22/01/2017

Déclaration de M. Olivier Meuwly, historien et radical vaudois.

Bonjour,

J’ai sursauté en lisant cet article :

http://www.24heures.ch/vaud-regions/On-est-forcement-de-d...

M. Meuwly, historien expérimenté connaissant très bien le canton de Vaud, déclare ceci: "Bien sûr, les libéraux défendent l’égalité face à la loi" !!!

Cela ne correspond pas du tout à la réalité. Les politiciens vaudois, qu’ils soient de gauche ou de droite, ne s’intéressent pas du tout aux dérives de l’institution judiciaire vaudoise. Ils sont parfaitement au courant de ses dérives et se retranchent derrière la séparation des pouvoirs ou derrière d’autres excuses pour ne pas agir.

Je suis donc totalement offusquée par cette déclaration. D’autant plus qu’elle provient d’un historien expérimenté. Par email, j'ai envoyé mon exemple avec quelques pièces pour preuves à M. Meuwly. Cet exemple montre que l'égalité face aux lois n'existe pas. D'où le nom de ce blog, car je réclame justement l'égalité des citoyens face aux lois et cela depuis des années. En vain.

En réalisant une recherche sur Internet, j'ai trouvé ce lien:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Olivier_Meuwly

 

Je découvre que M. Olivier Meuwly, historien, ex-professeur à l'Université de Genève, est actuellement adjoint du Département des finances du canton de Vaud, département dirigé par M. Pascal Broulis, également membre du parti libéral-radical vaudois (PLR). 

Belle coïncidence, car j'explique depuis des années à M. Broulis et au fisc vaudois que j'ai reçu de faux chiffres dans une succession et qu'il s'agit d'une très grave soustraction fiscale. Mais il est impossible de faire comprendre des faits très simples à ces professionnels du fisc et de faire corriger les chiffres. Il est bien clair que certains citoyens dominants, qui probablement financent le parti PLR vaudois, bénéficient de privilèges fiscaux. 

D'autres part, ils peuvent réaliser des infractions pénales poursuivies d'office (faux dans les titres, escroqueries, etc) sans ne jamais être poursuivis ... ni dénoncés. Mes plaintes pénales d'octobre 2007 à février 2016 contre des citoyens de droite (avocat, financiers, agent immobilier) ont toutes été classées par les différents procureurs vaudois. Les preuves écrites produites dans mes plaintes pénales sont ignorées. 

Merci, M. Olivier Meuwly, de ne pas déclarer dans la presse que les libéraux défendent l'égalité des lois. Vous êtes historien et ne pouvez ignorer qu'il existe de très nombreuses victimes judiciaires dans le canton de Vaud et dans les autres cantons romands. 

Merci à Vous de lire également l'article de ce blog concernant les archives judiciaires. Votre réponse concernant mes questions serait bienvenue. Merci d'avance.

D'autres articles de ce blog expliquent les dérives de la "justice" vaudoise. Par exemple l'article intitulé: "Une injustice bouleversante vécue par un paysan vaudois". Ce paysan subit cette injustice depuis l'incendie de sa ferme le 31 août 2002 ! 

Merci pour vos commentaires qui seront publiés sur ce blog. Meilleures salutations.

 

09/12/2016

FRAUDE FISCALE: JUSTICE FRANCAISE ET JUSTICE SUISSE.

Bonjour,

Suite au jugement de Cahuzac hier, l'1dex a publié un article comparant la condamnation prévue pour Cahuzac et celle prévue pour Dominique Giroud.

Voilà l'article: http://1dex.ch/2016/12/cahuzac-nest-giroud/#.WErZkNThCt8

Je me permets d'ajouter le cas que je dénonce depuis l'été 2007 à la justice vaudoise. Suite à cette fraude fiscale que j'estime à plus de 30 millions de francs suisses, la seule personne qui a été condamnée c'est moi. Car j'ai eu l'outrecuidance de dénoncer les faits. De dire que mon avocat m'avait caché des informations, en particulier l'existence et le contenu d'un compte de titres de 2 millions (valeur comptable) qui contient des actions de sociétés immobilières. Et que par conséquent j'avais des soupçons de corruption.

Le juge pénal Colelough m'a condamnée pour diffamation le 23.9.2010. Il a étouffé les fausses déclarations faites par mon avocat en justice de mai 2007 à septembre 2010 ! Puis n'a pas appliqué l'alinéa 2 de l'article 173 du Code pénal.

Mon demi-frère, ayant admis n'avoir jamais remis le contenu de ce compte de titres de 2 millions à mon avocat, a donc admis avoir caché un inventaire primordial dans une succession, correspondant à des biens immobiliers que j'estime à plus de 30 millions. Biens immobiliers non déclarés au fisc. La justice et le fisc vaudois ne réagissent pas ... Dans le canton de Vaud, les fraudeurs du fisc peuvent dormir sur leurs deux oreilles. 

Aujourd'hui, 9 décembre, journée de lutte contre la corruption, Transparency m'a envoyé un message. Cela me fait vraiment rire, car en Suisse Transparency et les autres ONG ne luttent pas du tout contre la corruption. Ni les juges. 

En Suisse, les personnes qui dénoncent une affaire de corruption sont condamnées pour diffamation et l'affaire de corruption est étouffée. J'en fais l'expérience depuis août 2007 ! 

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

 

06/11/2016

Vaud: Pétition pour la transparence concernant les sociétés secrètes (francs-maçons, clubs de service).

Bonjour,

De nombreux citoyens n'arrivent pas à obtenir justice dans le canton de Vaud. Après avoir étudié plusieurs cas d'injustices, je constate que ces affaires sont très souvent liées à de très grosses sommes d'argent. 

Les victimes, d'une part sont injustement condamnées et, en plus, sont dépouillées de leurs biens au profit de citoyens dominants bien protégés par les procureurs et les juges. Si les victimes déposent une plainte pénale, leur plainte est classée sans que les citoyens dominants ne soient interrogés. Les preuves écrites produites sont ignorées. Les articles du Code de procédure pénale suisse ne sont pas appliqués. Les infractions pénales commises par les citoyens dominants sont étouffées. Et personne ne réagit pour aider les victimes.

Si la victime se plaint auprès des Autorités (Lettre au Grand Conseil vaudois ou à une Commission de ce Grand Conseil, par exemple à la CHSTC Commission de Haute Surveillance du Tribunal Cantonal), elle n'obtiendra aucune réponse utile sous prétexte de la séparation des pouvoirs. Les politiciens vaudois connaissent les affaires ayant donné lieu à de graves injustices, mais personne ne réagit.  

Grâce aux explications fournies par MM. Gerhard Ulrich et Marc-Etienne Burdet (voir les articles de ce blog), je comprends très bien maintenant pour quelles raisons le système judiciaire vaudois ne fonctionne pas. Le dernier livre réalisé par M. Ulrich concernant l'affaire dramatique subie par un paysan vaudois depuis fin août 2002 (voir l'article précédent de ce blog) montre que ces injustices profitent à des citoyens dominants, membres de la franc-maçonnerie et/ou membres de clubs de service. Il est donc primordial que toute la lumière soit faite sur ces sociétés secrètes et leur influence, secrète elle aussi.

Suite à une votation ayant eu lieu en Valais en septembre 2015, les magistrats (procureurs, juges, ...) doivent déclarer ouvertement leur appartenance à la franc-maçonnerie et aux clubs de service. La votation réclamant la même chose pour les Députés valaisans a été refusée de justesse. Voir ce lien:  

http://www.lematin.ch/suisse/La-grande-peur-des-francsmac...

Dans le canton de Vaud, c'est le silence complet et rien n'est entrepris pour obliger les magistrats et les politiciens à déclarer leur appartenance à ces sociétés secrètes. Les membres de ces loges maçonniques et clubs de service tirent les ficelles, en secret. La séparation des pouvoirs n'existe pas (contrairement aux déclarations officielles). Il est certain que les magistrats francs-maçons ne sont pas impartiaux. Ils protègent certains citoyens dominants (probablement également francs-maçons). D'où les très nombreuses victimes de la justice vaudoise. Raison pour laquelle je viens de créer une pétition.

Conseil d'Etat: Des élections importantes auront lieu dans le canton de Vaud le 30 avril 2017. Renouvellement du Conseil d'Etat. Pour que cette situation opaque cesse, il est nécessaire que les citoyens sachent, avant de voter pour telle ou tel candidat nouveau ou sortant, de quelle loge maçonnique et clubs de service il ou elle fait partie. 

Cette nouvelle pétition réclame que toute la lumière soit faite dans le canton de Vaud concernant ces sociétés secrètes. Voilà le lien permettant d'obtenir le texte de cette pétition et de la signer. Merci à vous. 

https://www.change.org/p/grand-conseil-de-l-etat-de-vaud-...

Merci également de diffuser cet article auprès de vos contacts pour que de nombreuses signatures soient obtenues rapidement. Les signatures des citoyens des autres cantons suisses sont naturellement aussi les bienvenues. Leur soutien est très important. Merci à eux.

J'ignore comment ce problème est résolu dans les autres cantons suisses. Si vous détenez des informations sur la façon dont les autres cantons suisses gèrent cette opacité, merci d'avance pour votre commentaire et vos explications (click sur le mot commentaire au bas de cet article).

Vos commentaires concernant cet article seront publiés sur ce blog. Meilleures salutations.