émission

  • Emission Temps Présent sur l'affaire d'espionnage Crypto.

    Imprimer

    Bonsoir,

    Un collectif international de journalistes vient de révéler que l'entreprise Crypto AG, basée à Zoug en Suisse, a vendu pendant des lustres des systèmes de cryptage truqués permettant à la CIA et aux services secrets allemands d'espionner environ 130 Etats !

    Pour comprendre cette affaire, voilà le lien de l'émission Temps Présent du 13.2.2020:

    https://pages.rts.ch/emissions/temps-present/10977257-temps-present.html

    Il semblerait qu'un employé de Crypto, Hans Buehler, ayant été licencié après avoir passé plusieurs mois en prison en Iran en 1992, ait alerté les autorités fédérales et la police fédérale, mais ensuite qu'aucune enquête sérieuse n'ait eu lieu ... Il semble que personne au niveau fédéral n'avait envie de révéler cette affaire ... d'Etat.

    A propos de cette affaire, le journal Le Temps a publié ce 13.2.2020 une interview de Dick Marty. Il dit, je cite: "Cette affaire crée un gros dégat d'image pour la crédibilité et la fiabilité de la Suisse".

    Il dit aussi: "Les lanceurs d'alerte jouent un rôle fondamental dans une démocratie et il est regrettable qu'ils ne soient pas mieux protégés, en Suisse comme ailleurs".

    J'espère que toute la lumière sera faite concernant cette affaire. Merci très vivement aux journalistes ayant travaillé sur cette opération "Rubicon" d'avoir révélé cette affaire inimaginable, d'une immense gravité, très révélatrice de l'opacité régnant en Suisse. 

    Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

    Mise à jour du 14.2.2020: Apprenant que des journalistes d'investigation enquêtaient sur les actes de Crypto AG, le journal 24 Heures nous dit que le Département fédéral de la défense a tout-à-coup averti le Conseil fédéral dès le 5 novembre 2019 des actes de trahison réalisés par Crypto. Magnifique coïncidence ! Voilà l'article:

    https://www.24heures.ch/suisse/affaire-crypto-debut-enquete-berne/story/25164365

    Ensuite l'affaire est encore restée secrète pendant 3 mois ! Quel que soit le type d'enquête choisi, je ne pense pas que la vérité sera révélée.

    Mise à jour du 15.2.2020: Un article de 24 Heures nous apprend que le Conseiller fédéral Kaspar Villiger était probablement au courant des activités malveillantes de Crypto AG. Mais M. Villiger nie cela. Il déclare aussi n'avoir pas su que Crypto appartenait à la CIA et aux services de renseignements allemands. Affaire à suivre.

    Mise à jour du 16.2.2020: Le Matin Dimanche publie un article de 2 pages sur cette affaire Crypto. Kaspar Villiger n'était, semble-t-il, pas le seul à connaître les activités de Crypto AG. D'autres politiciens PLR sont mentionnés dans cet article. J'espère qu'une enquête très sérieuse aura lieu avant que les documents fondamentaux ne disparaissent des archives ...

  • Pour le bien des enfants lors des divorces: emploi de la méthode Cochem.

    Imprimer

    Bonjour,

    Les personnes qui suivent l'actualité dans les cantons romands ont souvent lu ou entendu qu'il existe de très graves problèmes dans les familles, souvent suite aux séparations ou divorces des parents. Ou suite aux violences conjugales. Et les enfants en subissent les conséquences, parfois de façon très grave (placement dans des foyers).

    De très nombreux parents critiquent les expertises psychiatriques familiales, ordonnées par les juges du Tribunal de protection de l'adulte et de l'enfant, qu'ils ont du subir et les conclusions incompréhensibles de ces expertises. Cela envenime la situation plutôt que d'apporter de l'aide aux familles. Les délais sont également un sérieux problème, car souvent plusieurs années s'écoulent avant qu'une décision soit prise.

    D'où cet article indiquant que des changements sont prévus à Genève:

    https://www.ge.ch/document/revision-du-dispositif-protection-mineurs

    D'où aussi l'émission Temps Présent du 30 janvier 2020 que je vous conseille très vivement d'écouter: 

    https://www.rts.ch/play/tv/emission/temps-present?id=385293

    Je suis très heureuse d'avoir appris, par cette émission, qu'en Allemagne, en Belgique et ailleurs une méthode totalement différente est utilisée: la méthode Cochem. Cette méthode n'utilise surtout pas les expertises psychiatriques, mais favorise la médiation afin que les parents reprennent le dialogue le plus vite possible et trouvent des solutions pour le bien de leurs enfants dans les meilleurs délais.

    Bonne nouvelle: L'émission Temps Présent nous apprend que la méthode Cochem va être utilisée en Valais. Voilà un autre article à ce sujet:

    https://www.rts.ch/info/regions/valais/10860001-le-valais-veut-mieux-proteger-les-enfants-en-cas-de-divorce-difficile.html

    J'espère que cette méthode Cochem sera aussi implémentée dans les autres cantons de Suisse romande. J'ignore quelle est la situation dans les cantons suisses-allemands. Outre Sarine, cette méthode Cochem, d'origine allemande, est-elle déjà utilisée ? Merci aux personnes qui connaissent la situation en Suisse allemande de m'envoyer un commentaire sur mon blog.

    Quand j'entends les déclarations de la juge du TPAE à Genève, dans l'émission Temps Présent, je pense que l'emploi de la méthode Cochem à Genève n'est pas pour demain ... Car cette méthode implique un total changement d'état d'esprit et l'abandon complet des expertises psychiatriques ... Cela impliquerait aussi d'admettre que les méthodes utilisées ces dernières années étaient abusives et non adaptées et il est très rare que des magistrats et des fonctionnaires admettent leurs erreurs.

    Merci de diffuser cet article à vos amis, surtout s'ils vivent de telles situations.

    Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

  • Grève des femmes du 14 juin et émission Infrarouge.

    Imprimer

    Bonjour,

    J'espère très vivement qu'un grand nombre de femmes et d'hommes participeront à la grève des femmes du 14 juin 2019 organisée en honneur de la première grève des femmes ayant eu lieu en Suisse le 14 juin 1991. La grève de 1991 avait rassemblé plus de 500'000 femmes dans toute la Suisse.

    Bien qu'il existe des lois en Suisse stipulant que l'on doit respecter l'égalité femmes-hommes, en pratique cette égalité n'existe toujours pas et cela dans de nombreux domaines. Raison pour laquelle des femmes ont travaillé ces derniers mois pour organiser cette nouvelle grève.

    Il faut aussi comprendre qu'en Suisse les bureaux de l'égalité ne sont, à mon avis, pas assez efficaces et trop limités dans leurs actions. D'où le fait que la situation ne se soit pas améliorée aussi rapidement qu'espéré.

    Hier soir, l'émission Infrarouge de TSR1 était consacrée à la grève des femmes du 14 juin 2019 et des suites de cette grève. Eh bien figurez-vous que les journalistes d'Infrarouge n'ont pas invité sur le plateau de l'émission les femmes ayant eu l'idée d'organiser cette nouvelle grève ! Vraiment consternant et sidérant !

    Heureusement, cela a choqué énormément de personnes qui sont allées manifester à Genève devant la tour de la télévision. Cela a obligé les journalistes d'Infrarouge à leur donner la possibilité de s'exprimer, mais elles n'ont toujours pas été invitées sur le plateau de l'émission !

    Mme Michela Bovolenta du syndicat des services publics (voir https://ssp-vpod.ch/) a donc pu lire un texte produit au début de l'émission. Voilà le lien permettant de l'écouter et de voir l'émission Infrarouge d'hier soir:

    https://www.rts.ch/play/tv/emission/infrarouge?id=404386

    Voilà le programme de la journée de grève qui aura lieu demain dans le canton de Vaud: https://frauenstreik2019.ch/accueil/collectifs/collectif-vaudois/

    Pour les autres cantons, voir ce lien : https://frauenstreik2019.ch/accueil/collectifs/

    Merci à toutes les personnes ayant organisé cette grève et mille félicitations pour leur initiative.

    Merci d'avance pour vos commentaires envoyés sur ce blog.

    Meilleures salutations.