Services publics - Page 33

  • INITIATIVE SUISSE POUR PROTEGER LA MONNAIE (MONNAIE PLEINE).

    Imprimer

    Contre la dictature de la finance. 

     

    Objectifs de cette initiative:

    1. La Banque Nationale Suisse ( BNS) créera désormais seule de la monnaie scripturale, y compris électronique.


    2. Les banques ne pourront plus elles-mêmes créer de la monnaie girale (scripturale, d'écriture, ex nihilo), mais prêter seulement de la monnaie qui existe déjà.


    3. La Banque Nationale Suisse mettra en circulation de la nouvelle monnaie pleine moyennant un don (sans dette) au gouvernement fédéral, aux Cantons ou aux citoyennes et citoyens.

     

    Vous trouverez par ce lien une explication reçue de M. Jacques Gaillard le 13 août 2014: http://www.edisignal.com/momo/initiative-monnaie-pleine.htm

     

    Merci d'utiliser les liens ci-dessous pour imprimer la feuille de signatures (une feuille par commune), la signer et la renvoyer à  Berne (sans l'affranchir).

    Pour le texte en français: http://www.initiative-monnaie-pleine.ch/

    Pour le texte en allemand: http://www.vollgeld-initiative.ch/home.html?&L=1   

    Merci de prendre connaissance des commentaires reçus, très intéressants aussi.

    Le 1er avril 2015, j'ai appris que l'Islande voulait créer une révolution dans le monde de la finance et je crois que ce n'est pas un poisson d'avril. Je pense que le nouveau système monétaire proposé aiderait aussi la Grèce:

    http://www.lematin.ch/economie/islande-veut-revolutionner-systeme-monetaire/story/11026877

  • Genève: Un ex-employé des SIG arrêté pour corruption.

    Imprimer

    Bonjour,

    Voilà l'article paru sur le site du Matin:

    http://www.lematin.ch/suisse/ancien-employe-sig-arrete-corruption/story/31689812

    Cet article fournit une information très importante. Il dit ceci:

    "L'enquête devra déterminer l'ampleur de l'activité du prévenu. Elle devra également porter «sur les motifs qui ont amené les SIG à ne pas dénoncer ces faits durant 4 ans au Ministère public», en violation de la loi, qui oblige les fonctionnaires et membres d'une autorité de dénoncer un crime ou un délit poursuivi d'office".

    Je ne suis pas étonnée d'apprendre que les fonctionnaires des SIG n'ont pas dénoncé les infractions pénales dont ils ont pris connaissance, qui devraient être poursuivies d'office. C'est identique dans le canton de Vaud.

    Je dénonce des infractions pénales poursuivies d'office à de nombreux fonctionnaires (et même à des juges ...), avec pièces pour preuves et explications, depuis plusieurs années, mais les infractions pénales que j'ai découvertes ne sont jamais ni dénoncées, ni poursuivies d'office ! Même le fisc vaudois ne les dénonce pas, pourtant il reçoit de faux bilans depuis 1999 !  Pourquoi ces infractions pénales ne sont-elles pas dénoncées ?

    Par exemple: Escroquerie (art. 146 du Code pénal suisse), faux dans les titres (art. 251 CP), faux renseignements sur des entreprises commerciales (art. 152 CP), atteinte astucieuse aux intérêts pécuniaires d'autrui (art. 151 CP), fausse déclaration d'une partie en justice (art. 306 CP), faux témoignages, faux rapports produits en justice (art. 307 CP). 

    Et en plus mes plaintes pénales sont toutes refusées. Cela montre bien que certaines personnes bénéficient de très graves privilèges. Cette situation scandaleuse doit cesser et c'est urgent. Merci.

    Merci d'avance pour vos commentaires ou vos messages à mon attention à l'adresse email mh@herzoginfo.ch. Meilleures salutations.

     

  • La révolte d'une nonagénaire, Mme Rita Rosenstiel, placée de force dans un EMS.

    Imprimer

    Bonjour,

    Le 23 avril 2014, le journal 24 Heures a publié un article consternant expliquant qu'une dame de 90 ans, ayant toutes ses facultés intellectuelles et en bonne forme physique, a été placée de force dans un EMS suite à une décision de la Justice de paix. Je crois qu'il s'agissait de la Justice de paix du District de Morges.

    Les raisons de ce placement en EMS étaient financières, cette dame ayant de la peine à payer son loyer. Tous ses meubles ont alors été vendus et elle s'est retrouvée dans un EMS, contre son gré. Très courageuse, cette dame a pris contact avec un journaliste pour expliquer la façon de procéder, dont elle a été victime.  

    Je ne trouve pas cet article sur le site Internet du Journal 24 Heures. Mais ces derniers jours, plusieurs lettres de lecteurs totalement offusqués ont été publiées.

    La manière dont cette dame a été traitée est vraiment scandaleuse, d'autant plus qu'en aidant cette dame à payer son loyer, l'aide financière apportée aurait été beaucoup moins élevée que les frais de pension dans un EMS. Cette dame aurait pu alors continuer à vivre dans son appartement et dans son quartier. D'autre part, il y a peu de places libres dans les EMS et ces institutions sont faites pour des personnes ne pouvant plus vivre de manière autonome. 

    Les personnes qui ont participé à cette décision manquent de respect, d'humanité et bafouent la dignité des personnes âgées. En plus, elles n'ont pas respecté la liberté de choix et de décision de la dame en question. 

    J'ai créé il y a quelques temps une pétition pour que les juges soient sanctionnés en cas d'erreurs graves et dans ce cas une sanction serait méritée. Merci de signer ma pétition en reprenant le lien par copier-coller et de transmettre ce texte à vos amis.

    https://secure.avaaz.org/fr/petition/Mme_Simonetta_Sommaruga_Conseillere_federale_suisse_departement_justice_Des_sanctions_quand_les_juges_realisent_de_grave/?launch

    Les faits qui ont eu lieu sont extrêmement graves et doivent cesser. D'autres personnes ont-elles aussi été victimes de ces méthodes sans oser se plaindre ?

    Excellente nouvelle du 29 juillet 2014: Une citoyenne, médecin à la retraite, a offert les services d'une avocate à M. Rita Rosenstiel ayant été placée de force dans un EMS. Et l'avocate a eu gain de cause dans cette affaire. Mme Rosenstiel pourra quitter son EMS et j'espère vivement qu'elle trouvera un appartement protégé dans la région de Morges. C'est tout-de-même anormal qu'une dame âgée ne puisse pas obtenir un avocat d'office pour se défendre, alors que n'importe quel coupable obtient un avocat d'office .... Cet exemple montre une fois de plus que les victimes en Suisse sont moins bien traitées que les coupables. Voir l'article paru dans le journal 24 Heures du 29 juillet 2014. Mes vives félicitations à cette avocate.

    Mauvaise nouvelle du 8 janvier 2015: Le reportage de Temps Présent (TSR) du 8 janvier 2015 m'apprend que Mme Rosenstiel est toujours dans l'EMS de Morges. Elle peut quitter cet EMS, mais ne sait pas où aller, car son appartement a été liquidé et ses meubles ont été vendus. J'ai aussi appris qu'en une heure un psychiatre a décrété que Mme Rosenstiel a des troubles psychiques, raison supplémentaire du placement forcé. Je vous conseille vivement de regarder le reportage. Voilà le lien:

    http://www.rts.ch/emissions/temps-present/societe-moeurs/6334069-places-de-force.html

    Je me demande à qui profitent ces placements forcés en EMS sur le plan financier.

    Le 4 janvier 2015, j'ai publié un autre article sur ce blog concernant ces placements forcés en EMS.

    Bonne nouvelle du 13 mars 2018: Hier j'ai rencontré Mme Rosenstiel dans cet EMS situé au centre de Morges. Vraiment incroyable. A 94 ans elle a sauté de son fauteuil en nous voyant arriver. Extrêmement alerte, elle vient d'éditer son autobiographie (une brochure de 55 pages). J'en termine la lecture et conseille à tous les citoyens vaudois de la lire pour comprendre comment les personnes âgées, sans argent mais encore alertes, sont traitées dans le canton de Vaud. Totalement sidérant. La honte ! Si vous désirez recevoir cette autobiographie (fichie .pdf gratuit) ou des informations concernant les procédures civile et pénale qui ont eu lieu, merci de m'envoyer un email.

    Merci d'avance pour vos commentaires, pour vos témoignages ou vos messages à mon adresse mh@herzoginfo.ch

    PS: Il faut savoir que Mme Rita Rosenstiel a été très active pour récolter des fonds et des objets ayant permis la création du Musée Paderewski à Morges. Elle y a travaillé pendant des années, mais son nom n'est même pas mentionné sur le site de ce musée ...

    Information ajoutée le 3 octobre 2018: La journaliste Mme Guelpa de l'émission Mise au point a réalisé un excellent reportage sur les entrées forcées en EMS. Il s'agit des points 3 et 4 de l'émission du 9.9.2018. Mme Rosenstiel explique le calvaire qu'elle subit depuis 2014, sans espoir de pouvoir sortir de ce piège. Voilà le lien:https://www.rts.ch/play/tv/emission/mise-au-point?id=385360&station=a9e7621504c6959e35c3ecbe7f6bed0446cdf8da 

    Lors de l'audience du Grand Conseil vaudois du 18.9.2018 le Député M. Marc Vuilleumier est intervenu en citant le cas d Mme Rosenstiel (Mme R). Il a émis un Voeu. Puis les Députés ont accepté un texte. Cela figure sur la vidéo dès la minute 2h49. Voilà le lien: http://www.sonomix.ch/fr/chaines.html?chaine=4

    On verra ensuite si cette intervention permettra à Mme Rosenstiel de quitter sa prison.