18/01/2015

Abandon du taux plancher de 1,20CHF par la BNS

Le 15 janvier 2015, la BNS a décidé d'abandonner le taux artificiel de 1,20 CHF pour 1 Euro existant depuis 2011. Consternation des industriels, de certains politiciens et des milieux touristiques qui en plus reprochent la méthode utilisée: décision surprise. Le soir du 15 janvier, 1 Euro valait 1,04 CHF ce qui montre bien que le cours de 1,20 CHF était artificiel et que la décision surprise était nécessaire.  

Concernant cette décision surprise, les milieux industriels et les entreprises font la même chose quand ils décident de licencier du personnel, de fermer une usine ou une succursale. Naturellement, cela touche les employés, alors les patrons ne sont pas offusqués. Ce qu'ils n'aiment pas ce sont les décisions surprises qui les touchent eux. Ou plutôt qui touchent leur porte-monnaie.

Quant à l'Euro, je viens de lire un article à ce sujet sur le site de la TDG "Faute vénielle ou péché mortel ?" et son auteur, M. Marian Stepczynski, pense que l'Euro va remonter. Très bien. Si l'Euro remonte, alors le taux plancher n'est plus nécessaire. La BNS a donc bien fait de supprimer ce taux plancher artificiel et de laisser le taux s'établir en fonction de l'offre et de la demande.

Et si, suite aux décisions qui vont intervenir ces prochains jours, l'Euro baissait ? Il est bien clair que la BNS n'aurait pas pu continuer à soutenir ce taux plancher de 1,20 CHF pour 1 Euro. Elle a donc bien agi en prenant sa décision le 15 janvier.  

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

20:54 Publié dans Air du temps, Banques suisses, Finance, Suisse | Tags : bns, abandon, taux, plancher, franc, suisse, euro | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

19/06/2014

INITIATIVE SUISSE POUR PROTEGER LA MONNAIE (MONNAIE PLEINE).

Contre la dictature de la finance. 

 

Objectifs de cette initiative:

1. La Banque Nationale Suisse ( BNS) créera désormais seule de la monnaie scripturale, y compris électronique.


2. Les banques ne pourront plus elles-mêmes créer de la monnaie girale (scripturale, d'écriture, ex nihilo), mais prêter seulement de la monnaie qui existe déjà.


3. La Banque Nationale Suisse mettra en circulation de la nouvelle monnaie pleine moyennant un don (sans dette) au gouvernement fédéral, aux Cantons ou aux citoyennes et citoyens.

 

Vous trouverez par ce lien une explication reçue de M. Jacques Gaillard le 13 août 2014: http://www.edisignal.com/momo/initiative-monnaie-pleine.htm

 

Merci d'utiliser les liens ci-dessous pour imprimer la feuille de signatures (une feuille par commune), la signer et la renvoyer à  Berne (sans l'affranchir).

Pour le texte en français: http://www.initiative-monnaie-pleine.ch/

Pour le texte en allemand: http://www.vollgeld-initiative.ch/home.html?&L=1   

Merci de prendre connaissance des commentaires reçus, très intéressants aussi.

Le 1er avril 2015, j'ai appris que l'Islande voulait créer une révolution dans le monde de la finance et je crois que ce n'est pas un poisson d'avril. Je pense que le nouveau système monétaire proposé aiderait aussi la Grèce:

http://www.lematin.ch/economie/islande-veut-revolutionner...