30/03/2017

Film "Offshore - Elmer et le secret bancaire". Cinéaste: Werner Schweizer.

Bonjour,

Ce film a été produit en français sur la chaîne de télévision RTS2 le 27 mars 2017.

Voilà le lien: http://programmes.rts.ch/#/schedules/2017-03-27

Je vous conseille très vivement de consacrer 100 minutes à regarder ce documentaire passionnant, qui explique comment le secret bancaire suisse a été défendu becs et ongles par la Suisse pendant des lustres. 

Et quelles premières affaires bancaires ont été révélées au public. Dont l'affaire Kopp par exemple. Vous comprendrez aussi pourquoi les Américains ont mis la Suisse sous pression suite aux actes des banquiers suisses. Cela a commencé il y a longtemps. Bien avant la crise financière de 2008. 

Ce documentaire retrace le parcours du lanceur d'alerte suisse Rudolf Elmer, ayant travaillé pendant plus de 20 ans pour la banque Baer, puis ayant pris conscience des dégâts que cette activité engendre au niveau de la société. Fraudeurs du fisc, mais aussi terrorisme, blanchiment d'argent, crime organisé, ...

Il est très intéressant de voir comment la "justice" zurichoise a agi et les difficultés que Rudolf Elmer et sa famille ont dû subir pendant des années.  

Ce documentaire compare la vie de deux Zurichois nés à la même époque: Rudolf Elmer et le cinéaste Werner Schweizer. Excellent film. Merci à ce cinéaste-vigneron pour son film passionnant, qui mérite des prix !

J'espère que ce reportage sera mentionné par les Professeurs des Universités suisses d'HEC et de Droit. Et que les étudiants regarderont ce film expliquant très bien l'histoire du secret bancaire suisse, ultra-protégé, et quelles sont les conséquences néfastes pour la société de ce secret bancaire.  

Merci pour vos commentaires qui seront publiés sur ce blog. Meilleures salutations.

 

04/07/2016

Justice. Me Riand: Et si on supprimait le secret de l'instruction ?

Bonjour,

Comme les citoyens suisses le savent, les secrets sont très prisés en Suisse (tradition ancestrale). Le secret bancaire en particulier. Pourtant tous ces secrets entravent le système et en particulier la justice. Le secret de l'instruction est très utile aux juges, mais rend les choses encore plus compliquées pour les victimes.

Voilà l'idée de Me Riand, avocat et notaire valaisan, créateur du site www.1dex.ch: Et si on supprimait le secret de l'instruction ? Merci de lire son article:

http://1dex.ch/2016/07/justice-on-supprimait-secret-de-li...

 

Dans les cantons romands, les dysfonctionnements de la justice sont permanents. Enfin, voilà une idée pratique très utile et efficace, facile à mettre en place. Je remercie vivement Me Riand pour sa proposition concrète permettant d'améliorer le système judiciaire en le rendant enfin plus transparent. 

Mais qui va mettre en place cette idée ? C'est urgent. 

Merci aux personnes qui feront d'autres propositions pratiques pour améliorer rapidement la qualité des décisions de la justice et obtenir plus de transparence. 

Merci pour vos commentaires. Meilleures salutations.

17/04/2016

Panama papers: En suisse, aucuns citoyens fraudeurs ? Pourquoi ?

Bonjour,

Suite aux Panama papers, de nombreux noms de fraudeurs ont été publiés. Cela a provoqué la démission d'un ministre en Espagne et d'un autre ministre en Islande, par exemple. 

Et en Suisse, pourquoi les noms des citoyens fraudeurs ne sont-ils pas publiés ? 

En Suisse, la transparence est systématiquement remplacée par une opacité notoire. Raison pour la laquelle l'ONG Tax justice network place la Suisse en tête du classement de l'opacité financière. Voir à ce sujet l'article du journal Le Temps publié en novembre 2015: 

http://www.letemps.ch/economie/2015/11/02/suisse-reste-bo...

Les journalistes suisses ayant participé aux investigations dans le cadre des Panama papers sont-ils censurés ? Si oui, par qui ?

Il est urgent que les noms des fraudeurs suisses soient publiés. Et si des politiciens sont concernés, qu'ils démissionnent. Comme dans les autres pays.

Merci d'avance aux journalistes qui m'expliqueront pour quelles raisons les noms des fraudeurs suisses ne sont pas publiés.

Seconde question: La FINMA, organe de surveillance des activité financières en Suisse, dirigée par un ex-banquier d'UBS M. Mark Branson, ne pouvait ignorer l'existence des sociétés offshore créées par les banques suisses et par les intermédiaires financiers (avocats, fiduciaires). La FINMA n'a-t-elle pas averti le fisc suisse ? Les responsables du fisc dans les cantons suisses et au niveau fédéral ignoraient-ils l'existence des sociétés offshore ? Pour quelles raisons aucunes investigations n'ont-elles été effectuées ces dernières années par le fisc des cantons et de la Confédération pour découvrir les fraudeurs suisses du fisc ?

Troisième question: Certains citoyens suisses fraudeurs bénéficient-ils de privilèges fiscaux tenus secrets ?

Merci d'avance aux personnes qui me fourniront des explications claires à ce sujet.

Merci également pour les commentaires des internautes qui seront publiés au bas de cet article. Meilleures salutations.