Climat, environnement

  • Tennis au Credit Suisse: les militants sont acquittés. Miracle ! Bravo !

    Imprimer

    Bonsoir,

    Ces militants ont eu une idée géniale en 2018: organiser une partie de tennis dans les locaux du Credit Suisse (CS) pour alerter Roger Federer, qui fait de la publicité pour CS, alerter les dirigeants du CS et la population. Car CS investit énormément d'argent dans les énergies fossiles très polluantes.

    En mai 2019, nous avons appris que les militants ayant agi à Lausanne étaient condamnés. Voilà l'article:

    https://www.24heures.ch/vaud-regions/21-600-francs-damende-partie-tennis-sauvage/story/12532893

    Ces militants ont ensuite été soutenus par M. Jacques Dubochet, prix Nobel habitant dans la région, et par d'autres professeurs et experts travaillant dans la région. Premier miracle, car ces jeunes n'y ont probablement pas pensé quand ils ont organisé leur partie de tennis en 2018.

    Second miracle: des avocats ont accepté de défendre ces militants gratuitement. Ce qui est très important car les honoraires habituels des avocats sont exorbitants dans le canton de Vaud. Alors que l'accès à la justice est un droit et un service public ... Ces jeunes n'auraient très certainement pas pu payer de tels frais. Tant mieux pour eux. En espérant tout-de-même que ce problème très grave d'accès à la justice soit ensuite traité de façon sérieuse et que des changements profonds aient lieu. En début d'année, on a le droit de rêver ...

    Ces derniers jours, Roger Federer a réagi et déclaré qu'il allait discuter de ce problème de pollution avec ses sponsors. Ses déclarations ont fait le tour de la planète ... Cela a donné une publicité extraordinaire aux actes très intelligents effectués par ces militants. Mais aussi au procès qui avait lieu ces jours.

    Aujourd'hui, ces jeunes ont été acquittés par le juge Philippe Colelough, qui pourtant, d'habitude, n'applique pas les lois. Là, c'est vraiment un 3e miracle extraordinaire. Sous la pression médiatique, le juge Colelough a été obligé d'appliquer l'article 17 du Code pénal suisse "Etat de nécessité licite". Voilà un article à ce sujet:

    https://www.20min.ch/ro/news/vaud/story/xxx-xxx-27798302

    L'Année 2020 commence vraiment de façon inespérée: le juge Colelough applique les lois ! Pourvu que ça dure ...

    Merci de diffuser cet article à vos amis et aux personnes qui ont subi, ces dix dernières années, les jugements totalement arbitraires et scandaleux du juge Colelough. Suite à une procédure qui a duré environ 3 ans, je détiens les preuves écrites de la façon de travailler du juge pénal Philippe Colelough. D'autres personnes en ont aussi fait l'expérience.

    Je me demande maintenant si les jeunes d'Extinction Rebellion seront aussi acquittés suite à leurs actes commis sur le territoire du canton de Vaud.

    Merci d'avance pour vos commentaires.

    Meilleures salutations.

    Mise à jour du 14.1.2020: Ce jour des militants défendant le climat ont manifesté dans les locaux d'UBS à Lausanne. Quant au procureur général du canton de Vaud, M. Eric Cottier, il a fait appel suite à la décision du juge Colelough. La balle (de tennis), qui représente la planète, est donc refilée aux juges cantonaux vaudois. Affaire à suivre.

    https://www.20min.ch/ro/news/vaud/story/Les-militants-pro-climat-visent-une-nouvelle-banque-23199921

  • Suisse: Interdiction d'employer le pesticide chlorothalonil dès le 1.1.2020.

    Imprimer

    Bonjour,

    En général les autorités suisses tergiversent et refusent d'interdire l'emploi de certains pesticides. Les intérêts financiers des industriels semblent plus importants que la santé des citoyens. En plus, s'ils sont malades, cela fera tourner l'industrie de la santé ... De gros intérêts financiers sont aussi en jeu.

    Cette fois, grâce à la décision de l'Union Européenne d'interdire l'emploi du chlorothalonil, l'Office fédéral de l'agriculture a décidé d'interdire l'emploi de ce produit dès le 1.1.2020. Excellente nouvelle. Voilà l'article:

    https://www.letemps.ch/suisse/loffice-federal-lagriculture-interdit-chlorothalonil

    Suite aux élections fédérales du 20 octobre 2019 ayant montré que le peuple suisse désirait plus de protection du climat et de l'environnement, raison pour laquelle les Verts ont obtenu un résultat très encourageant, au détriment des autres partis politiques, je pense que les parlementaires à Berne se sentent obligés d'agir contre les pesticides. Et l'office fédéral de l'agriculture aussi.

    Je me demande tout-de-même comment les contrôles seront effectués ... Car bien souvent nous apprenons avec une très grande surprise que les contrôles n'ont pas eu lieu ou alors qu'ils sont effectués par des personnes travaillant dans la profession, ce qui ne permet pas de supprimer le copinage.

    Merci de diffuser cet article.

    Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

  • Elections au Conseil fédéral: Mélange de démocratie et de cooptation.

    Imprimer

    Bonjour,

    Les élections de ce 11 décembre 2019 n'ont apporté aucuns changements. Les 7 Conseiller-ères fédéraux ont été réélus. A propos de ces élections, voilà un article très intéressant publié le 5 décembre 2019 par l'historien et politologue M. Claude Longchamp. Cet article explique bien le rôle de la cooptation.

    https://www.swissinfo.ch/fre/democratiedirecte/%C3%A9lection-du-conseil-f%C3%A9d%C3%A9ral_un-rituel-d%C3%A9mocratique-teint%C3%A9-d-oligarchie/45413608

    Suite à ces élections qui n'ont pas élu Mme Regula Ritz, la présidente des Verts, au Conseil fédéral, alors qu'arithmétiquement parlant suite aux votes du peuple dès le 20 octobre 2019 les Verts ont droit à un siège, je pense que les manifestations pour défendre le climat vont prendre de l'ampleur en Suisse. Car les résultats des  votations depuis le 20 octobre 2019 (élections des Parlementaires fédéraux) n'ont pas apporté ensuite les changements espérés au niveau du gouvernement.

    Le parti radical-libéral (PLR) a tout-de-même reçu un avertissement, car lors de la dernière législature il s'est opposé à tous les changements. De plus, les problèmes vécus par certains de ses membres, par exemple M. Pierre Maudet, ont aussi pesé dans la balance.

    Rendez-vous est donc pris pour les prochaines élections fédérales.

    Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.