12/11/2018

Affaire Maudet: Journaliste de la RTS non protégée !

Bonsoir,

Beaucoup de personnes en Suisse romande constatent que les journalistes d'investigation disparaissent à vue d'oeil et que le 4e pouvoir, le pouvoir de la presse, ne remplit pas son rôle.

Voilà un article édifiant qui en explique les raisons:

https://lecourrier.ch/2018/11/11/enquetrice-sur-la-touche/

On comprend donc que les politiciens sont devenus si puissants qu'ils arrivent même à intervenir auprès de la RTS. Et que les dirigeants de la RTS ne protègent plus les quelques journalistes ayant encore le courage de faire des investigations et de publier les résultats de leurs découvertes.

Heureusement, le journal Le Courrier ose encore dénoncer cette affaire.

J'espère vivement que la journaliste Laetitia Guinand pourra poursuivre ses investigations sans entraves et avec le soutien de la RTS. Affaire à suivre. Merci de nous tenir informés.

Le journaliste P. Rothenbuehler, dans son billet du 11.11.2018 publié dans le Matin Dimanche, s'offusquait que le groupe Tamedia puisse laisser la journaliste d'investigation Sophie Roselli quitter ses fonctions, alors qu'elle a reçu de nombreux prix. Elle vient en effet d'annoncer son changement d'activité, mais ne dit pas quelles en sont les raisons. Voilà un article à ce sujet:

https://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/sophie-roselli-r...

Je me demande si les pressions ont également été trop fortes ? Dans quelques mois nous en saurons probablement un peu plus. 

Merci d'avance pour vos commentaires.

Meilleures salutations.

 

Mise à jour du 13 novembre 2018: Formidable ! Je viens de recevoir ce message d'un collaborateur de la RTS. Le lien fourni contient la lettre de démission de Mme Roselli et ses raisons. Je me doutais bien qu'il existait un problème avec Tamedia.

Bonjour Madame

Merci pour vos lignes ! En ce qui concerne la démission de Sophie Roselli, vous trouvez une éclairage publié par notre correspondant sur twitter :

https://twitter.com/MMeschenmoser/status/1034438638707335...

Mon message: Je souhaite vivement que Mme Roselli puisse poursuivre son activité de journaliste d'investigation et retrouve un nouvel emploi. Félicitations Madame pour votre travail. Bon vent pour la suite de votre carrière.