12/01/2017

La Cour EDH refuse le recours d'UBS ! Excellente nouvelle.

Bonjour,

Comme vous le savez les banquiers ont engendré la crise financière des subprimes dès 2008. Puis ils se sont arrangés entre eux pour fixer certains taux. Le taux Libor par exemple. Ils aident leurs clients à réaliser des fraudes fiscales (voir l'affaire des Panama papers) et du blanchiment d'argent. 

Mais ils ne sont jamais ni responsables, ni coupables !

Heureusement, la Cour Européenne des Droits de l'Homme vient de refuser le recours d'UBS suite à une décision de la justice française. Voilà l'article:

http://www.lematin.ch/economie/cedh-valide-caution-impose...

En Suisse, les banquiers sont intouchables et ils se sont habitués à cet état. Ils sont donc très surpris quand un pays, la France dans le cas de cette caution de 1,1 milliard réclamée, ose leur faire un procès.

Car en Suisse ce genre de procès n'est même pas imaginable ... En Suisse, les aides à la fraude fiscale sont simplement ignorées !

Heureusement, dans certains pays la justice a plus d'éthique et de courage. 

Merci pour vos commentaires. Meilleures salutations. 

 

08/01/2017

NON à la Réforme de l'imposition des entreprises. Votation du 12 février 2017.

Bonjour,

Cette réforme creusera encore plus le fossé entre les riches et les pauvres. Naturellement, les partis de droite essaient de nous faire croire que cette réforme est indispensable pour que notre système fiscal soit compatible avec l'Europe et le reste de la planète. 

Pour inciter les citoyens à accepter cette réforme, la technique consiste à faire peur aux citoyens en leur indiquant que si cette réforme est refusée les entreprises quitteront le territoire suisse. C'est chaque fois le même type d'arguments. Pourtant on sait que les entreprises installées en Suisse ne sont pas installées ici uniquement pour des raisons fiscales. Les infrastructures (hôpitaux, transports, écoles, recherches scientifiques, EPFL, ETH, Universités) et la qualité de la vie en Suisse (sécurité, sport, loisirs, paysages) sont des raisons toutes aussi importantes. 

Et si certaines entreprises quittent la Suisse, eh bien cela fera diminuer le prix des loyers. Ce qui aidera de nombreuses familles à trouver un logement à un prix moins exorbitant !  

Dans une démocratie, il est impératif que les entreprises soient imposées sans bénéficier de privilèges. Les entreprises en Suisse bénéficient de toutes les infrastructures et doivent forcément participer à leur entretien ou à leurs améliorations.

La réforme fiscale RIE III prévoit des réductions fiscales pour les entreprises, ce qui favorisera les actionnaires de ces entreprises. De nouveaux privilèges pour les riches. Et plus d'impôts pour la classe moyenne et les pauvres.

Merci de voter NON et de refuser cette réforme fiscale le 12 février 2017.

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

 

19/12/2016

CENSURE DE SITES INTERNET EN SUISSE (OU AILLEURS).

Bonjour,

 

"La censure n’existe pas en Suisse, mais elle fonctionne très bien" (Kurt Tucholsky)! Cette phrase prononcée par Kurt Tucholsky il y a 75 ans est toujours d'actualité en 2016.

 

Début octobre 2016, le site Internet du lanceur d'alerte vaudois Marc-Etienne Burdet a été censuré. Ce site dénonce des affaires de corruption et en particulier l'affaire Ferrayé. Il contient aussi les lettres de Gerhard Ulrich, en trois langues, envoyées pendant l'année 2016 et les évaluations, en trois langues, d'un grand nombre de procureurs et de juges. Il s'agit du site www.worldcorruption.info

Les internautes qui n'utilisent pas les fournisseurs d'accès à Internet tels que Swisscom ou Citycable peuvent accéder aux informations en cliquant sur les liens, car dans ce cas les sites et les fichiers .pdf ne sont pas censurés. 

Quand la censure est présente un message tel que "Not found" est affiché. Parfois il est indiqué que le site est censuré par la justice.

Pour détourner cette censure, un site Internet a été créé expliquant les méthodes existantes permettant d'accéder aux sites censurés, malgré la censure exercée par Swisscom et Citycable. Voir http://www.censure.info

 

La solution la plus simple consiste à activer ce site http://www.iweb365.info/

Puis de donner le lien du site censuré après http://     et de taper sur GO.

Si le site ci-dessus ne fonctionne pas, alors voilà un autre site dit proxy qui permet de détourner la censure: https://kproxy.com/

Sur la 1ère page, à la place de l'adresse Google figurant dans la fenêtre, il faut indiquer le lien du site censuré que vous désirez. Je vous conseille d'utiliser la fonction copier-coller pour donner le lien du site. Ensuite vous tapez sur le mot SURF.

Le lien www.worldcorruption.info permet d'obtenir le site de Marc-Etienne Burdet. Le lien www.worldcorruption.info/ulrich.htm permet d'obtenir les textes de la majorité des lettres envoyées par G. Ulrich dès mars 2016.

Utilisez le lien www.worldcorruption.info/evaluations.htm si vous voulez accéder aux actes réalisés par les procureurs et les juges. Les textes de ces évaluations existent en trois langues. Il suffit de sélectionner un nom, puis de clicker sur le drapeau de la langue désirée. Vous comprendrez alors pour quelles raisons ce site a été censuré en octobre 2016.

Si vous devez utiliser iweb365 pour des liens longs, je vous conseille d'utiliser la fonction copier-coller pour transférer les liens dans le site iweb365.

 

La dernière lettre de G. Ulrich du 18 décembre 2016 explique comment les financiers se sont arrangés pour gruger le peuple suisse depuis plus de 20 ans ... Et comment le procureur Baenziger a classé la plainte pénale déposée en 1998, procédure pénale ouverte par Mme Carla Del Ponte. Cela concerne la gestion des fonds de l'AVS et de l'AI ... La plainte pénale ayant été classée, les financiers continuent leurs actes en toute impunité. 

Mes très vives félicitations aux financiers qui ont découvert ces techniques et qui les ont dénoncées. En particulier M. Harry Heutschi.

Mes très vifs remerciements à MM. Burdet et Ulrich pour tout le travail effectué en 2016, afin d'informer les citoyens.

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.