11/05/2014

La révolte d'une nonagénaire, Mme Rita Rosenstiel, placée de force dans un EMS.

Bonjour,

Le 23 avril 2014, le journal 24 Heures a publié un article consternant expliquant qu'une dame de 90 ans, ayant toutes ses facultés intellectuelles et en bonne forme physique, a été placée de force dans un EMS suite à une décision de la Justice de paix. Je crois qu'il s'agissait de la Justice de paix du District de Morges.

Les raisons de ce placement en EMS étaient financières, cette dame ayant de la peine à payer son loyer. Tous ses meubles ont alors été vendus et elle s'est retrouvée dans un EMS, contre son gré. Très courageuse, cette dame a pris contact avec un journaliste pour expliquer la façon de procéder, dont elle a été victime.  

Je ne trouve pas cet article sur le site Internet du Journal 24 Heures. Mais ces derniers jours, plusieurs lettres de lecteurs totalement offusqués ont été publiées.

La manière dont cette dame a été traitée est vraiment scandaleuse, d'autant plus qu'en aidant cette dame à payer son loyer, l'aide financière apportée aurait été beaucoup moins élevée que les frais de pension dans un EMS. Cette dame aurait pu alors continuer à vivre dans son appartement et dans son quartier. D'autre part, il y a peu de places libres dans les EMS et ces institutions sont faites pour des personnes ne pouvant plus vivre de manière autonome. 

Les personnes qui ont participé à cette décision manquent de respect, d'humanité et bafouent la dignité des personnes âgées. En plus, elles n'ont pas respecté la liberté de choix et de décision de la dame en question. 

J'ai créé il y a quelques temps une pétition pour que les juges soient sanctionnés en cas d'erreurs graves et dans ce cas une sanction serait méritée. Merci de signer ma pétition en reprenant le lien par copier-coller et de transmettre ce texte à vos amis.

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Mme_Simonetta_Sommaruga_Conseillere_federale_suisse_departement_justice_Des_sanctions_quand_les_juges_realisent_de_grave/?launch

Les faits qui ont eu lieu sont extrêmement graves et doivent cesser. D'autres personnes ont-elles aussi été victimes de ces méthodes sans oser se plaindre ?

Excellente nouvelle du 29 juillet 2014: Une citoyenne, médecin à la retraite, a offert les services d'une avocate à M. Rita Rosenstiel ayant été placée de force dans un EMS. Et l'avocate a eu gain de cause dans cette affaire. Mme Rosenstiel pourra quitter son EMS et j'espère vivement qu'elle trouvera un appartement protégé dans la région de Morges. C'est tout-de-même anormal qu'une dame âgée ne puisse pas obtenir un avocat d'office pour se défendre, alors que n'importe quel coupable obtient un avocat d'office .... Cet exemple montre une fois de plus que les victimes en Suisse sont moins bien traitées que les coupables. Voir l'article paru dans le journal 24 Heures du 29 juillet 2014. Mes vives félicitations à cette avocate.

Mauvaise nouvelle du 8 janvier 2015: Le reportage de Temps Présent (TSR) du 8 janvier 2015 m'apprend que Mme Rosenstiel est toujours dans l'EMS de Morges. Elle peut quitter cet EMS, mais ne sait pas où aller, car son appartement a été liquidé et ses meubles ont été vendus. J'ai aussi appris qu'en une heure un psychiatre a décrété que Mme Rosenstiel a des troubles psychiques, raison supplémentaire du placement forcé. Je vous conseille vivement de regarder le reportage. Voilà le lien:

http://www.rts.ch/emissions/temps-present/societe-moeurs/...

Je me demande à qui profitent ces placements forcés en EMS sur le plan financier.

Le 4 janvier 2015, j'ai publié un autre article sur ce blog concernant ces placements forcés en EMS.

Merci d'avance pour vos commentaires, pour vos témoignages ou vos messages à mon adresse mh@herzoginfo.ch

02/05/2014

M. ADOBOLI EST EN PRISON. QU'EN EST-IL DES RESPONSABLES UBS ? SIGNEZ LA PETITION. MERCI.

Bonjour,

Un article paru le 1er mai 2014 sur le site de la Tribune de Genève nous apprend que le responsable du jeune trader Kweku Adoboli vient de recevoir une interdiction d'exercer son métier.

Cet homme, M. John Christopher Hughes, a reconnu être au courant des activités de M. Adoboli, dont il était le chef, mais il reçoit une condamnation vraiment légère, alors que le jeune trader a été condamné à sept ans de prison ferme en novembre 2012.

UBS avait perdu 2 milliards d'euros suite aux transactions effectuées par M. Adoboli. Je ne soutiens pas les actes de M. Adoboli, mais trouve totalement anormal qu'il ait été la seule personne condamnée dans cette affaire. Le fait d'être jeune et noir a permis de lui mettre toutes les responsabilités sur les épaules. Quelle honte.

Une nouvelle fois les responsables ne sont pas responsables ... Pourtant, dans ce cas, le Tribunal estime que M. Hughes aurait dû intervenir, mais ne le condamne pas de façon sérieuse. Injustice vraiment incompréhensible.

Voilà l'article paru le 1er mai: http://www.tdg.ch/economie/extrader-ubs-collegue-dadoboli-nosera-exercer/story/21183175  (Recherche avec TDG Adoboli Hughes ubs)

Que faut-il entreprendre pour aider M. Adoboli ?

Merci d'avance pour vos idées et vos commentaires.

Meilleures salutations.

Pour agir, je viens de créer une pétition sur le site Avaaz qui demande à la Cour Européenne des Droits de l'Homme d'intervenir afin que M. Adoboli et les responsables UBS soient traités de manière juste. Merci de signer cette pétition. Voici le lien à utiliser:

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Cour_Europeenne_des_...

Merci de reprendre le lien ci-dessus par copier-coller. Puis de le transmettre à vos amis.

J'ai aussi créé une pétition demandant qu'en Suisse les juges soient sanctionnés quand ils n'appliquent pas les lois (voir le lien ci-dessous) et dans le cas de cette affaire, je pense que les juges anglais devraient aussi être sanctionnés suite aux peines tellement différentes infligées à M. Adoboli et à M. Hughes. 

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Mme_Simonetta_Sommar...

Merci de transmettre ce message à vos amis. Merci également pour vos commentaires. Meilleures salutations.

29/03/2014

ATTAC lance une pétition pour la démission de M. Schneider Ammann

Bonjour,

ATTAC estime que l'optimisation fiscale correspond à de la fraude fiscale et a créé une pétition demandant la démission de M. Schneider-Ammann, Conseiller fédéral.

Voilà le lien à utiliser par copier-coller pour signer cette pétition (il faut ensuite aller au bas du texte allemand pour pouvoir signer la pétition):

http://www.suisse.attac.org/Petition

Enfin les choses bougent dans ce domaine financier que la justice suisse refuse systématiquement de traiter. Et la justice des cantons aussi. J'en fais l'expérience depuis 2007. Les très graves infractions pénales que j'ai dénoncées et dont je me plains n'ont jamais été traitées (fraude fiscale de plusieurs millions réalisée depuis 1999 ..., faux chiffres fournis dans une succession, canton de Vaud).

Bonne journée à Vous. Meilleures salutations.