05/07/2018

Suisse: Le Contrôle Fédéral des Finances fait une proposition contre la corruption !

Bonjour,

Naturellement dès les premières lignes de l'article on nous rappelle que la Suisse est un modèle en matière de lutte contre la corruption ! Mais le Contrôle Fédéral des Finances fait tout-de-même une proposition: Créer un organisme indépendant de lutte contre la corruption. Voilà l'article publié sur le site du Matin:

https://www.lematin.ch/suisse/confier-lutte-anticorruptio...

Il est intéressant de constater que personne ne parle jamais du GRECO qui a fixé un délai à la Suisse à fin juin 2018 pour qu'elle se détermine au sujet des questions posées dans son rapport (4e cycle) lié à la corruption et aux mesures prises pour l'éradiquer et la punir.

Ensuite pour savoir si la Suisse travaille sérieusement dans ce domaine, eh bien il faudra attendre les conclusions du GRECO (et ne pas annoncer systématiquement qu'en Suisse tout va bien ... au niveau de la lutte contre la corruption).

Le Contrôle Fédéral des Finances cite toujours la corruption des fonctionnaires de l'Etat mais il faut savoir que la corruption a aussi lieu en Suisse dans le domaine privé. Et dans ce domaine privé il est urgent de prendre des mesures afin que les personnes qui dénoncent des affaires de corruption ne soient pas condamnées pour diffamation (voir certains articles de ce blog).

Maintenant le Contrôle Fédéral des Finances propose qu'un organisme indépendant soit créé pour lutter contre ce fléau qu'est la corruption. Cela signifie que rien ne sera entrepris contre la corruption pendant encore de longues années, car la mise en place de cet organisme va prendre des années ... Il faut bien comprendre qu'il n'existe pas de volonté en Suisse de lutter contre la corruption.

En Suisse, la corruption a encore de beaux jours devant elle ...

Voici ma proposition: Au lieu de discuter dans le vide concernant la corruption, il faut qu'un organisme vraiment indépendant étudie des cas concrets ayant été dénoncés ces dernières années et vérifie comment la corruption a été punie. Et si la corruption a été étouffée, en plus sans rechercher la vérité (astuce habituelle), alors il faudra enfin sanctionner les magistrats qui auront condamné le lanceur d'alerte pour diffamation au lieu de condamner le corrupteur et les personnes corrompues. La mise sur pied d'un tel organisme ne devrait pas prendre des années s'il existe une réelle volonté de lutter contre la corruption. Affaire à suivre.

Seconde proposition: Pourquoi le GRECO ne proposerait-il pas à la Suisse de mettre sur pied lui-même cet organisme de contrôle ? Dans ce cas, les experts du GRECO étudieraient eux-mêmes les cas de corruption dénoncés et la façon dont ces cas ont été traités par les magistrats suisses.

3e proposition: Naturellement chaque canton suisse pourrait aussi créer un organisme indépendant composé de citoyens et d’experts indépendants (financiers et juristes à la retraite par exemple) afin d’étudier comment les affaires de corruption dénoncées ces dernières années ont été traitées par les magistrats du canton concerné.

Merci de diffuser cet article aux personnes qui s'intéressent à la lutte contre la corruption. Et à celles qui pensent que la corruption n'existe pas en Suisse !

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

PS: Voilà le lien permettant de voir le reportage de Temps Présent sur la corruption en Suisse publié à fin mai 2018. Les exemples sont édifiants et je vous conseille vivement de regarder ce reportage:

http://egalitedescitoyens.blog.tdg.ch/archive/2018/06/01/...

 

20/10/2014

Formidable débat organisé par Mediapart concernant la corruption.

Bonjour,

Ce débat a eu lieu hier soir 19 octobre dans un théâtre à Paris et était retransmis en direct sur le site de Mediapart. Les divers orateurs ont fourni des informations très claires montrant qu'il est primordial et urgent de s'attaquer au problème de la corruption. Le laxisme à son sujet doit cesser. 

Voilà le lien permettant de revisualiser ce débat très intéressant: http://www.mediapart.fr/journal/france/191014/corruption-ca-suffit-notre-grande-soiree 

Je vous conseille très vivement de consacrer un peu de votre temps à ce sujet en réécoutant le débat organisé par Mediapart.   

Merci de transmettre cette information à vos amis. Merci également pour vos commentaires. Meilleures salutations.

22/03/2014

1er jour du printemps: Message du Pape François à la mafia.

Le 21 mars 2014, le Pape a adressé ce message à la mafia: "Arrêtez de faire le mal, convertissez-vous. Que l'esprit de responsabilité l'emporte pas à pas sur la corruption".

Eh bien, ce message concerne également la Suisse, pays dans lequel la corruption est très présente, même si on ne la voit pas dans la rue, et si en général les affaires de corruption annoncées sont étouffées.

L'ONG Tax Justice Network (TJN) a créé un classement d'opacité financière (Financial secrecy index). La Suisse arrive en tête du classement. Elle est suivie par le Luxembourg, pays où le TJN dénonce  "un mélange dangereux d'opacité, de lacunes dans la législation fiscale et de règles financières laxistes". 

Le Luxembourg vient d'annoncer l'abandon de son secret bancaire. J'espère vivement que la Suisse fera des progrès dans ce domaine. C'est urgent. Il est important aussi que la justice suisse traite les affaires financières de façon efficace et applique enfin les articles du Code pénal suisse.

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.