24/02/2018

Genève: Une étrange clinique a modifié les rapports des psychiatres ....

Bonjour,

Je vous conseille vivement de lire cet article hallucinant !

https://www.letemps.ch/suisse/une-etrange-clinique-genevo...

Cela montre qu'il devient de plus en plus difficile de faire confiance car dans tous les domaines les gains financiers sont devenus beaucoup plus importants que l'éthique ! Il n'existe plus aucuns scrupules. Seul le Dieu FRIC compte.

Je trouve que dans cette affaire les assurances qui ont réclamé ces fausses expertises médicales (pas uniquement dans le domaine de la psychiatrie) devraient également être immédiatement radiées et ne devraient plus avoir l'autorisation de travailler.

Une fois de plus les patients grugés ne pourront jamais être dédommagés de tout le mal et des problèmes qu'ils auront subis suite à ces expertises médicales falsifiées.Vraiment consternant.

Je me demande aussi pourquoi la "justice" a été si lente. Etant donné que le premier psychiatre s'est plaint en 2011 ... et que nous sommes en 2018 ! A mon avis il fallait agir avec énergie beaucoup plus rapidement (mesures d'urgence).

L'article ne dit pas clairement pendant quelle période ce docteur B. a pu continuer ses actes. J'espère qu'un journaliste nous expliquera cela plus clairement.

Ce cas genevois est-il unique à Genève et en Suisse ? Que faut-il entreprendre pour obtenir la réponse ?

Cela me conforte dans l'idée qu'une assurance publique UNIQUE en Suisse serait la seule solution permettant d'éradiquer tous ces abus.

Merci de prendre connaissance du texte de cette pétition qui réclame une caisse maladie Lamal UNIQUE dans les meilleurs délais.

Merci de signer cette pétition et de la diffuser à vos amis.

https://www.change.org/p/les-7-conseillers-f%C3%A9d%C3%A9...

Dans l'attente de vos commentaires, qui seront publiés sur ce blog, recevez mes  salutations les meilleures.

Texte ajouté le 25.2.2018: La RTS et le groupe Tamedia ont reçu une interdiction de la justice de publier des informations au sujet de cette affaire. Vigousse a publié un article le vendredi 23 février et la RTS a pu publier son reportage le 24.2.2018 au journal de 19h30. Voilà le lien de ce reportage:

https://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/une-clinique-genev...

Par ce reportage j'apprends que ce Dr B. était radié de l'Association des médecins genevois depuis 2006 !!! Mais alors pourquoi a-t-il pu continuer à pratiquer pendant toutes ces années ? Vraiment incompréhensible !

Naturellement la censure de la presse (le 4e pouvoir) est très inquiétante d'autant plus que les citoyens auraient dû être avertis depuis longtemps des dysfonctionnements liés à ces expertises. Surtout quand on sait qu'en 2015, par exemple, 883 expertises ont été réalisées par cette clinique Corela ! (qui vient de changer de nom ...).

 

Texte ajouté le 18.3.2018: Je viens de recevoir un message ce soir de M. Pascal B. victime de la clinique Corela. Voir cet article très bouleversant publié par le Temps:
https://www.google.ch/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=...

Si des personnes ont été victimes de la clinique Corela je les remercie très vivement de prendre contact avec moi en m'envoyant un email à mh@herzoginfo.ch car plusieurs victimes veulent se regrouper pour se défendre. Merci beaucoup. Meilleures salutations.

 

Texte ajouté le 20.3.2018: Suite aux faux certificats médicaux établis par la clinique Corela, le pouvoir judiciaire propose aux personnes concernées de déposer des demandes de révision des expertises reçues. Elles ont 3 mois pour le faire dès le jour où elles ont eu connaissance de cette affaire publiée dans la presse dès le 23 février 2018 (journal Vigousse).Voilà l’article :

https://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/Expertises-Corel...

 

29/09/2014

NOUVELLE CAISSE MALADIE PUBLIQUE, MAIS PAS UNIQUE.

Bonjour,

Suite aux résultats de la votation du 28 septembre 2014 concernant la caisse maladie publique, acceptée par quatre cantons romands, à savoir Jura (63% de oui), Neuchâtel (60%), Genève (57%) et Vaud (56%), il me semble possible de créer une nouvelle caisse maladie publique, mais pas unique, dans ces quatre cantons. Cette caisse publique serait alors en concurrence avec les caisses privées et le citoyen aurait le choix d'y adhérer ou non. Cela respecterait les résultats de cette votation refusée par le peuple suisse, qui ne veut pas d'une caisse publique, unique dans chaque canton.   

Cette nouvelle caisse maladie publique permettrait de montrer aux citoyens réticents que ce système peut parfaitement fonctionner. Etant donné qu'elle ne sera pas unique, la même caisse maladie devrait pouvoir être proposée dans les quatre cantons romands qui l'ont acceptée. Dans un premier temps, cette caisse publique sera en concurrence avec les caisses maladies privées déjà existantes. Si ce système fonctionne, il sera possible ensuite de le proposer aux autres cantons intéressés. Par exemple, Fribourg qui a refusé cette caisse maladie publique et unique par 50,3% des votes.

J'espère que la votation de ce 28 septembre ouvrira la voie à une telle solution, car il est urgent d'agir dans ce domaine. D'autant plus que les augmentations des primes maladies pour 2015 sont déjà annoncées. M. Maillard, dans le canton de Vaud, indique que les subventions seront de 522 millions en 2015 pour aider les citoyens à payer les primes d'assurances maladies. Pourquoi ne pas utiliser une partie de cette somme pour la création de cette caisse maladie publique, qui proposerait des primes moins élevées ce qui engendrerait moins de subventions ... ? 

Information ajoutée le 7 octobre 2014: En apprenant que la caisse maladie Supra sera intégrée au Groupe Mutuel dès le 1er janvier 2015, je constate que les caisses maladie vont devenir uniques dans chaque canton, mais privées. Il faut savoir si cette solution sera meilleure qu'une caisse unique publique. Qu'en pensez-vous ? 

Merci d'avance pour vos commentaires et de transmettre la copie de cet article à vos amis pour information. Meilleures salutations.