10/09/2014

Codilait: Vidéo d'un combat contre Nestlé, au Caméroun.

Bonjour,

Je viens de recevoir cette vidéo et vous conseille très vivement de prendre le temps de la regarder jusqu'à la fin. 

Voilà la réalité des problèmes vécus par Codilait et comment un homme extraordinaire se bat depuis des années au Cameroun contre le FAUX lait vendu par Nestlé !

Ce reportage a été réalisé par la journaliste Mme Judith Rueff  pour la Télévision France 5 /Le Monde (si le lien ci-dessous n'est pas activé, vous pouvez le reprendre par copier-coller). Après avoir activé le lien, il faut patienter un peu. La vidéo se trouve sous la publicité concernant l'Afrique. Il suffit de clicker sur la flèche de la vidéo et le reportage édifiant commence ...  

http://afriquedocumentaire.over-blog.com/2014/05/un-empir...

Merci de transmettre ce message à vos amis pour information. 

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations. 

PS: Sachez qu'en avril 2016, la Haute Cour de justice d'Afrique n'a toujours pas rendu sa décision, d'après le message email reçu de M. Pius Bissek, ex-patron de Codilait.  

Vraiment génial !!! Voilà le message reçu ce 21 février 2017 de M. Bissek de Codilait:
Chers amies bonjour,
Heureux de vous tenir informées de ce que le 01/09/2016 NESTLE Cameroun, filiale de NESTLE VEVEY, a été condamnée aux côtés de quelques comparses pour fraude douanière et concurrence déloyale par la Cour Suprême du Cameroun. Une condamnation solidaire à payer à ma société: 517 millions de Francs CFA soit 788 k euros. L'Etat du Cameroun qui aura assigné les mêmes sociétés requises pour fraude douanière, s'en sort contre toute attente et pour des raisons inavouées, sans un seul kopeck.....
Quinze ans d'une procédure judiciaire harassante et plaine de rebondissement..... Le livre que j'y consacre est terminé, je souhaiterai le faire préfacer par XXXXXXX (je ne donne pas le nom fourni par M. Bissek).
Merci pour tout votre soutient tout au long de cette dure épreuve.
A plus
Pius Bissek

Quand je recevrai plus d'informations, je les publierai. Meilleures salutations.

05/09/2014

Des complices de la mafia italienne vivent en Suisse. En toute sécurité ! Et un criminel recherché vit à Lucerne ...

Bonjour,

Plusieurs articles ont paru à ce sujet dans le Matin-Dimanche (éditions d'août 2014). On y apprend que le Ministère public de la Confédération (MPC), responsable en Suisse de la lutte contre le crime organisé, était au courant depuis 2010 qu'une réunion de complices de la mafia calabraise 'Ndranghetta a été tenue dans un restaurant de Frauenfeld en Thurgovie. Le MPC détient la vidéo de cette réunion depuis 2010.

L'article du Matin-Dimanche du 31 août 2014 (page 3) explique qu'un complice de cette mafia habite à Neuchâtel, un autre à Schaffhouse, un autre dans le canton de Vaud, un autre à Frauenfeld.

Douze mafieux ont été arrêtés en Italie en août 2014 suite à une enquête des autorités italiennes ayant duré trois ans. Parmi eux se trouve le complice habitant à Schaffhouse.

L'article du Matin-Dimanche se termine par les déclarations du MPC: "Nous sommes obligés de constater que nous ne nous sommes jamais occupés de cette affaire". Vraiment consternant.  

Ces dernières années, les procureurs du MPC se sont inquiétés de la montée en puissance de la mafia et plusieurs articles ont paru dans la presse à ce sujet. Mais nous ne savions pas que le MPC n'entreprenait rien contre cette mafia. Merci très vivement aux journalistes D. Botti, O. Zihlmann et C. Boss de nous avoir informé.

A mon avis, la seule façon d'améliorer ce laxisme incompréhensible serait de sanctionner très sévèrement les personnes qui devaient agir et qui n'ont rien entrepris. Et de comprendre aussi quelles sont les raisons de leur laxisme. 

10 septembre 2014: J'apprends qu'un criminel recherché par les USA vit à Lucerne ... Mais que fait M. Michael Lauber, responsable du MPC ? Voilà l'article: http://www.tdg.ch/suisse/Un-Russe-sur-liste-noire-aux-USA-vit-a-Lucerne/story/10470069

Merci de signer la pétition que j'ai créée il y a plusieurs mois. Recherche Google avec "pétition avaaz juges sanctions sommaruga".

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

02/09/2014

Banque Cantonale Vaudoise et USA: Comment les choses évoluent ...

Bonjour,

Au début du conflit avec les USA, la BCV (canton de Vaud) a annoncé dans la presse qu'elle n'était pas concernée. Au fil des mois les déclarations ont changé ...

Et ces derniers temps nous apprenons que la BCV a l'intention de transmettre les noms de 200 employés à la justice américaine.

Les choses se passent-elles comme au Crédit Suisse ? Les dirigeants de la BCV ne savaient-ils pas qu'un groupe de 200 employés travaillait avec des clients américains ? 

Cet exemple est intéressant. Il montre exactement comment les informations sont distillées au compte gouttes et varient au fil du temps. Qu'en pensez-vous ?

J'espère vivement que la BCV n'oubliera pas de transmettre les noms des responsables qui donnaient des ordres aux employés et les noms des dirigeants.

En Suisse, chaque employé doit réaliser une procédure pour se défendre, car les plaintes groupées ne sont pas acceptées. Une seule personne devrait faire la procédure par un avocat, puis passer une copie à ses collègues pour partager les frais d'avocat. Ensuite, il suffit de modifier quelques informations et d'envoyer la plainte à la bonne adresse.

J'ai une autre idée destinée aux employés qui n'ont jamais travaillé avec des clients américains. Si leur nom est transmis, ils pourraient créer une plainte collective aux USA (class action) et réclamer des dédommagements élevés aux banques qui ont transmis leurs noms à la justice américaine.

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.