03/02/2019

Cantons de Genève et Vaud: Demandes de récusation des procureurs.

Bonjour,

Il est intéressant de constater que dans deux grandes affaires ayant lieu actuellement soit à Genève, soit dans le canton de Vaud des demandes de récusation du procureur ont été déposées.

Pierre Maudet a déposé une demande de récusation à mi-janvier 2019. Voilà le lien:

https://www.letemps.ch/suisse/pierre-maudet-demande-recus...

 

Dans l'affaire vaudoise Orllati/Nicod la demande de récusation du procureur Christian Buffat a été acceptée. Voilà cet article:

https://www.lematin.ch/suisse/recours-recusation-procureu...

 

Dans cet article, le procureur général du canton de Vaud, Eric Cottier, indique que seules 5% des demandes de récusation sont acceptées. Et que ces demandes sont peu nombreuses 30 à 40 par année sur 22000 enquêtes réalisées par le Ministère Public vaudois.

Ce chiffre de 30 à 40 demandes de récusation m'étonne car j'ai étudié quelques affaires vaudoises et dans la majorité de ces affaires des demandes de récusation d'un procureur ont été faites. Elles ont chaque fois été rejetées. Mais ce n'est pas le point le plus important.

Les questions primordiales que je me pose sont celles-ci: Quelles sont les sanctions pour les procureurs récusés, car s'ils sont récusés cela signifie qu'ils ont commis des erreurs importantes. 

Combien de fois un procureur peut-il être récusé ? Doit-il ensuite démissionner après X demandes de récusation acceptées ?

Sur les 22000 enquêtes, il existe forcément d'autres erreurs car les très graves dysfonctionnements de certains procureurs vaudois sont prouvés. Certains procureurs ne recherchent pas la vérité, ne convoquent pas les témoins, n'appliquent pas les lois, condamnent la victime au lieu de condamner l'auteur des infractions pénales (c'est très fréquent ...), etc, etc.

Autres questions fondamentales: Quand donc les procureurs qui ne font pas leur travail correctement seront-ils condamnés ? Et par qui ? Sur ces 22000 enquêtes combien de procureurs ont-ils été condamnés dans le canton de Vaud ?

Merci à un journaliste de poser ces questions aux procureurs généraux Olivier Jornot et Eric Cottier et de nous informer.

Autre question: Pourquoi les Députés du Grand Conseil qui ont été alertés depuis des années des dysfonctionnements dramatiques du pouvoir judiciaire (ils ont reçu les très nombreuses plaintes des citoyens et les pétitions) ne réagissent-ils jamais afin de sanctionner les magistrats ?

Je vous remercie de signer cette pétition réclamant un contrôle sérieux et efficace du travail du pouvoir judiciaire. Voilà le lien:

https://www.change.org/p/le-grand-conseil-des-cantons-sui...

Si rien n'est entrepris et aucune procédure mise en place pour pouvoir condamner les magistrats, alors je pense qu'il faudra créer des jurys de citoyens.

Merci de diffuser cet article à vos amis.

Merci d'avance pour vos commentaires.

Meilleures salutations.

25/01/2019

Votations à Genève: Manifestation le samedi 26 janvier 2019 à 14h.

Bonjour,

En septembre 2014, suite au refus du peuple suisse de la caisse maladie unique, les ministres de la santé des cantons romands avaient annoncé qu'ils proposeraient des caisses maladie publiques cantonales. Voilà un article à ce sujet:

https://www.rts.ch/info/regions/6181255-les-ministres-rom...

M. Mauro Poggia, Conseiller d'Etat genevois responsable du Département de la santé a tenu sa promesse et la votation cantonale concernant cette caisse maladie publique aura lieu à Genève le 10 février 2019.

L'association de lutte contre la hausse des primes maladie Lamal organise une manifestation à Genève demain 26 janvier à 14h pour soutenir cette votation. Vous trouverez les informations ici:

https://docs.wixstatic.com/ugd/a7d41a_79541b19dd5049afaaa...

 

Dans le canton de Vaud, M. Maillard n'a pas tenu sa promesse. Il a préféré trouver un compromis avec la droite, donc avec M. Broulis. D'où leur surnom Malice et Brouillard. Les primes maladies seront plafonnées à 10% des revenus dès 2019. Voilà un article à ce sujet:

https://www.24heures.ch/vaud-regions/Les-primes-maladie-s...

 

Dans les autres cantons romands aucune votation n'a eu lieu concernant la caisse maladie cantonale publique. La votation prévue à Genève en février 2019 est déjà un premier pas. Naturellement, à mon avis, la seule solution permettant de faire diminuer les primes maladie Lamal c'est la caisse publique UNIQUE pour autant que d'autres mesures soient également prises. A ce propos voir cette pétition et merci de la signer: http://chng.it/HZTQnn7ghk

Il faut se souvenir qu'avant la votation de 2014 sur la caisse maladie publique unique de très nombreux politiciens prétendaient que, sans la caisse UNIQUE, la hausse des primes serait tout-de-même enrayée. Mais cela n'a pas du tout été le cas !

Merci à Vous de diffuser ce message.

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

20/07/2018

Office des poursuites de Genève: La lanceuse d'alerte est licenciée !

Bonjour,

Les dysfonctionnements à l'office des poursuites de Genève existent depuis longtemps. A ce sujet, un article a déjà été publié sur ce blog le 7 mai 2017.

Une femme, cadre supérieure, contrôleuse interne du Département des finances depuis plus de dix ans, a lancé l'alerte concernant les problèmes découverts à l'Office des poursuites de Genève Que s'est-il passé ensuite ? Elle a été licenciée en juin 2018 ! Vraiment scandaleux.

Voilà l'article: https://lecourrier.ch/2018/07/18/lanceuse-dalerte-elle-es...

Cela est d'autant plus scandaleux que l'Etat de Genève a prétendu en automne 2017 avoir mis en place une plateforme permettant aux lanceurs d'alerte de dénoncer des dysfonctionnements ! L'Etat de Genève estimait être pionnier dans ce domaine. Voir l'article publié sur ce blog le 18.11.2017.

Cela montre une nouvelle fois que certains fonctionnaires sont intouchables et que la personne ayant eu le courage de dénoncer les faits est victime de son comportement. Cela va naturellement inciter les lanceurs d'alerte à se taire !

Il faut savoir que les problèmes liés à l'Office des poursuites existent aussi dans le canton de Vaud. Et, effectivement, il est impossible de s'en plaindre. La justice et les Autorités ferment les yeux. Personne ne dénonce les très graves dysfonctionnements ayant lieu. Et si vous déposez une plainte pénale pour abus d'autorité et autres infractions pénales, qui devraient être poursuivies d'office, votre plainte sera simplement classée !

Si une personne ou un journaliste désire recevoir des informations à ce sujet, je peux fournir des informations, avec preuves écrites, car je subis les décisions invraisemblables de l'Office des poursuites de ma région depuis 2013. Il s'agit clairement d'abus d'autorité, de non application de la loi sur les poursuites, de harcèlement psychologique et d'atteinte à mon patrimoine.

Merci d'avance aux personnes qui m'enverront un témoignage très succinct des problèmes rencontrés avec les Offices de poursuites. Il suffit pour cela de m'envoyer un commentaire en respectant la Charte de la TDG et je le publierai. Merci d'indiquer dans quel canton les faits ont eu lieu et en quelle année.

Meilleures salutations.