Suisse - Sri Lanka: Trafic de bébés depuis les années 1970 à 1997.

Imprimer

Bonjour,

Voilà une nouvelle affaire bouleversante. Dès les années 1970, des fermes à bébés ont été créées au Sri Lanka dans le but de les faire adopter car cela rapportait beaucoup d'argent aux intermédiaires se trouvant au Sri Lanka. Ce trafic était illégal, mais en Suisse les autorités ont fermé les yeux alors qu'elles avaient été alertées.

Les bébés adoptés en Europe sont devenus adultes et ont fait des recherches ce qui a permis de découvrir ces pratiques scandaleuses, basées sur la corruption.

Voilà l'article publié par 20 Minutes:

https://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/Adoptions--les-autorites-ont-detourne-le-regard-12347250

Un témoignage très bouleversant a été publié dans le journal 24 Heures de ce 29 février. Heureusement, cette jeune-femme habitant en Suisse allemande a pu retrouver sa mère biologique.

En Suisse, l'association "Back to the roots" aide les enfants sri lankais adoptés à retrouver leurs parents biologiques ce qui n'est pas facile, car les documents sont souvent faux ou absents. Voilà le lien de cette association: https://backtotheroots.net/?lang=fr

Il va être très intéressant de voir comment la Suisse va accepter de dédommager ces nouvelles victimes. J'espère aussi que, cette fois, on retrouvera en Suisse une partie des personnes responsables de ce trafic ayant duré jusqu'en 1997. Certaines de ces personnes sont donc toujours en vie. Affaire à suivre.

Merci aussi de signer et de diffuser cette pétition réclamant que les abus d'autorité réalisés en Suisse après 1982 soient étudiés par une Commission Indépendante d'experts comme cela a été le cas concernant les 60'000 enfants placés entre les années 1930 et 1981. Voilà le lien de cette pétition:  http://chng.it/TXzcGCJm5D

Merci de diffuser cet article. Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

Commentaires

  • Et la Suisse continue à fermer les yeux sur les mineurs non accompagnés ne relevant pas de l'asile (novlangue pour dire fugeurs).

    Comment peuvent-ils, notamment à Genève, accueillir des enfants et ne pas prévenir leurs parents? .... juste parce qu'ils sont étrangers et que nos fonctionnaires sont incapables de sortir du "ils sont mieux ici" ... alors que beaucoup ont été enlevés/ou trahi par de fausses promesses par des organisations criminelles!!

    Comment peut-on regarder un enfant et ne pas voir un enfant? juste à cause de sa couleur de peau ou de son origine ???

    Le scandale continue !!

  • A Tibauth: Merci pour votre commentaire. C'est révoltant. Et en plus ça fait peur car il existe des réseaux de pédophilie très bien organisés. Hier soir je suis allée écouter le témoignage d'un homme qui essaie depuis des années de dénoncer des pédophiles haut placés travaillant en Suisse et c'est impossible ... Meilleures salutations.

  • Je suis de nationalité suisse et j'ai HONTE de mon pays qui se prétend si droit, juste, démocratique et humanitaire.

  • A Paddy: Oui, c'est totalement honteux. La stratégie des gouvernements en Suisse, au niveau fédéral et des cantons, consiste toujours à faire croire à tout le monde que la Suisse est un pays modèle et un Etat de droit exemplaire ! Pourtant de plus en plus d'exemples nous montrent exactement le contraire !

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel