04/01/2016

4.1.2016: Soutien à M. Pierre-Yves Maillard, responsable de la santé dans le canton de Vaud.

Bonjour,

Voilà l'article publié ce 4 janvier sur le site du Matin: 

http://www.lematin.ch/suisse/maillard-veut-mettre-fin-lob...

Etant donné que mes deux commentaires ont été censurés par le journal Le Matin, alors qu'ils respectaient parfaitement la Charte du Matin, j'ai décidé de créer un article sur mon blog. Après avoir réclamé, Le Matin a fini par publier mes deux commentaires ... avec plusieurs heures de retard. Difficile de supporter la censure réalisée par des journalistes contre la liberté d'expression et en plus sans en comprendre les raisons.

Suite aux explications fournies par M. Maillard, j'estime que les Parlementaires qui jouent un double jeu en étant Parlementaire et au Conseil d'administration d'une assurance maladie devraient être immédiatement virés du Parlement. Il faut savoir si un Parlementaire, élu par des citoyens, est à Berne pour défendre les intérêts des personnes qui l'ont élu ou pour défendre ses intérêts et ceux des dirigeants des assurances maladie. Il est urgent à Berne de nettoyer les écuries d'Augias.

Le 29 décembre 2015, un article a été publié sur le site du Matin indiquant qu'un Valaisan très malade n'a pu obtenir qu'un traitement de 12 semaines (au prix de 83'000.- CHF ...) au lieu de 24 semaines, à cause du prix exorbitant du médicament utile, que sa caisse maladie refuse de payer. Si vous désirez lire cet article, merci d'utiliser le lien fourni dans le premier commentaire publié au bas de cet article.  

J'ai appris que le médicament utile à ce Monsieur valaisan est vendu 700 fois le prix de production. Il s'agit manifestement d'une escroquerie. Mais l'assurance ne va certainement pas se retourner contre le fabricant. Le malade valaisan en subit donc les conséquences ...

Conclusion: Le citoyen suisse est en général bien soigné, mais sur le plan financier il est pris en otage de trois façons: Par les primes exorbitantes des caisses maladie qui ne cessent de monter, par les prix des médicaments pratiqués en Suisse par les entreprises pharmaceutiques qui ne subissent aucuns contrôles et par les politiciens sans aucuns scrupules qui ne défendent pas les intérêts des citoyens.

Voilà de bonnes raisons pour créer dans les meilleurs délais une caisse maladie unique, au moins dans le canton de Vaud. Cette caisse unique pourra agir contre les dérives financières de ce système de santé. J'espère naturellement qu'ensuite d'autres cantons adopteront eux aussi une caisse maladie unique. C'est urgent. Ensuite il suffira d'interdire aux dirigeants de la caisse maladie unique de faire de la politique, comme c'est le cas pour les dirigeants de La Poste, Swisscom, etc. 

Merci d'avance pour vos commentaires qui seront publiés sur ce blog.

Merci M. Maillard d'agir avec fermeté contre ces dérives financières et éthiques. Je vous souhaîte mille succès en 2016 ... et une excellente santé.

 

08/09/2015

Franc-maçonnerie, procureurs, juges, politiciens. Transparence SVP. Urgent.

Bonjour,

Ce 8 septembre 2015, j'ai lu cet article publié dans le journal Le Temps: 

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/1b130f5e-559b-11e5-8005-b...

Ce problème de transparence ne concerne pas que le canton du Valais, mais je pense qu'il concerne tous les cantons suisses.

Et ce ne sont pas seulement les politiciens qui devraient être astreints à indiquer leur appartenance à la franc-maçonnerie et aux autres sociétés secrètes, mais surtout toute personne travaillant au sein de la justice (procureurs, juges de tous les tribunaux). Peut-être que cela améliorerait le niveau de la justice dans les cantons romands.

Qu'en pensez-vous ?

Merci d'avance pour vos commentaires (click au bas de cet article). Meilleures salutations.

30/03/2015

Contrôle du travail de la justice dans les cantons romands.

Bonjour,

Suite à mon expérience vécue dans le canton de Vaud, depuis septembre 2007, je constate que la justice ne fonctionne pas du tout. Les lois ne sont pas appliquées par les juges civils et les articles du code pénal ne sont pas appliqués par la justice pénale. Je possède de nombreux exemples (décisions de justice reçues de 2008 à 2015). J'ai également reçu de nombreux témoignages qui confirment mon expérience. Aucuns contrôles du travail de la justice ne sont effectués et les citoyens qui reçoivent des décisions incompréhensibles, bafouant leurs droits fondamentaux à la justice, ne savent pas à quel organisme s'adresser.

D'autre part, les procédures sont interminables et coûtent une fortune, ce qui décourage une grande majorité de citoyens. La justice devient inaccessible, ce qui est totalement anormal dans une démocratie. Payer des frais de justice exorbitants, subir des procédures qui durent des années puis recevoir des décisions de justice ne tenant pas compte des lois, ni des faits (preuves produites systématiquement ignorées) crée une situation inacceptable dans ce soi-disant Etat de droit. Les changements sont extrêmement urgents.

En lisant la presse et les témoignages reçus, je constate que la situation est identique dans les autres cantons romands. M. Stéphane Riand, avocat en Valais et créateur du site l'1dex, publie un article ce 30 mars 2015 concernant le futur Conseil de la Magistrature prévu dans le canton du Valais et donne son avis. Voilà le lien:

http://1dex.ch/2015/03/le-conseil-de-la-magistrature-enje...

Pour ma part, j'estime anormal que les personnes travaillant au sein de la justice d'un canton fassent partie de l'organe de surveillance de la justice de ce même canton. 

Et je propose que les personnes choisies pour surveiller le travail de la justice d'un canton soient choisies hors du canton en question.

Merci d'avance pour vos commentaires à ce sujet et vos propositions. Merci aussi de publier un commentaire succinct si vous subissez des injustices, d'indiquer dans quel canton elles ont lieu et depuis quand. Merci également de transmettre cet article à vos amis. Meilleures salutations.

Texte du 1er avril 2015: Voilà un exemple consternant ayant lieu à Genève. Ce restaurateur a dû supporter dix ans de procédures judiciaires, de faux témoignages, etc, etc. Heureusement le Tribunal Fédéral vient de réagir.

http://www.ghi.ch/le-journal/la-une/cafe-des-negociants-m... 

La justice genevoise reconnaît les faux témoignages, mais ensuite ignore les conséquences de ces faux témoignages. Technique courante utilisée par la justice: admettre un fait et en ignorer les conséquences. Le juge pénal qui m'a condamnée pour diffamation (Tribunal de police de Lausanne) a fait exactement la même chose. Vraiment scandaleux !

Texte du 9 avril 2015: Voilà des injustices subies par une femme dans la région de Vevey. L'Etat de droit est à nouveau bafoué. Heureusement cette femme courageuse et tenace va écrire un livre.

http://1dex.ch/2015/04/dans-les-griffes-dun-manipulateur-...

Texte ajouté le 14 avril 2015: Suite à des faits très graves, M. Maurice Tornay, Conseiller d'Etat valaisan, refuse de démissionner. Voilà un article à ce sujet: http://www.lematin.ch/suisse/tornaygate/story/11748726

Il faut savoir qu'en août 2014, Me Stéphane Riand, co-créateur du site www.1dex.ch, a déposé une plainte pénale contre M. Maurice Tornay et deux autres personnes. Les procureurs valaisans se sont tous récusés et M. Dick Marty, ex-procureur du Tessin, a alors été choisi en Valais pour traiter cette plainte pénale. Affaire à suivre.

http://www.20min.ch/ro/news/romandie/story/Plaintes-depos...

Texte ajouté le 28 avril 2015: Nouvel exemple. La procédure judiciaire liée au scandale de la Banque Cantonale de Genève, qui a perdu plus de 2 milliards de francs suisses, a duré plus de dix ans. La justice a déclaré que les responsables ne sont pas coupables. L'Etat de Genève devra rembourser plus de 3 millions de francs suisses à l'un d'eux.  

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/L-Etat-versera-pl...

Texte ajouté le 7 juillet 2015: Concernant l'affaire HSBC à Genève, le Procureur genevois a décidé de clore cette affaire par une amende de 40 millions. Décision qui ne correspond pas du tout aux lois suisses. Mais aucun juge ne réagit. Voilà l'avis de M. Riand, notaire et avocat: 

http://1dex.ch/2015/06/affaire-hsbc-le-pragmatisme-illega...

Merci pour vos commentaires et vos témoignages.