19/11/2014

DECISIONS DE JUSTICE INCOMPREHENSIBLES

Bonjour,

Ces dernières années, j'ai constaté à plusieurs reprises que les décisions de la justice en Suisse sont incompréhensibles.

Le dernier exemple date d'hier et a eu lieu à Genève. Voilà le lien à reprendre par copier-coller, car les liens ne fonctionnent pas sur ce blog: 

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/medecin-radiologue-fautive-acquittee/story/16956844?comments=1

Une femme a été opérée d'un cancer du sein alors qu'elle était en bonne santé. Très grave erreur médicale. Pourtant, la radiologue qui a commis une erreur et les autres médecins qui ont opéré cette femme ne sont pas condamnés par la justice genevoise. La victime est donc une seconde fois très mal traitée. Cette situation est inacceptable.  

Suite à cette décision de justice incompréhensible, de nombreux internautes ont réagi. Mais cela ne va rien changer au système en place. Pour que les choses changent, il est impératif que les juges soient sanctionnés en cas de dénis de justice (quand une plainte pénale n'est pas du tout traitée par exemple) ou quand un juge rend un jugement incompréhensible.

Pour que des améliorations aient lieu, j'ai créé une pétition sur le site Avaaz en mars 2014 et je vous remercie de la signer: 

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Mme_Simonetta_Sommaruga_Conseillere_federale_suisse_departement_justice_Des_sanctions_quand_les_juges_realisent_de_grave/?pv=0

Si ce lien par copier-coller ne fonctionne pas, vous pouvez rechercher cette pétition par Google en copiant les mots suivants: "pétition avaaz sanctions juges sommaruga". 

Naturellement, si vous avez d'autres propositions à faire pour améliorer la justice en Suisse, merci de les annoncer sur ce blog. Merci d'avance pour vos commentaires et de transmettre ce message à vos amis. Meilleures salutations.

Texte ajouté le 9 juillet 2015: Suite à l'appel déposé, le tribunal cantonal genevois a tout-de-même condamné cette femme médecin. Voir ce lien: http://www.20min.ch/ro/news/geneve/story/21621282

 

05/09/2014

Des complices de la mafia italienne vivent en Suisse. En toute sécurité ! Et un criminel recherché vit à Lucerne ...

Bonjour,

Plusieurs articles ont paru à ce sujet dans le Matin-Dimanche (éditions d'août 2014). On y apprend que le Ministère public de la Confédération (MPC), responsable en Suisse de la lutte contre le crime organisé, était au courant depuis 2010 qu'une réunion de complices de la mafia calabraise 'Ndranghetta a été tenue dans un restaurant de Frauenfeld en Thurgovie. Le MPC détient la vidéo de cette réunion depuis 2010.

L'article du Matin-Dimanche du 31 août 2014 (page 3) explique qu'un complice de cette mafia habite à Neuchâtel, un autre à Schaffhouse, un autre dans le canton de Vaud, un autre à Frauenfeld.

Douze mafieux ont été arrêtés en Italie en août 2014 suite à une enquête des autorités italiennes ayant duré trois ans. Parmi eux se trouve le complice habitant à Schaffhouse.

L'article du Matin-Dimanche se termine par les déclarations du MPC: "Nous sommes obligés de constater que nous ne nous sommes jamais occupés de cette affaire". Vraiment consternant.  

Ces dernières années, les procureurs du MPC se sont inquiétés de la montée en puissance de la mafia et plusieurs articles ont paru dans la presse à ce sujet. Mais nous ne savions pas que le MPC n'entreprenait rien contre cette mafia. Merci très vivement aux journalistes D. Botti, O. Zihlmann et C. Boss de nous avoir informé.

A mon avis, la seule façon d'améliorer ce laxisme incompréhensible serait de sanctionner très sévèrement les personnes qui devaient agir et qui n'ont rien entrepris. Et de comprendre aussi quelles sont les raisons de leur laxisme. 

10 septembre 2014: J'apprends qu'un criminel recherché par les USA vit à Lucerne ... Mais que fait M. Michael Lauber, responsable du MPC ? Voilà l'article: http://www.tdg.ch/suisse/Un-Russe-sur-liste-noire-aux-USA-vit-a-Lucerne/story/10470069

Merci de signer la pétition que j'ai créée il y a plusieurs mois. Recherche Google avec "pétition avaaz juges sanctions sommaruga".

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

11/05/2014

La révolte d'une nonagénaire, Mme Rita Rosenstiel, placée de force dans un EMS.

Bonjour,

Le 23 avril 2014, le journal 24 Heures a publié un article consternant expliquant qu'une dame de 90 ans, ayant toutes ses facultés intellectuelles et en bonne forme physique, a été placée de force dans un EMS suite à une décision de la Justice de paix. Je crois qu'il s'agissait de la Justice de paix du District de Morges.

Les raisons de ce placement en EMS étaient financières, cette dame ayant de la peine à payer son loyer. Tous ses meubles ont alors été vendus et elle s'est retrouvée dans un EMS, contre son gré. Très courageuse, cette dame a pris contact avec un journaliste pour expliquer la façon de procéder, dont elle a été victime.  

Je ne trouve pas cet article sur le site Internet du Journal 24 Heures. Mais ces derniers jours, plusieurs lettres de lecteurs totalement offusqués ont été publiées.

La manière dont cette dame a été traitée est vraiment scandaleuse, d'autant plus qu'en aidant cette dame à payer son loyer, l'aide financière apportée aurait été beaucoup moins élevée que les frais de pension dans un EMS. Cette dame aurait pu alors continuer à vivre dans son appartement et dans son quartier. D'autre part, il y a peu de places libres dans les EMS et ces institutions sont faites pour des personnes ne pouvant plus vivre de manière autonome. 

Les personnes qui ont participé à cette décision manquent de respect, d'humanité et bafouent la dignité des personnes âgées. En plus, elles n'ont pas respecté la liberté de choix et de décision de la dame en question. 

J'ai créé il y a quelques temps une pétition pour que les juges soient sanctionnés en cas d'erreurs graves et dans ce cas une sanction serait méritée. Merci de signer ma pétition en reprenant le lien par copier-coller et de transmettre ce texte à vos amis.

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Mme_Simonetta_Sommaruga_Conseillere_federale_suisse_departement_justice_Des_sanctions_quand_les_juges_realisent_de_grave/?launch

Les faits qui ont eu lieu sont extrêmement graves et doivent cesser. D'autres personnes ont-elles aussi été victimes de ces méthodes sans oser se plaindre ?

Excellente nouvelle du 29 juillet 2014: Une citoyenne, médecin à la retraite, a offert les services d'une avocate à M. Rita Rosenstiel ayant été placée de force dans un EMS. Et l'avocate a eu gain de cause dans cette affaire. Mme Rosenstiel pourra quitter son EMS et j'espère vivement qu'elle trouvera un appartement protégé dans la région de Morges. C'est tout-de-même anormal qu'une dame âgée ne puisse pas obtenir un avocat d'office pour se défendre, alors que n'importe quel coupable obtient un avocat d'office .... Cet exemple montre une fois de plus que les victimes en Suisse sont moins bien traitées que les coupables. Voir l'article paru dans le journal 24 Heures du 29 juillet 2014. Mes vives félicitations à cette avocate.

Mauvaise nouvelle du 8 janvier 2015: Le reportage de Temps Présent (TSR) du 8 janvier 2015 m'apprend que Mme Rosenstiel est toujours dans l'EMS de Morges. Elle peut quitter cet EMS, mais ne sait pas où aller, car son appartement a été liquidé et ses meubles ont été vendus. J'ai aussi appris qu'en une heure un psychiatre a décrété que Mme Rosenstiel a des troubles psychiques, raison supplémentaire du placement forcé. Je vous conseille vivement de regarder le reportage. Voilà le lien:

http://www.rts.ch/emissions/temps-present/societe-moeurs/...

Je me demande à qui profitent ces placements forcés en EMS sur le plan financier.

Le 4 janvier 2015, j'ai publié un autre article sur ce blog concernant ces placements forcés en EMS.

Merci d'avance pour vos commentaires, pour vos témoignages ou vos messages à mon adresse mh@herzoginfo.ch