qui touchent la Suisse ? Les responsables du CS vont-ils être interrogés par les "Sénateurs" suisses et par la justice ? 

J'espère que la vérité sera aussi recherchée en Suisse, avant que le CS ne demande de l'aide à la Suisse pour payer la gigantesque amende dont il va écoper. 

Mme Kiener-Neilen, Conseillère nationale bernoise, avait déclaré en 2012 ou 2013 que la fraude fiscale atteignait environ 18 milliards de francs suisses par an. Et que se passe-t-il en Suisse concernant ces fraudeurs ? A mon avis pas grand-chose. Le fisc préfère s'en prendre aux petits contribuables ayant oublié de déclarer un montant de mille francs ... Ce qui permet aussi de faire croire que les contrôles sont sérieux, alors que certains citoyens très riches bénéficient de privilèges. Et à ce sujet, je possède des preuves écrites concernant une très grave soustraction fiscale de plusieurs millions ayant lieu depuis 1999 (canton de Vaud).

Merci aux politiciens suisses et à la justice de réagir pour enrayer la fraude fiscale ayant lieu en Suisse. Merci d'avance aussi de m'expliquer pour quelles raisons ces fraudeurs ne sont jamais inquiétés et que fait la brigade financière contre ces fraudeurs.

Meilleures salutations. Merci d'avance pour vos réponses et vos commentaires. 

 

 

22/03/2014

1er jour du printemps: Message du Pape François à la mafia.

Le 21 mars 2014, le Pape a adressé ce message à la mafia: "Arrêtez de faire le mal, convertissez-vous. Que l'esprit de responsabilité l'emporte pas à pas sur la corruption".

Eh bien, ce message concerne également la Suisse, pays dans lequel la corruption est très présente, même si on ne la voit pas dans la rue, et si en général les affaires de corruption annoncées sont étouffées.

L'ONG Tax Justice Network (TJN) a créé un classement d'opacité financière (Financial secrecy index). La Suisse arrive en tête du classement. Elle est suivie par le Luxembourg, pays où le TJN dénonce  "un mélange dangereux d'opacité, de lacunes dans la législation fiscale et de règles financières laxistes". 

Le Luxembourg vient d'annoncer l'abandon de son secret bancaire. J'espère vivement que la Suisse fera des progrès dans ce domaine. C'est urgent. Il est important aussi que la justice suisse traite les affaires financières de façon efficace et applique enfin les articles du Code pénal suisse.

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.