17/12/2017

Suisse: Mais à quoi servent les bureaux de l'égalité ?

Bonjour,

Je viens de lire à la page 5 du Matin-Dimanche de ce 17 décembre 2017 qu'une femme a été licenciée par son employeur (une école) après avoir accouché. Cela se passe dans le canton de Vaud (Suisse).

Voilà l'article mais il est moins complet que la version papier:

https://www.lematin.ch/navlematindimanche/ferme/marie-lic...

Une nouvelle fois je me demande à quoi servent les bureaux de l'égalité, qui prétendent défendre les droits des femmes, si ce genre de pratique peut encore avoir lieu en Suisse en 2017.

Je me demande si un homme serait viré de son emploi parce qu'il décide de faire du service militaire ou d'adopter un enfant. Probablement pas. Les nouveaux pères sont-ils licenciés à la naissance de leur enfant ? Bien sûr que non. 

Après un accouchement une femme est protégée pendant 16 semaines d'après la loi. Son employeur ne peut donc pas lui envoyer son congé pendant cette période. Dans le cas de cette femme, l'employeur se serait trompé d'un jour (!) dit l'article (version papier) car le délai court depuis le lendemain de l'accouchement (et non depuis le jour de l'accouchement).

Cette erreur, qui montre aussi que la directrice de l'école était vraiment pressée, pourrait faire annuler la décision de licenciement dit un juriste ayant donné son avis à ce sujet.

J'imaginais qu'au niveau des écoles il existait plus d'humanisme. Force est de constater que l'éthique disparaît en Suisse dans tous les domaines ...

Je me demande aussi à quoi servent les articles de la Constitution fédérale si les lois en vigueur en Suisse vont à l'encontre des articles 7, 8, 11 et 13 !

Voir ce lien pour relire la Constitution fédérale:

https://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/199953...

 

Avant de signer un contrat de travail avec une école (ou avec un autre employeur), il va falloir à mon avis que les femmes fassent ajouter une clause dans le contrat empêchant l'employeur de les licencier pour cause d'accouchement.

Les relations humaines deviennent uniquement juridiques. Merci de cesser de nous faire croire que la Suisse est un pays humanitaire ... Joyeux Noël à tous. 

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

10/05/2014

Une femme en colère: YASMINE MOTARJEMI.

Bonjour,

Je vous conseille vivement de consacrer un peu de votre temps à regarder cette vidéo dans laquelle Mme Yasmine Motarjemi explique son combat contre une entreprise internationale travaillant dans l'agroalimentaire ...

Voilà le lien (à reprendre par copier-coller, merci de le transmettre à vos amis):

http://un-empire-dans-mon-assiette.france5.fr/webdoc.php?filmShare=Une-femme-en-colere

 

Ce reportage a été fait dans le cadre du web-documentaire : « Un empire dans mon assiette »  préparé par la Télévision France 5 en collaboration avec le journal Le Monde.

Meilleures salutations. 

Le procès de Mme Motarjemi contre Nestlé commencera le 1er décembre 2015 à Lausanne, avec l'audition de Mme Motarjemi. Le CEO de Nestlé et d'autres témoins seront entendus le 16 décembre 2015. Les auditions des témoins sont prévues tous les 15 jours jusqu'en juin 2016 ... Merci à vous de suivre cette affaire.