18/02/2015

PERQUISITION chez HSBC à Genève 6 ans plus tard ....

Bonjour,

J'apprends ce 18 février 2015 que le Ministère Public du canton de Genève réalise aujourd'hui une perquisition dans les locaux de la banque HSBC à Genève. Et qu'une enquête pour "blanchiment d'argent aggravé" est enfin ouverte. Voilà l'article publié sur le site de la TDG (Merci d'utiliser la fonction copier-coller si ce lien n'est pas activé):

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/Perquisition-chez-HSBC-pour-blanchiment-aggrave/story/24718145 

A la page 19 du Matin-Dimanche du 15 février 2015, il est indiqué que la police et la procureure du Ministère Public de la Confédération (MPC) s'étaient rendus en décembre 2008 dans les locaux de la banque HSBC à Genève pour entendre Hervé Falciani et l'une de ses collègues complice.

Il est également indiqué dans la presse que le MPC a reçu la copie des CD de Falciani dès janvier 2010.

Et ce n'est que sous la pression internationale, suite aux révélations des journalistes de SwissLeaks, et de quelques personnalités suisses (M. Dick Marty, Mme Calmy-Rey, etc) que tout-à-coup le Ministère public du canton de Genève décide d'agir ... 5 à 6 ans plus tard ! Quelle honte.

Magnifique exemple de la justice pénale suisse à deux vitesses. Hervé Falciani est recherché depuis décembre 2008, lui. Les personnes qui ont le courage de dénoncer des faits gravissimes sont condamnées en Suisse, alors que les auteurs des infractions pénales ne sont pas entendus par un procureur, même si vous déposez une plainte pénale contre eux. Plainte qui recevra la réponse "refus de suivre" ou "non entrée en matière". J'en fais l'expérience dans le canton de Vaud depuis octobre 2007, suite à une très grave affaire financière découverte, cachant des biens immobiliers (et fraude fiscale portant sur de nombreux millions). 

En Suisse, le mot Ministère devrait s'écrire Ministaire. 

Il faut comprendre que toutes ces fraudes fiscales créent de l'austérité dans certains pays (en France, en Grèce, ...) et de graves problèmes lors des successions (argent caché à certains héritiers). 

Merci de signer la pétition que je viens de créer demandant au Conseil fédéral l'ouverture d'une enquête suite à l'inaction du MPC et du Ministère Public genevois de janvier 2010 à janvier 2015.

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Au_Conseil_federal_s...

Merci de transmettre le lien de cette pétition à vos amis.

Ce 20 février je découvre cette pétition demandant au Gouvernement d'agir. Magnifique. Des milliers de citoyens responsables l'ont signée en quelques jours. Merci à Vous de la signer:

https://secure.avaaz.org/fr/hsbc_tax_dodge_loc/?bOIDMeb&a...

 Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

Texte ajouté le 7 juillet 2015: Le procureur de Genève a décidé de régler cette affaire HSBC Genève par une amende de 40 millions ce qui ne correspond pas du tout aux lois suisses ... En Suisse, aucun juge n'a réagi. Heureusement, j'apprends aujourd'hui que la Tunisie fait recours contre cette décision. Voilà le lien:

http://www.businessnews.com.tn/la-tunisie-contre-le-class...

19/11/2014

DECISIONS DE JUSTICE INCOMPREHENSIBLES

Bonjour,

Ces dernières années, j'ai constaté à plusieurs reprises que les décisions de la justice en Suisse sont incompréhensibles.

Le dernier exemple date d'hier et a eu lieu à Genève. Voilà le lien à reprendre par copier-coller, car les liens ne fonctionnent pas sur ce blog: 

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/medecin-radiologue-fautive-acquittee/story/16956844?comments=1

Une femme a été opérée d'un cancer du sein alors qu'elle était en bonne santé. Très grave erreur médicale. Pourtant, la radiologue qui a commis une erreur et les autres médecins qui ont opéré cette femme ne sont pas condamnés par la justice genevoise. La victime est donc une seconde fois très mal traitée. Cette situation est inacceptable.  

Suite à cette décision de justice incompréhensible, de nombreux internautes ont réagi. Mais cela ne va rien changer au système en place. Pour que les choses changent, il est impératif que les juges soient sanctionnés en cas de dénis de justice (quand une plainte pénale n'est pas du tout traitée par exemple) ou quand un juge rend un jugement incompréhensible.

Pour que des améliorations aient lieu, j'ai créé une pétition sur le site Avaaz en mars 2014 et je vous remercie de la signer: 

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Mme_Simonetta_Sommaruga_Conseillere_federale_suisse_departement_justice_Des_sanctions_quand_les_juges_realisent_de_grave/?pv=0

Si ce lien par copier-coller ne fonctionne pas, vous pouvez rechercher cette pétition par Google en copiant les mots suivants: "pétition avaaz sanctions juges sommaruga". 

Naturellement, si vous avez d'autres propositions à faire pour améliorer la justice en Suisse, merci de les annoncer sur ce blog. Merci d'avance pour vos commentaires et de transmettre ce message à vos amis. Meilleures salutations.

Texte ajouté le 9 juillet 2015: Suite à l'appel déposé, le tribunal cantonal genevois a tout-de-même condamné cette femme médecin. Voir ce lien: http://www.20min.ch/ro/news/geneve/story/21621282

 

05/09/2014

Des complices de la mafia italienne vivent en Suisse. En toute sécurité ! Et un criminel recherché vit à Lucerne ...

Bonjour,

Plusieurs articles ont paru à ce sujet dans le Matin-Dimanche (éditions d'août 2014). On y apprend que le Ministère public de la Confédération (MPC), responsable en Suisse de la lutte contre le crime organisé, était au courant depuis 2010 qu'une réunion de complices de la mafia calabraise 'Ndranghetta a été tenue dans un restaurant de Frauenfeld en Thurgovie. Le MPC détient la vidéo de cette réunion depuis 2010.

L'article du Matin-Dimanche du 31 août 2014 (page 3) explique qu'un complice de cette mafia habite à Neuchâtel, un autre à Schaffhouse, un autre dans le canton de Vaud, un autre à Frauenfeld.

Douze mafieux ont été arrêtés en Italie en août 2014 suite à une enquête des autorités italiennes ayant duré trois ans. Parmi eux se trouve le complice habitant à Schaffhouse.

L'article du Matin-Dimanche se termine par les déclarations du MPC: "Nous sommes obligés de constater que nous ne nous sommes jamais occupés de cette affaire". Vraiment consternant.  

Ces dernières années, les procureurs du MPC se sont inquiétés de la montée en puissance de la mafia et plusieurs articles ont paru dans la presse à ce sujet. Mais nous ne savions pas que le MPC n'entreprenait rien contre cette mafia. Merci très vivement aux journalistes D. Botti, O. Zihlmann et C. Boss de nous avoir informé.

A mon avis, la seule façon d'améliorer ce laxisme incompréhensible serait de sanctionner très sévèrement les personnes qui devaient agir et qui n'ont rien entrepris. Et de comprendre aussi quelles sont les raisons de leur laxisme. 

10 septembre 2014: J'apprends qu'un criminel recherché par les USA vit à Lucerne ... Mais que fait M. Michael Lauber, responsable du MPC ? Voilà l'article: http://www.tdg.ch/suisse/Un-Russe-sur-liste-noire-aux-USA-vit-a-Lucerne/story/10470069

Merci de signer la pétition que j'ai créée il y a plusieurs mois. Recherche Google avec "pétition avaaz juges sanctions sommaruga".

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.