Coronavirus: Lettre ouverte aux parlementaires suisses. Délai fixé au 8 mai.

Imprimer

Bonjour,

Les parlementaires suisses se réunissent à Berne du 4 au 8 mai 2020, alors que ces dernières semaines, suite au coronavirus, c'est le Conseil fédéral qui a pris les mesures d'urgence sans que le parlement ne soit intégré à ses décisions.

Voilà la lettre ouverte préparée à l'attention du Parlement suisse afin de leur demander que la situation revienne rapidement à la normale suite à la crise du coronavirus.

Merci de signer cette lettre ouverte et de la diffuser à vos amis dans les meilleurs délais car la lettre et les signatures seront envoyées le 8 mai aux parlementaires. Voilà le lien de cette lettre publiée en 3 langues:

http://chng.it/LFggH5857q

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

Commentaires

  • Je me réfère à la lettre/pétition. D'une manière générale, il est opportun de demander aux parlementaires d'étudier la gestion de cette crise afin d'en tirer les leçons et de formuler notre politique de santé pour l'avenir.

    Toutefois, je souhaite soulever plusieurs points par rapport à la lettre.

    1. Tout d'abord, les chiffres dans la lettre ne sont probablement pas corrects. De nombreux cas ne sont pas testés et ne sont pas signalés. En fait, nous ne pouvons qu'estimer les cas réels. Ce qui peut être rapporté avec plus ou moins de précision, ce sont les cas qui sont testés positifs. Mais, là encore, les chiffres ne sont pas sûrs car les tests ne sont pas fiables et il y a des faux positifs/négatifs. En outre, être positif ne signifie pas nécessairement être malade.

    2. Il n'est pas non plus conseillé de comparer les chiffres bruts communiqués par les différents pays, car les pays n'ont pas nécessairement le même système de surveillance. Comme indiqué dans la lettre, l'estimation des cas de décès est également complexe. Donc encore moins comparables entre les pays. Par conséquent, il serait imprudent de comparer les données de différents pays sans examiner les facteurs d'erreur. Pour plus ample information sur la surveillance des maladies, je vous conseille d'examiner
    https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/63479/WHO_FSF_FOS_97.3.pdf?sequence=1&isAllowed=y

    3. Pour vraiment comprendre si les sacrifices économiques sont justifiés et dans quelle mesure, à mon avis, il faudrait examiner le nombre de personnes que nous avons sauvées grâce à notre approche qui est la gestion des admissions à l'hôpital. C'est un chiffre plus facile à obtenir et à comparer entre les pays. Je vous invite à lire l'article "Quelles valeurs dans le monde post corona" sur le site infomeduse: https://www.infomeduse.ch/2020/04/25/quelles-valeurs-dans-le-monde-post-corona/

    4. Je pense que le COVID-19 est très différent de la grippe saisonnière dans ses symptômes et son impact sur la santé, et qu'il ne doit pas être sous-estimé. Sauf que l'approche de la gestion de l'épidémie aurait pu être un peu différente, c'est-à-dire cibler des mesures strictes pour protéger les personnes vulnérables et limiter la gestion de l'épidémie dans la population générale à des mesures moins restrictives, à savoir la distance sociale, le lavage des mains, la quarantaine en cas de maladie et, si nécessaire, le port de masques.

    5. Ce qui manque dans la lettre, ce sont des conclusions pour la gestion future de la santé. Par exemple, la violence au travail, à l'école et dans les foyers fait de nombreuses victimes et est à l'origine de la dépression. Pourtant, pour des raisons obscures, on constate un certain laxisme dans le renforcement des mesures de protection et de prévention. Si la vie humaine est si importante que nous sommes prêts à sacrifier l'économie pour des vies, alors pourquoi ne pas prendre des mesures plus strictes pour la protection de la santé dans le monde de l'après-Corona. (Voir: https://www.infomeduse.ch/2020/04/25/quelles-valeurs-dans-le-monde-post-corona/)

  • Une autre pétition est en cours!

    https://youtu.be/eQERoqZkkYg

    Les mesures adoptées par le Conseil fédéral suisse en mars 2020 pour contenir le coronavirus sont controversées et ont été remises en question par différents médecins et épidémiologistes. Une pétition en ligne est actuellement en cours en Suisse, demandant que les mesures décrétées par le gouvernement fédéral soient examinées de manière critique, indépendamment des intérêts des lobbies. Le critère le plus important à cet égard est la dimension humaine, comme le chômage, les faillites et l'endettement de nombreuses entreprises. La pétition est en cours jusqu'au 4 mai 2020.


    Cliquez ici pour la pétition en ligne pour la Suisse :

    https://www.openpetition.eu/ch/petition/online/die-corona-massnahmen-in-der-schweiz-sind-nicht-gerechtfertigt

    Cliquez ici pour la pétition en ligne pour l’Allemagne :

    https://www.openpetition.de/petition/online/sofortige-aufhebung-aller-in-der-corona-krise-verfuegten-einschraenkungen-buergerlicher-freiheiten

  • Bonjour, savez-vous pourquoi l'initiative Lettre ouverte aux parlementaires suisses n'est plus disponible. Une information serait appréciée. Merci

  • A Philippe: Je pense que cette lettre ouverte a été remise aux parlementaires avec les signatures déjà enregistrées. Au début l'auteur de la pétition avait prévu de la remettre aux parlementaires le 4 mai. Puis il avait prolongé le délai jusqu'au 8 mai.
    Peut-être a-t-il eu assez de signatures et décidé de la remettre aux parlementaires avant le 8 mai. Puis il a fermé cette pétition.
    Je ne connais pas la personne ayant réalisé cette pétition.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel