12/11/2018

Affaire Maudet: Journaliste de la RTS non protégée !

Bonsoir,

Beaucoup de personnes en Suisse romande constatent que les journalistes d'investigation disparaissent à vue d'oeil et que le 4e pouvoir, le pouvoir de la presse, ne remplit pas son rôle.

Voilà un article édifiant qui en explique les raisons:

https://lecourrier.ch/2018/11/11/enquetrice-sur-la-touche/

On comprend donc que les politiciens sont devenus si puissants qu'ils arrivent même à intervenir auprès de la RTS. Et que les dirigeants de la RTS ne protègent plus les quelques journalistes ayant encore le courage de faire des investigations et de publier les résultats de leurs découvertes.

Heureusement, le journal Le Courrier ose encore dénoncer cette affaire.

J'espère vivement que la journaliste Laetitia Guinand pourra poursuivre ses investigations sans entraves et avec le soutien de la RTS. Affaire à suivre. Merci de nous tenir informés.

Le journaliste P. Rothenbuehler, dans son billet du 11.11.2018 publié dans le Matin Dimanche, s'offusquait que le groupe Tamedia puisse laisser la journaliste d'investigation Sophie Roselli quitter ses fonctions, alors qu'elle a reçu de nombreux prix. Elle vient en effet d'annoncer son changement d'activité, mais ne dit pas quelles en sont les raisons. Voilà un article à ce sujet:

https://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/sophie-roselli-r...

Je me demande si les pressions ont également été trop fortes ? Dans quelques mois nous en saurons probablement un peu plus. 

Merci d'avance pour vos commentaires.

Meilleures salutations.

 

Mise à jour du 13 novembre 2018: Formidable ! Je viens de recevoir ce message d'un collaborateur de la RTS. Le lien fourni contient la lettre de démission de Mme Roselli et ses raisons. Je me doutais bien qu'il existait un problème avec Tamedia.

Bonjour Madame

Merci pour vos lignes ! En ce qui concerne la démission de Sophie Roselli, vous trouvez une éclairage publié par notre correspondant sur twitter :

https://twitter.com/MMeschenmoser/status/1034438638707335...

Mon message: Je souhaite vivement que Mme Roselli puisse poursuivre son activité de journaliste d'investigation et retrouve un nouvel emploi. Félicitations Madame pour votre travail. Bon vent pour la suite de votre carrière.

28/10/2018

Mouvement européen pour la justice: Nouvelle pétition très importante.

Bonsoir,

Je viens de recevoir la pétition créée par le Mouvement Européen pour la Justice. Cette pétition propose d'utiliser les jurys populaires pour juger les magistrats qui n'appliquent pas les lois dans les pays européens.

En effet, les dysfonctionnements de la justice n'existent pas uniquement en Suisse. Heureusement, maintenant, des citoyens réagissent dans de nombreux pays suite à ces injustices.

Voilà le lien de cette nouvelle pétition très importante qui sera aussi envoyée au gouvernement suisse.

Merci de la signer et de diffuser ce lien pour la pétition en français:

https://www.change.org/p/nations-unies-contre-la-corrupti...

Il est intéressant de constater que le but de cette pétition est de défendre les Droits humains souvent bafoués actuellement par les juges. Raison pour laquelle, avant le 25 novembre prochain, il faudra voter NON à l'initiative de l'UDC contre les juges étrangers (initiative ayant lieu en Suisse).

Merci d'avance pour vos commentaires.

Meilleures salutations.

 

Mise à jour publiée le 30 octobre 2018:

Cette pétition existe en plusieurs langues. Voilà les liens. Merci de les diffuser à vos contacts dans leur langue.

ALLEMAND

https://www.change.org/p/vereinte-nationen-und-europ%C3%A...

 

ANGLAIS

https://www.change.org/p/united-nations-against-corruptio...

 

ESPAGNOL

https://www.change.org/p/contra-la-corrupci%C3%B3n-jueces...

 

ITALIEN

https://www.change.org/p/nazioni-unite-per-prevenire-la-c...

 

PORTUGAIS

https://www.change.org/p/na%C3%A7%C3%B5es-unidas-contra-a...

 

07/10/2018

Suisse romande: Pourquoi les fonctionnaires ne sont-ils jamais sanctionnés ?

Bonsoir,

A ce propos, voilà deux exemples récents. Le premier concerne le canton de Vaud et l'affaire des huit enfants abusés par leur père pendant des années. L'ex-juge fédéral M. Claude Rouiller a réalisé un rapport très critique et virulent. A ce sujet voilà un article publié par Le Temps: https://www.letemps.ch/suisse/enfants-abuses-durant-dix-a...

Mais on s'aperçoit que les fonctionnaires responsables de cette très grave affaire ne sont même pas sanctionnés ! D'après des articles de presse plus récents, le responsable du SPJ, M. Christophe Bornand, s’en va. Mais j'ai constaté que souvent ces fonctionnaires retrouvent un autre poste ... en toute discrétion.

Et qu'en est-il du juge de paix ou de la juge de paix responsable de ce drame ? Cette personne va-t-elle démissionner ? Pourquoi son nom n'a-t-il pas été cité par la presse ?

Puis on va nous expliquer, comme chaque fois, que les procédures vont être améliorées pour que ce genre d'affaire ne se reproduise pas. Mais je ne le crois pas, car les contrôles seront effectués par d'autres fonctionnaires "amis".

D'autre part, depuis le temps qu'on nous dit que les procédures vont être améliorées, la situation devrait être bien meilleure qu'elle ne l'est ...

 

Le second exemple concerne le canton de Genève. Le journal Le Courrier nous apprend que M. Mauro Poggia garde un cadre controversé. Voilà le lien:

https://lecourrier.ch/2018/10/04/mauro-poggia-garde-un-ca...

Dans cette seconde affaire, moins grave que la première, ce haut-fonctionnaire n'a pas non plus été sanctionné. Il a obtenu un nouveau poste grâce à M. Mauro Poggia.

Tant que des sanctions très sévères ne seront pas prononcées et appliquées suite à ce genre d'affaire, je pense que la situation ne s'améliorera pas.

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.