14/12/2017

Un employé des CFF soupçonné de corruption.

Bonjour,

Voilà l'article:

https://www.rts.ch/info/suisse/9170423-un-employe-des-cff...

Ce qui m'inquiète le plus dans cette affaire, c'est le manque de contrôles. Ce laxisme au niveau des contrôles aurait permis à cet employé d'agir de 2003 à 2014 .... Vraiment consternant. Mais assez habituel si l'on en croit les affaires financières dénoncées par la presse.

On nous fait toujours croire que des contrôles très sérieux existent, mais en réalité les contrôles sont souvent inexistants. Cela concerne aussi d'autres domaines.

Et à nouveau la même question: A quoi sert le réviseur des comptes des CFF ? 

A mon avis, tant que les réviseurs des comptes ne seront pas inquiétés dans ces affaires, les contrôles resteront très superficiels.

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

 

12/12/2016

Va-t-il y avoir un soulèvement en Suisse ?

Bonjour,

Voilà l'article: http://lesobservateurs.ch/2016/11/30/va-t-il-y-avoir-un-s...

Cela m'étonnerait que les citoyens suisses se révoltent, car ils imaginent que tout fonctionne très bien en Suisse. Et que les autres pays ont beaucoup plus de problèmes. A mon avis, de graves problèmes existent en Suisse, mais personne n'en parle. La presse a été muselée. Les journalistes ont peur de perdre leur emploi ou d'être condamnés pour diffamation s'ils annoncent certains faits. 

Les politiciens savent très bien que les citoyens suisses sont très sages et ils en profitent pour ne pas appliquer les décisions du peuple suisse. 

La décision du peuple suisse du 9 février 2014 ne va donc pas être appliquée.

Pour mémoire, voilà les résultats de cette votation:

http://www.rts.ch/info/suisse/5597512-les-suisses-accepte...

Les résultats ont été très serrés. Mais dans une démocratie, il faut accepter les résultats d'une votation du peuple. La démocratie en Suisse est de plus en plus théorique. Dans la pratique, les élites ont pris le pouvoir et les lois ne sont plus appliquées ...

Il est important aussi de comprendre que la votation du 9 février 2014 concernait les travailleurs de l'UE venant travailler en Suisse et non les personnes ayant besoin d'un asile politique provenant d'Afrique, de Syrie, etc. 

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.