cantonale

  • Votations à Genève: Manifestation le samedi 26 janvier 2019 à 14h.

    Imprimer

    Bonjour,

    En septembre 2014, suite au refus du peuple suisse de la caisse maladie unique, les ministres de la santé des cantons romands avaient annoncé qu'ils proposeraient des caisses maladie publiques cantonales. Voilà un article à ce sujet:

    https://www.rts.ch/info/regions/6181255-les-ministres-romands-ouverts-a-l-idee-de-caisses-maladie-cantonales.html

    M. Mauro Poggia, Conseiller d'Etat genevois responsable du Département de la santé a tenu sa promesse et la votation cantonale concernant cette caisse maladie publique aura lieu à Genève le 10 février 2019.

    L'association de lutte contre la hausse des primes maladie Lamal organise une manifestation à Genève demain 26 janvier à 14h pour soutenir cette votation. Vous trouverez les informations ici:

    https://docs.wixstatic.com/ugd/a7d41a_79541b19dd5049afaaaca54ebb6b848c.pdf

     

    Dans le canton de Vaud, M. Maillard n'a pas tenu sa promesse. Il a préféré trouver un compromis avec la droite, donc avec M. Broulis. D'où leur surnom Malice et Brouillard. Les primes maladies seront plafonnées à 10% des revenus dès 2019. Voilà un article à ce sujet:

    https://www.24heures.ch/vaud-regions/Les-primes-maladie-seront-plafonnees-a-12-du-revenu/story/31558039

     

    Dans les autres cantons romands aucune votation n'a eu lieu concernant la caisse maladie cantonale publique. La votation prévue à Genève en février 2019 est déjà un premier pas. Naturellement, à mon avis, la seule solution permettant de faire diminuer les primes maladie Lamal c'est la caisse publique UNIQUE pour autant que d'autres mesures soient également prises. A ce propos voir cette pétition et merci de la signer: http://chng.it/HZTQnn7ghk

    Il faut se souvenir qu'avant la votation de 2014 sur la caisse maladie publique unique de très nombreux politiciens prétendaient que, sans la caisse UNIQUE, la hausse des primes serait tout-de-même enrayée. Mais cela n'a pas du tout été le cas !

    Merci à Vous de diffuser ce message.

    Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

  • Banque Cantonale Vaudoise et USA: Comment les choses évoluent ...

    Imprimer

    Bonjour,

    Au début du conflit avec les USA, la BCV (canton de Vaud) a annoncé dans la presse qu'elle n'était pas concernée. Au fil des mois les déclarations ont changé ...

    Et ces derniers temps nous apprenons que la BCV a l'intention de transmettre les noms de 200 employés à la justice américaine.

    Les choses se passent-elles comme au Crédit Suisse ? Les dirigeants de la BCV ne savaient-ils pas qu'un groupe de 200 employés travaillait avec des clients américains ? 

    Cet exemple est intéressant. Il montre exactement comment les informations sont distillées au compte gouttes et varient au fil du temps. Qu'en pensez-vous ?

    J'espère vivement que la BCV n'oubliera pas de transmettre les noms des responsables qui donnaient des ordres aux employés et les noms des dirigeants.

    En Suisse, chaque employé doit réaliser une procédure pour se défendre, car les plaintes groupées ne sont pas acceptées. Une seule personne devrait faire la procédure par un avocat, puis passer une copie à ses collègues pour partager les frais d'avocat. Ensuite, il suffit de modifier quelques informations et d'envoyer la plainte à la bonne adresse.

    J'ai une autre idée destinée aux employés qui n'ont jamais travaillé avec des clients américains. Si leur nom est transmis, ils pourraient créer une plainte collective aux USA (class action) et réclamer des dédommagements élevés aux banques qui ont transmis leurs noms à la justice américaine.

    Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.